Comtesse – Aude Picault

51AImSKbQrL._SX355_BO1,204,203,200_Les comtesses peuvent parfois se sentir seules dans leurs châteaux. En plus, leurs époux sont souvent très loin les laissant ainsi à leur solitude. Par chance, ces femmes sont entourées de serviteurs très dévoués qui sont mettre à mettre tout en branle pour rendre service. Et si nous allions à la rencontre d’une jeune comtesse ?

131432_image_46949-crop

Elle est jeune. Elle est belle et son corps a des besoins. Elle pourrait espérer que son mari l’aide dans sa quête des plaisirs charnels. Ce vielle homme, sec et hautain, ne prend même pas le temps de lui adresser un regard. C’est sans grande surprise que l’on apprendra qu’il préfère la compagnie masculine pour libérer un certain stress. Alors comment faire toute seule dans une grande maison ? C’est d’une main au début timide qui va très vite le devenir moins que l’amusement va se faire. Mais le besoin d’un membre turgescent va se faire plus pressent. Après que son serviteur lui servit son thé, une main au paquet très explicite fit comprendre son désir. D’ailleurs, c’est sans trop attendre qu’elle ouvre le pantalon pour mettre dans sa bouche le sexe frétillant. C’est un petit encas avant quelques plaisirs plus profonds où la seule limite est celle de l’imagination. Mais dès que le mari au visage renfermé revient, c’est toute habillé et le visage baissé qu’elle l’accueille.

131432_image_46951-crop

J’avais découvert Aude Picault avec sa bd Moi je que je n’avais pas trop aimé. On trouvait déjà ce coup de crayon léger et délicat mais ici c’est beaucoup plus affirmé. J’ai trouvé le dessin d’une grande délicatesse et d’une grande poésie. Un trait bleuté et aucun texte. D’ailleurs, est-ce nécessaire pour comprendre l’histoire d’une femme qui a faim d’amour et de folie ? Les mots n’ont pas leur place tellement les dessins sont explicites. Il y a des petites scènes que j’ai trouvée drôle comme la scène où après une fellation, elle crache le sperme dans sa tasse à thé pour mieux mélanger les deux breuvages. Puis après elle boit sa tasse normalement. N’y voyez rien de graveleux car il n’y en a pas du tout dans cet album. Ici c’est bonjour la sensualité, la sensibilité, la tendresse avec le respect des désirs d’autrui.

BD-Cul-02-68bd6

Les Requins Marteaux tapent fort avec ce premier album de leur collection pornographie, nommée tout simplement Bdcul. Au moins, c’est un titre sans équivoque qui annonce la couleur concernant le contenu. La couverture fait assez roman de gare érotique des années 70 et il l’assume jusqu’au bout. A la fin de la bd, on a le droit à des fausses annonces plus coquines et cochonnes les unes des autres et avec une certaine dose d’humour. Union va commencer à avoir de la concurrence heureusement que ces bd ne sont pas vendues en kiosque.

culture_s_pub_comtesse_aude_picault

Une bd qui sait mettre le doigt où cela fait du bien.

BD-Cul-03-b07b4

509715707ebcc67f01d202826a2fbe60

BD-Cul-04-bfe2a

0-Picault--Comtesse

0-Picault--Comtesse-sensuelle

Publicités

2 réflexions sur “Comtesse – Aude Picault

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Lorsque je regarde mon enfant – Aude Picault | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s