Le chat et la souris – Istvan Orkeny

31lymfnu61l-_sx195_Giza et Erzsi Szkalla sont deux soeurs. Elles ont grandi ensemble. Maintenant, elles sont sexagénaires avec deux conceptions opposées de la vie et deux parcours contraires. Istvan Orkeny va à travers des échanges nous montrer les liens d’amour et d’amitié qui lient ces deux femmes. 

 

On m’a offert ce livre en me disant que j’allais beaucoup rigolé en le lisant. Je suis certaine maintenant que ce qui peut être drôle pour certain ne l’est pas pour d’autres. Deux soeurs, Giza et Erzsi Szkalla, elles étaient belles lorsqu’elles étaient jeunes, pleines d’envie et de curiosité. Maintenant, après avoir été mariées, avoir eux des enfants, elles se retrouvent seules chacun dans leur ville et dans leur quotidien. Elles maintiennent le contact via des lettres et des appels.

Leur vie en Allemagne et en Hongrie est très différentes et le regard des autres pèsent beaucoup. Elles se disputent sur ce qui est convenable ou non de porter, de faire… Tout les sujets sont passées au crible même l’amour, c’est leur façon de se rapprocher et de continuer à s’aimer malgré la distance.  

Les échanges sont sympathiques mais rien de transcendant. Je m’ennuie avec ces échanges de mamies sur le fait qu’il est correct au non de porter certaines robes, de se faire teindre les cheveux, convoiter un homme… Elles ont des rhumatismes, sont moins mobiles et ils ne se passent pas grand chose dans leur vie. Je suis arrivée au bout avec un certain soulagement. Enfin un livre de terminer qui va pouvoir quitter mon chez moi. 

Si vous aimez les mamies qui se racontent leur vies entre deux lettres et deux appels, vous trouverez votre bonheur. Sinon passez votre chemin, l’humour peut se trouver ailleurs.

Lire l’avis de Mes expériences autour des livres : « On ne fait pas que rire avec ce texte car il dégage également beaucoup d’émotions et d’espoir pour les vieilles que nous seront toutes un jours. István Örkény choisit de nous montre la vieillesse non pas sous l’angle de la maladie, de la tristesse. Giza et Erzi ont toute leur tête, un coeur énorme, elles sont pleine de vie. Bref ! Le Chat et la Souris est un titre que l’on peut transposer à tous les âges mais nos héroïnes l’avantage d’avoir un vécu, des souvenirs. On peut également réfléchir sur la locution latine Carpe Diem pour ne pas laisser passer ce qui nous plait et nous fait plaisir. »

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le chat et la souris – Istvan Orkeny

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s