Morgane – Stéphane Fert et Simon Kansara

album-cover-large-29173La fée Morgane, ce nom vous évoque quelque chose? Bien entendu, vous pensez tout de suite aux chevaliers de la table ronde, à la forêt de Brocéliande, à excalibur, à Merlin, à la quête du Graal… Mais que savez-vous de cette femme? Stéphane Fert et Simon Kansara vont revisiter les légendes arthurienne pour nous en jeter pleins les yeux. Etes-vous prêt?

De quoi cela parle? 
Le roi Gorlais, seigneur de Tintagel n’a qu’un seul héritier et c’est une fille nommée Morgane. La règle impose que se soit un héritier mâle qui doit prendre le trône. Le roi croit en sa fille et en ces compétences. Ainsi il va l’élever comme si c’était un garçon. Ce choix a permis à Morgane de se forger un caractère. Plus on lui disait qu’une femme ne pouvait le faire et plus elle fonçait pour s’imposer.

Lorsque son père part à la guerre, il confit le royaume à sa fille. Lorsqu’elle doit rendre justice, elle s’attire les foudres de beaucoup de personnes du royaume. Un prêtre demande à Morgane de punir la soeur dont il a profité sexuellement et qu’il a mis enceinte. « Il accuse la soeur de perversion et de sorcellerie. Il réclame la pendaison pour la pécheresse. » Le père Blaise rajoute « Evidement, je ne suis pas rancunier et l’homme d’église que je saurais me contenter de quelques coups de fouet. » Elle se veut aussi magnanime et ne va pas lui couper la tête. Tout le monde est sous le choc de cette réponse. Le prêtre tente de se défendre : « Mais elle m’a tenté. C’est le diable qui s’est emparé d’elle. » Mais sa réponse sera sans appel : « Mais alors que penser d’un prêtre qui cède si facilement aux avances du malin? Au démon de chair? Une chair que votre ordre a pourtant pris soin de dissimuler sous d’amples tuniques…« 

Vous l’aurez compris Morgane est une femme forte et ne fait pas attention à ceux à qui elle déplaît. Elle aurait du faire plus attention. Uther Pendragon est un homme sans pitié et est prêt à tout pour conquérir les terres di seigneur de Tintagel. D’ailleurs, il va le tuer sauvagement et va violer sa femme. Il a pu tout mettre place grâce à l’aide d’un magicien et pas des moindres : Merlin. Mais sa réussite à un prix qu’il va payer sans trop de remord. Le pouvoir vaut tous les sacrifices. 

tumblr_o5mrx6pe4d1s38d02o4_250

Le temps passe. Le roi Uther est tué. Puis une rumeur se met à courir. Celui qui pourra régner sera celui qui pourra retirer l’excalibur de son rocher. Morgane est restée auprès de Merlin et a appris sa magie. Alors elle est persuadée de pouvoir gagner. Elle avait fait une promesse à son père qu’elle voudrait respecter. Cependant, rien ne se passe. Merlin lui a menti. Sa vengeance sera terrible. En plus, c’est un jeune garçon, Arthur qui va pouvoir prendre l’épée. Comment est-ce possible?

Puis voilà que la mort va venir la frapper et va la conduire à percevoir le monde qui l’entoure différemment. Elle va développer ces compétences dans la magie et dans les stratégie politique pour assouvir sa vengeance. C’est lorsqu’elle aura tout détruit alors qu’elle pourra se reconstruire. 

14917199_1126024244152424_1046510835042993025_o

Ce que j’en pense
Dès la couverture, vous savez que vous aurez affaire à une femme d’une force de caractère impressionnante. Un regard froid et direct avec une beauté glaçante. D’un bras, armé, elle tient la fameuse épée, l’excalibur et l’autre le soutien. Et pour ne oublier que c’est une femme séduisante, on voit un sein nu. C’est une femme forte, courageuse et aussi séduisante. Même si elle sait manier l’épée, elle sait également jouer de son charme.

