L’enfant qui criait au loup – Gunnar Staalesen

51yd9i2krjl-_sx195_Vous aimez les romans des pays du froid? Vous aimez ces enquêteurs que le désespoir habite et qui veulent toujours rendre justice? Vous aimez les meurtriers qui vous font croire qu’ils ont un grand coeur? Etes-vous prêt alors à aller à la rencontre de l’enfant qui criait au loup? 

Varg Veum n’est pas un homme ordinaire. Il a son petit quotidien mais ce qui l’habite est rarement emprunt de joie et de bonheur. Avant de devenir détective privée, il travaillait dans les services à l’enfance. Des enfants abandonnés, maltraités, battus… il en a vu. D’ailleurs, surement c’est la raison pour laquelle il a changé de métier. 

Mais parfois, le passé revient de façon coup de poing. C’est pour cela que lorsque Cecilie le contacte, il se doute bien que quelque chose cloche. Ce n’est pas vraiment pour renouer avec lui qu’elle le rencontre, c’est pour lui parler d’une menace qui pèse sur lui. Le nom de Jannegut lui rappelle aussitôt pleins de souvenirs et pas forcément les meilleurs. 

Alors un petit retour dans le passé doit se faire. Et pour cela, il nous faut 300 pages pour nous raconter la vie bien difficile de ce gamin qui n’avait rien demandé au destin. Petit il a été enlevé à sa mère qui ne prenait pas soin de lui. Il faut dire que l’alcool et la drogue n’aident pas à une grande vigilance. Puis dans sa nouvelle famille, son père adoptif est trouvé mort dans les marches de la cave. Après dans sa nouvelle famille, se sont ces parents adoptifs qui sont retrouvés morts tués à la carabine. Beaucoup de cadavres entourent ce jeune garçon qui pour la peine ira en prison.

Et puis des années plus tard, c’est encore un proche de lui qui est retrouvé mort. Un proche de Varg le dirige aussi vers la culpabilité. Le destin s’acharne t’il vers le garçon ou est-il un véritable criminel. En plus, il prévoit de le tuer. Mais connait-il toute l’histoire? Son instinct d’enquêteur est-il performant? Que lui manque t’il pour vraiment comprendre ce qui se passe?

J’ai vraiment adoré le personnage de Varg que j’ai décidé d’appeler par son prénom. Il est attachant ce vieux bonhomme qui malgré son désespoir, un coeur chaleureux palpite. Et puis, je ne connais pas beaucoup d’enquêteurs des pays du froid comme Erlendur, Per Toftlund, Inspecteur Konrad, Maria Kallio, Frédéric Drum…. Alors pour une découverte, c’est vraiment un plaisir. L’univers change vraiment des romans français et américain et c’est bien plaisant. Après, je n’ai pas essayé de prononcer le nom des villes et régions qui sont assez compliquées. Même si une carte m’est proposé au début d’ouvrage, cela ne veut pas dire que si je sais où elles sont c’est plus facile à dire.

Je me suis attachée au personnage principale et c’est pour cela que j’ai râlé toute seule lorsque j’ai fini le roman. Je voulais savoir ce qui allait se passer lorsque Varg allait rencontré Jannegut. J’ai pu l’apprendre après plus de 300 pages car avant il fallait raconter l’histoire du garçon. L’attente a monté très progressivement au fur et à mesure qu’on nous donnait le plus d’éléments. Mais pourquoi cette fin??? Pourquoi fait monter la mayonnaise pour me donner ça??? Varg est-il mort?? Je ne le veux pas, je le veux le découvrir encore dans une enquête. Il n’y a pas de suite à ce roman car chaque histoire est assez indépendante. Je voulais des pages en plus pour avoir toutes les réponses. Je suis frustrée de devoir rester sur ma fin. Pourquoi ce choix?? Arrgg.. J’enrage toute seule. J’étais tellement prise par l’histoire que je voulais une fin plus complète pour satisfaire ma curiosité qui c’est développée à chaque page.

Un premier polar norvégien qui m’a totalement convaincue. En plus, on peut retrouver des aventures de Varg aussi bien chez Gaïa que chez Folio Policier. Alors avec l’arrivée de l’hiver, prenez un bon polar qui va vous échauffer les esprits.

Publicités

Une réflexion sur “L’enfant qui criait au loup – Gunnar Staalesen

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s