Les nombrils – Tome 6 – Un été trop mortel – Delaf et Dubus

51dnd4ynnl-_sx361_bo1204203200_Albin n’est toujours pas très apprécié par les amis de Karine. Un vent de méfiance commence à souffler. Est-il vraiment un garçon si gentil ? Son traumatisme enfant et le fait d’être d’albinos n’ont-ils pas fait de lui un être plein de rancœur ? Et si la vérité était ailleurs ?

Mais de quoi parle la bd ?
Fini la guerre des bonnasses, ou presque. Vicky s’est rendue compte qu’elle tenait vraiment à Karine et Albin lui semble louche. Elle veut le prouver en le poussant dans ces retranchements. C’est un meurtrier, elle en est persuadée. Mais à trop crier au loup, Karine lui tourne le dos, du moins pour un court moment. En plus, ces sentiments sont partagés car Dan lui manque, même s’il est aux Etats-Unis. Qui va gagner son cœur ?

Vicky essaie de son côté de s’imposer dans sa maison grâce au fait qu’elle plait au très charmant fils des voisins. Elle devra quand même au préalable aller faire le stage d’anglais où elle va rencontrer la fille des voisins. Un baiser échangé et tout peut changer. Vers qui au final son cœur balance ?

De son côté, la cruche de Jenny est tombé encore amoureuse d’un garçon très beau. Elle voudrait se marier avec lui, comme avec la plupart des garçons qu’elle rencontre. Lui, s’y refuse car il a trop de belles femmes à séduire. En parallèle, un jeune garçon qu’elle a déjà rencontré se montre très gentil et prévenante avec elle. Elle ne sait pas trop comment réagir face à cela. C’est tellement important les apparences.

les-nombrils-tome-6-un-ete-trop-mortel-3202912

Ce que j’en pense
Plus les albums passent et plus l’histoire est travaillée. On est passé du collège avec des pimbêches qui se regardent le nombril à des pimbêches qui commencent à regarder ce qui se passe autour d’elles. Karine prend de plus en plus confiance en elle et n’hésite plus à dire non à ces copines qui abusent de sa gentillesse. Elle fait des choses qu’elle n’aurait jamais osées sans la rencontre d’Albin.

les-nombrils-tome-6-un-ete-trop-mortel-281720

Albin l’albinos, est un garçon gentil qui veut garder Karine à ces côtés. Il sait qu’elle ressent encore des choses pour Dan, mais il ne perd pas espoir. Il veut qu’elle reste sa moitié encore un moment. Comment faire ? On en saura peut-être plus au prochain tome. Le personnage est très travaillé avec beaucoup de psychologie en parlant de son trame à l’école, du fait de sa particularité physique, de sa patience, de son écoute…

hrlzdp7udwkb9opse2hvj4xc176hquiy-page7-1200

Les deux pestes sont amies même si elles vivent dans des conditions différentes. On voit qu’une, la plus débile continu de se nourrir avec ces sœurs de pseudo Coca avec une mère toujours saoul. Et de l’autre, une fille d’un milieu riche où elle n’est pas très apprécié par sa famille et souffre encore d’avoir été grosse lorsqu’elle était petite. On pénètre un peu plus leur milieu qui permet de mieux les connaître même si à mes yeux cela ne justifie pas leur comportement. Elles prennent plus de place comme individu à part entière ou lieu d’un groupe.

Puis, au final, dans cet album il y a une intrigue policière qui se trame. Elle avait commencé à être montée dans le tome précédent. Elle est rudement bien menée ici avec une couverture qui met du suspens. Albin est-il diabolique ?

les-nombrils-tome-6-un-ete-trop-mortel-3203083

Merci encore aux blogeu(se)rs de m’avoir incité à continuer à lire cette série. Je suis de plus en contente de lire les albums et j’ai hâte de lire le dernier sortie, le tome 7 avant la sortie de deux albums simultanés. Donc bientôt, une nouvelle chronique.

les-nombrils-tome-6-un-ete-trop-mortel-742016

les-nombrils-6-page1

Publicités

6 réflexions sur “Les nombrils – Tome 6 – Un été trop mortel – Delaf et Dubus

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. J’avais adoré celui-là avec Jenny qui tente de comprendre qu’il n’y a pas que les abdos dans la vie… et oui, on voit que leur vie n’ont pas été facile vu leurs parents, et on ne les excuse pas, mais on comprend mieux.

    • Mais va t’elle sortir avec Hugo??
      Il y a plus de psychologie dans ce tome.
      J’ai appris aujourd’hui qu’il y aura deux tomes qui vont sortir l’année prochaine. Un premier avec des blagues relatives à Karine blonde avec ces copines qui usent d’elle. Et l’autre qui sera la suite du 7.
      Pourquoi repartir avec la Karine blonde du premier tome????

      • Parce que les auteurs n’avaient pas terminés avec leurs gags, l’album 7 que tu liras après devait être le 9 en principe et donc clore la collection qui doit se faire en 10 albums.

        Mais ils sont parti sur une autre ligne, tout en respectant ce qu’ils avaient décidés, mais vu que l’album 8 va mettre du temps à arriver, on patientera avec un intermédiaire où on aura droit aussi à l’enfance des protagonistes, notamment Karine et Jenny la bête, qui se connaissent depuis toutes petites.

        On interviewait les auteurs dans le Spirou de hier ! 😀

      • merci pour les infos 🙂
        J’attendrais ton retour avant de lire alors l’enfance des filles car je pense que j’ai envie de savoir ce qui va arriver aux filles après…. 🙂

  3. Pingback: Les nombrils – Tome 7 – Un bonheur presque parfait – Maryse Dubuc et Delaf | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s