12717916_949696105118573_6941460353104009838_n

L’histoire est à la hauteur de la promesse de la couverture. Je suis totalement tombée sous le charme du dessin de Stéphane Fert. Morgane est d’une beauté et d’une sensualité incroyable. Il y a des pages où je suis restée dessus juste pour admirer le dessin, tellement que je trouvais cela sublime. Si le dessinateur vend des dessins de la bd, je crois que je pourrais craquer. La puissance des couleurs m’a plongée dans une histoire passionnante où une femme est au coeur du récit. 

tumblr_nlcv6tbc6t1s38d02o1_500

Elle est à la fois courageuse et cruelle. Les blessures au corps et au coeur la rendent plus forte et rien ne peut l’arrêter. D’ailleurs, elle va même inciter des femmes bafouées à acquérir leur liberté de pensée et d’agir. Un vrai manifeste féministe proposé par deux hommes. 

Le découpage de la bd est un peu surprenant. Puisque la bd débute par la mort du personnage principale avant de passer au passé pour continuer progressivement dans le temps. On retrouve tous les personnages de la légende avec Merlin, les chevaliers de la table ronde avec leur quête absurde du Graal. Mais ils n’ont pas de jeunes filles vierges à sauver, ni de dragons à combattre. Ils sont juste des hommes niais, violents, violeurs, menteurs… Nous sommes loin de la légende qui fait perdurer leurs noms. Merlin l’avait dit à Morgane. Il a modifier les textes afin de l’effacer et lui donner un rôle minime. Personne ne se souviendra de la vérité et chacun transmettra une légende où elle sera presque absente. 

Une histoire ensorcelante qui ne pourra vous laisser insensible. Déjà, par le choix massif du bleu-violet nuancé par quelques couleurs pétillantes qui contribue à créer une ambiance oppressante et forte. Puis par la puissance du texte moderne et engagée où la Femme a toute sa place. Bref, une excellente bd qui a toute sa place dans une bonne bibliothèque et qu’il faut absolument recommander. 

Lecture réalisée avec la génialissime Lecturothèque

Lire l’avis de Lecturothèque : « Alors voilà, cette BD, en plus d’être superbe visuellement, casse un peu la légende arthurienne, mais ce n’est que pour mieux équilibrer les forces et les faiblesses de ses héros et héroïnes.
Une véritable pépite. »

Lire l’avis de Bricabook : « Pourtant cette BD exerce un attrait bien étrange. Sans doute parce que Morgane a une blessure originelle qui peut expliquer la noirceur de son âme. Une enfant qui a été rejetée par sa mère, a vécu la mort de son père et a vu sa mère se faire violer par Uther Pendragon, avouez que cela fait beaucoup, non ? Eh bien, ajoutons à cela qu’elle est éduquée loin des siens par Merlin, et vous aurez un cocktail Molotov des plus explosifs ! »

Lire l’avis de Noukette : « Nul doute que cette nouvelle Morgane ne laissera aucun lecteur indifférent. Femme fatale, vénale, intelligente, intrigante, cruelle, indomptable, rebelle… et forcément intimement libre, Morgane fascine et interroge. Autour d’elle, gravitent tous les personnages emblématiques de la légende arthurienne, tous écornés et rhabillés pour l’hiver, il n’y a pas de raison. Les dialogues sont d’ailleurs souvent réjouissants tant les interactions entre les différents personnages sont modernes et enlevées. »

11161363_799875713433947_2185442131898268010_n

tumblr_n223u7zytg1s38d02o1_540

tumblr_mgk4g0pitx1s38d02o1_1280

Publicités

10 réflexions sur “Morgane – Stéphane Fert et Simon Kansara

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Morgane – Ma Lecturothèque

  3. Pingback: Idéal standard – Aude Picault | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Simon Kansara, un scénariste qui a des idées pleins la tête | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s