Natacha, hôtesse de l’air – Tome  1 – Walthéry et Gos

5133b91047l-_sx343_bo1204203200_Vous avez envie de vous envoyer en l’air et de vivre une aventure palpitante ? Alors prenez le vol avec la charmante Natacha, hôtesse de l’air qui va vous accompagner pendant un vol charter jusqu’en Amazonie. J’espère que les indiens coupeurs de tête ne vous font pas peur.

Il a fallu 5 ans à Walthéry pour dessiner cet album en compagnie de Gus, à la plume. Natacha, hôtesse de l’air a fait rêver plus d’un homme quelque soit son âge lorsque la série était publiée. Mais c’est aussi, une des premières bandes dessinées où l’héroïne est une femme, belle, intelligente, maligne, qui sait se défendre et qui ne se laisse plus marcher sur les pieds. Elle ne sert plus uniquement de faire valoir à un homme qui lui est trop fort et sait tout faire. C’est Natacha qui est au cœur de l’action. Sa fine taille, sa blondeur, sa forte poitrine, sa chemise blanche et ces talons hauts ne vont l’empêcher en rien de faire régner l’ordre et la justice.

Cela tombe bien puisque dans ce premier tome, elle va avoir affaire à des hommes qui n’ont absolument pas la main sur le cœur. Une bande d’affreux jojos vont se faire passer pour une équipe de foot qui doit prendre un charter pour se rendre chez eux. C’est tout détendu qu’ils vont prendre l’avion avec sur eux des armes à feu. Bref, tout le nécessaire pour détourner le vol et s’approprier l’or de la Banque de France qui y était caché. Tout aurait pu bien se passer si le personnel navigant n’avait pas été aussi malin.

428421natachaspirou

Il faut dire que Natacha a plus d’une ressource. Alors les indiens réducteurs de tête, cela ne l’effraie même pas. Elle va trouver un moyen de se faire aider d’eux pour retrouver ces fieffés brigands et sauver ces amis. Et c’est en talon et sans une goutte de transpiration qu’elle va traverser la jungle. Prendre un couteau pour affronter le chef d’un village, tenir une arme à feu, mettre des doigts dans des yeux, taper dans des tibias, il faut faire ce qu’il faut pour rester en vie. N’écoutant que son courage, elle affronte tout pour sauver ces collègues masculins. Il n’y a pas à dire, elle en a dans la culotte.

J’avais lu cette bande dessinée quand j’étais encore jeune et j’étais fascinée par ce personnage. C’était les toutes premières femmes de courage dans la bd avec Yoko Tsuno et cela changeait des Lucky Luke, Astérix, Perceval, Thorgal, Les maîtres de l’orge. Et je n’ai pas du tout été déçue de replonger dans cet univers qui me replonge dans le classicisme de la bande dessinée. Natacha est toujours aussi attachante avec une énergie incroyable. On devrait toute avoir de la Natacha en nous même si nous ne sommes pas forcément aussi sexy qu’elle. Quand l’agresse, elle respecte les règles de self défense en mettant les doigts dans les yeux, en tapant là où ça fait mal. J’aurais aimé un bon coup de talon dans les bonbons des messieurs ou un bon écrasement de pieds mais cela sera peut-être pour les prochaines aventures.

Même si le découpage est classique tout comme la mise en couleur, ce qui normal pour l’époque (1970), j’aime l’univers luxuriant de la forêt, la vilaine tête des méchants, les rituels des indiens, l’impact des drogues sur les humains… Bref, tout est bien mené du début jusqu’à la fin. Une série qui n’a pas trop vieilli et que je vais prendre plaisir à lire dans son intégralité. Pour le prochain voyage, Natacha va rencontrer le maharadjah.

2800108495-1307-large-natacha-tome-1-hotesse-de-l-air

Publicités

14 réflexions sur “Natacha, hôtesse de l’air – Tome  1 – Walthéry et Gos

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

  3. Non seulement c’était une femme, mais elle avait des nibards, un cul et n’était pas plate de chez plate comme les dessinateurs devaient les faire sous l’ère de Charles Dupuis, grand bigot devant l’Éternel ! Dans « Gil Jourdan », sa secrétaire Cerise est plate car à cette époque, mon dieu, pas de nichons aux femmes !

    Découvert Natacha dans les vieux Sprirou de mon père, lui avait fantasmé sur elle quand il était jeune. Il lit toujours Natacha 😉

    • on croirait une pin-up cette natacha. Dans ce premier tome son chemisier ne s’ouvre pas encore mais il me semble que petit à petit elle va ouvrir des boutons…. Affaire à suivre.
      Elle a une belle poitrine, de belles fesses et elle a son caractère. Féministe et célibataire et fière de l’être. Na!
      Il n’y a pas si longtemps qu’un nouveau Natacha est sorti. Je me demande d’ailleurs si elle ne fait pas un peu vieille dans la bd moderne. Qu’en penses-tu?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s