Les deux vies de Baudouin – Fabien Toulmé

La vie doit-elle prendre un sens lorsqu’on apprend que l’on va bientôt mourir? Faut-il alors tout laissé tomber pour faire ce qu’on aime? Une décision qu’on doit prendre rapidement car on n’a qu’une vie. Que va choisir Baudoin? 


Un nouvel album
J’avais hâte de lire cette bd de Fabien Toulmé. J’avais été touché par sa première bd, « Ce n’est pas toi que j’attendais ». Il parlait du fait d’accepter le fait d’avoir un enfant handicapé. L’album avait été acclamé par les professionnels que par les lecteurs. Trois ans plus tard, il revient avec un album au sujet totalement différent.

On y retrouve toujours la famille, l’amitié et la mort. Et ce n’est pas évident du tout de devoir parler de la mort. Mais Fabien Toulmé à une façon très à lui de parler de sujets très sensibles. Il arrive à y mettre de la tendresse et de l’amour.


De quoi ça parle?
Baudoin avait un rêve, devenir musicien. La pression familiale l’a dirigé vers des études qui le mèneraient à un emploi stable et rémunérateur. Trentenaire, célibataire, juriste, il s’ennuie de sa vie. Tous les matins en arrivant au bureau, il ouvre un tiroir dans lequel il y a une machine qui affiche le nombre de jours lui restant avant la retraite. Parfois, son frère qui voyage dans le monde passe sur Paris. Ils passent du temps ensemble. Quand Baudouin découvre un grosseur sous le bras, il demande conseil à son frère qui l’envoie voir un de ces amis spécialistes.

Le diagnostic tombe vite. C’est une tumeur maligne à un stade avancé. Il lui quelques mois à vivre. La nouvelle demande un peu de temps pour l’encaisser et se demander quoi faire. Par chance, son frère n’est pas loin et va le soutenir. Déjà, il faut faire une liste des chose que l’on voudrait faire avant de mourir. Quitter son boulot allait de soi surtout lorsqu’on y est exploité. Alors aller mettre un bon bourre pif à son patron tortionnaire va lui faire un bien fou. Il plaque tout direction le Bénin pour accompagner son frangin dans une action humanitaire. Et si c’était une nouvelle vie qui s’offrait à lui?


Ce que j’en pense?
Je ne me faisais pas trop de souci sur ce que j’allais découvrir. Je fais totalement confiance en l’auteur/dessinateur.  La question : « Que feriez-vous si l’on vous disait qu’il vous reste quelques mois à vivre? » peut paraître pas très originale. Le sujet se retrouve dans bien des livres de développement personnel, dans des séries, films, romans… 

Mais Fabien Toulmé le traite avec plus de philosophie, d’amour et de bienveillance. Etre face à la fatalité, c’est l’occasion d’explorer la complexité des liens familiaux. Sur la liste des choses à faire, il a à dire à son père qu’il l’aime. Et peut-être qu’en retour, il lui dira aussi. Et ce lien fort et authentique entre les deux frères est touchant d’autant plus qu’ils se voient rarement. Sa présence permet alors d’alterner son passé et son présent, pour comprendre au mieux le personnage de Baudouin. Il y a une belle alternance entre les couleurs vivent et le marron/noir et blanc pour le passé/présent. Tout comme quand Baudouin pense à son passé dans son quotidien et en haut de case se trouve son autre monde. Une belle recherche graphique pour raconter une histoire bouleversante et très touchante. 

Un final qui en surprendra plus d’un et qui donne tout le sens à ce récit plein de pudeur et d’amour. Ne passer pas à côté de ce magnifique album qui saura vous toucher. 

Lire l’avis de Noukette : « Fabien Toulmé m’avait bouleversée avec son récit autobiographique racontant sa relation avec sa petite fille trisomique. Dans Ce n’est pas toi que j’attendais, il montrait déjà qu’il savait aborder les sujets les plus délicats avec beaucoup de tendresse et d’humour sans pour autant jouer à l’excès sur la corde sensible. Cette fois ci, il a choisi le biais de la fiction pour parler de la famille et des rêves qu’on a parfois le tort d’enterrer un peu trop vite. Des petits coups de pied du destin pour remettre les choses à leur place. Des petites routes de traverse qui mènent peut-être au bonheur. Faire la liste de ses envies, dire ces choses que l’on a sur le cœur, profiter des petits riens. Se souvenir des jolies choses, regarder ses regrets en face, réparer quelques erreurs qui rongent encore et être celui que l’on a toujours rêver d’être. Enfin…« 

Lire l’avis de Jérôme : « Les deux vies de Baudouin est donc un récit intelligent et malin qui ne cherche à aucun moment à faire vibrer artificiellement la corde sensible. Touchant mais jamais gnangnan (égal à lui-même en quelque sorte),  l’auteur de Ce n’est pas toi que j’attendais transforme brillamment l’essai, certes en changeant de registre et en s’éloignant de l’autobiographie, mais en gardant cette petite musique si caractéristique qui n’appartient qu’à lui et que j’apprécie tant. »

Publicités

4 réflexions sur “Les deux vies de Baudouin – Fabien Toulmé

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s