Un prince à croquer – Tome 4 – Dessert – Patricia Lyfoung

Patricia Lyfoung nous sert le dessert avec le dernier tome de sa série « Un prince à croquer ». L’amour va-t-il alors triompher de tout pour le bonheur de tout le monde ?


De quoi ça parle ?
Après le bal, Margot pensait retrouver Noa chez elle. Mais c’était sans compter sans sa chère gardienne qui a dénoncé la présence du prince contre une place au premier rang à son mariage. Les parents ont décidé de retenir leur fils en otage afin qu’il ne puisse plus s’enfuir. Il est malheureux tout comme Margot car ils se manquent. Grâce à Gwladys, il arrive à pouvoir discuter avec elle au téléphone, il profite de l’occasion pour l’a demandé en mariage. Sans surprise, elle accepte. C’était sans compter sur une information qui va changer toute sa destinée. Il doit épouser Gwladys car les finances du royaume vont très mal et son père multimilliardaire a promis de faire table rase des dettes. Il doit épouser alors la jeune héritière.

Margot est effondrée suite à cette nouvelle. Il lui avait promis de l’épouser et d’être toujours là pour elle. Il lui a mentit. Elle est anéantie. Mais c’était sans compter sans sa famille et ces amis. Ensemble, ils lui disent qu’il faut qu’elle prenne les devants. Alors tous dans la voiture, direction le duché de XXX. Et ils sont prêts à tout pour que la belle Margot puisse ouvrir son cœur au prince. D’ailleurs, c’est au moment où les futurs époux doivent dire oui qu’elle va débarquer dans l’église. Choc de l’assemblée mais Noa se refuse d’être avec elle pour la protection de son royaume. La reine décide alors de laisser parler son cœur et recommande son fils un mariage d’amour au lieu de raison pour le plus grand soulagement de tout le monde. Alors un mariage va bien avoir lieu entre Noa et Margot. De leur amour va naître une bonne idée pour redonner un dynamisme économique au royaume sans oublier non plus, la naissance du futur prince.


Ce que j’en pense ?
Bien entendu, l’histoire ne pouvait que bien se terminer. On ne pouvait pas avoir une fin tragique avec des cadavres, du sang partout ou une attaque de zombies. Même si cela m’aurait surpris et bien fait rire, la fin s’est terminée avec un mariage et une naissance. Je n’avais pas parié sur un tel dénouement donc j’ai été un tout peu étonnée. Noa avait changé d’avis face au fait que le royaume était endetté et Gwladys s’était fait à l’idée de rendre service. Mais l’amour peut tout affronter même des gardes armées. Un véritable combat pour laisser sa flamme s’exprimer. Cliché, bien entendu, que l’on peut voir dans un trop grand nombre de films pour filles et qui en plus se conclut par un mariage, un bébé mâle et la réussite dans leur projet.

Le sujet de l’homosexualité est bien affirmé dans ce tome. Le personnage de Cyril fait son coming-out dans une église devant ces parents et Gwladys qui est amoureuse de lui. Il ose dire qui il est. La dessinatrice a noté cette petite phrase que bien des gens prononcent : « tu changeras peut-être d’avis ». Est-ce que une petite critique de l’homophobie du quotidien ? Je préfère le voir dans ce sens. (D’ailleurs, sur ce sujet je vous recommande le très bon manga « Le mari de mon frère »). Il y a une très jolie scène où Noa va l’embrasser sur la bouche devant tout le monde. Une preuve de tolérance important surtout au regard d’un homme. Une prise à partie que j’ai appréciée dans cette romance sans trop grande surprise. Mais la lecture des quatre tomes est assez agréable et sympathique. Pas de prise de tête et pas de suspense insoutenable.  Je conseille de lire tous les tomes d’un coup pour avoir l’histoire complète.

Un dessert léger et digeste qui conclut les aventures amoureuses d’un prince et d’une cuisinière. L’amour peut surgir au coin de la rue et changer votre vie. Patricia Lyfoung doit être une amoureuse de la vie qui veut vous en convaincre.

Lire mon avis sur le tome 1, le tome 2 et le tome 3

Publicités

3 réflexions sur “Un prince à croquer – Tome 4 – Dessert – Patricia Lyfoung

  1. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturelle Juillet | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s