Les godillots : Manifeste pour une histoire marchée – Antoine de Baecque

Les godillots évoquent quelque chose. Une image d’une vielle chaussure, une chanson ou un fait historique, peut-être. Antoine de Baecque a décidé de se plonger dans l’histoire de cet pour en retracer toute son histoire. Un récit étonnant et passionnant à lire. 


De quoi ça parle? 
Antoine de Baecque est un amoureux de la marche. D’ailleurs, il a publié un livre « La traversée des Alpes, essai d’histoire marchée » en 2014. Alors raconter l’histoire des godillots pouvaient être une suite logique. C’est pour cela qu’il va montrer une paire de ces chaussures. On pourrait croire qu’il n’y a pas grand chose à savoir mais voilà l’erreur. Sous ce bout de cuir ce cache une histoire incroyable et intéressante. 

Ce fétichiste de la chaussure débute son livre avec le créateur du godillot, mister Alexis Godillot. Un entrepreneur visionnaire pour son époque, sous le Second Empire, qui a su s’imposer grâce à son adaptation et son ingéniosité. Les chaussures ont pris le nom de leur inventeur. Tous les militaires connaissaient ces chaussures assez inconfortables. Il faut dire que les chaussures qui n’avaient pas de pied droite/gauche et pas de pointure n’aidaient pas du tout. Et pour rentrer dans l’histoire, rien de mieux que les chanteurs populaires et des films populaires.

Puis, nous passons au côté artistique. Van Gogh a peint plusieurs paires de godillots qui ont fait de couleur de l’encre sur leur sens. Pourquoi les a t’il peint? Qu’elle est le message qu’il voulait donner? Il n’a jamais donné d’explication ainsi les historiens de l’art émettent des théories. Puis, on avance vers le côté pratique de la chaussure de marche. Il part des premiers marcheur(euse)s jusqu’à la libération de la pratique. Avoir de bonnes chaussures est une chose extrêmement importante. Comment affronter la montagne sans cette élément capitale? 

Et enfin, un nouveau retour dans l’histoire avec le général de Gaulle. L’expression « les godillots de De Gaulle » restera à jamais et sont à l’image de l’influence du président sur ces subordonnés. Tous ceux qui ne veulent pas suivre les ordre du général sont priés de quitter le bateau. Pour rester à bord, il faut suivre la voie du maître. 

Voilà, 300 pages plus tard, on avons appris tout pleins de choses.


Est-ce que j’ai aimé? 
J’ai été intrigué par le titre. Que pouvais-je apprendre sur ces fameux godillots? Ce que j’ai appris est au delà de toute attente. Les parties historiques et sportives sont très intéressantes. En plus, l’écriture est très agréable. Les livres d’histoire thématique ont tendances à être un peu laborieux à la lecture et nécessite des pauses. Alors que là, c’est écrit un peu comme un roman avec des rebondissements, du suspens et même de l’humour. J’ai trouvé un peu longue la partie sur les chansonniers et j’ai eu l’impression que c’était la préféré de l’auteur. Il a du prendre beaucoup de plaisir à écouter de chanson. D’ailleurs, j’en venais presque à regretter de ne pas les entendre. Pourquoi ne pas avoir intégré un QR Code? 

C’était très plaisant à lire. Je l’ai même prêté à quelqu’un qui c’est laissé séduire dès les premières pages. En plus, le livre objet est très beau. La dernière page est rigide et se referme sur la première page souple du livre. la couverture est originale aussi avec un jolie travail graphique avec du blanc, du vert et une peinture de Van Gogh. Le petit souci, est le choix du papier de couverture. Dans le frottement du sac, il y a eu des tâches sur la couverture blanche. C’est le seul point négatif. 

Une belle découverte qui m’a permis d’apprendre pleins de chose et qui m’a donné envie de lire d’autres ouvrages de la maison d’édition. En plus, j’ai vu qu’Anamosa propose un livre sur le Louvre. Il a l’air très intéressant aussi.

Publicités

2 réflexions sur “Les godillots : Manifeste pour une histoire marchée – Antoine de Baecque

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel mensuel : Juin | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s