Voyages avec ma tante – Théâtre de la Pépinière Opéra

Capture d’écran 2015-07-11 à 08.59.09La Pépinière Opéra accueille jusqu’au 18 juillet 2015, une adaptation du roman de Graham Greene, Voyages avec ma Tante par Nicolas Briançon. Un voyage surprenant à travers le monde avec des personnages atypiques et très attachants. Prêt pour le départ ?

Henry Pulling, vieux garçon, employé de banque à la retraite, amateur de poésie et grand passionné de dahlias, mène une vie tranquille. Pas de surprise au quotidien. Au grand jamais. C’est lors de la crémation de sa mère qu’il rencontre sa tante Augusta, 70 ans, cheveux rouges, excentrique, directe et totalement loufoque. Sans s’en rendre compte, il va s’attacher à cette tata pleine d’énergie qui va l’emmener dans des aventures surprenantes à travers le monde.

VOYAGES+AVEC+MA+TANTE+-+1

Sur scène, quatre comédiens : Claude Aufaure, Jean-Claude Bordes, Dominique Daguier et Pierre-Alain Leleu, habillés d’un costume traditionnel avec un chapeau melon qui interprètent tous Henry et une vingtaine d’autres personnages. Une fois le chapeau enlevé, ils prennent la posture et voix de jeunes filles en fleurs, d’agent américain infiltré, de voiture, de train, de trafiquant d’armes italien, d’épouse allemande, de cardinal, de chien, de perroquet

VOYAGES+AVEC+MA+TANTE+-+7

Sur scène, un grand panneau représentant l’extérieur d’un train type Orient-Express, avec de nombreuses trappes bien malignes d’où certains objets surgissent. En complément, quatre chaises en bois qui s’adaptent aux situations bien surprenantes de ce voyage. Parfois, des projections se font sur les fenêtres. Un décor et une scénographie très originaux, qui a d’ailleurs reçu en 2015 le Molière de la mise en scène. Le fait que les quatre comédiens au physique et d’âges radicalement différents donnent un rythme dans lequel je me suis prise au jeu avec ravissement. Je me suis attachée à cette tante Angusta qui n’a qu’une canne en plus et chapeau en moins pour changer d’identité de celle d’Henry. Un intelligent stratagème qui sert à merveille l’histoire.

VOYAGES+AVEC+MA+TANTE+-+2

J’ai apprécié les petits détails qui donnent toute la dimension des voyages comme le fez porté avec un accent étranger quand ils sont à Istanbul. Juste cela suffit à savoir que nous sommes ailleurs. Puis j’ai adoré bien entendu l’histoire totalement rocambolesque de cette vieille femme (Claude Aufaure) qui s’envoie en l’air avec son serviteur noir qui est amoureux d’elle et qui suit son amour de jeunesse jusqu’en Argentine. Et Henry, si réservé prend plaisir au voyage, aux rencontres impromptues et n’a rien contre le mariage avec une jeune fille de 16 ans. Et enfin, le jeu des comédiens tout en délicatesse et subtilité donne ce côté très agréable à la pièce. Ils possèdent une incroyable maîtrise de leur corps, j’ai beaucoup rit de l’interprétation du perroquet qui répété et se nettoie le plumage parPierre-Alain Leleu.

VOYAGES+AVEC+MA+TANTE+-+8

Un spectacle so british, so fantasque et so sympathique que Nicolas Briançon a su mettre magnifiquement en scène. Un voyage très agréable avec une tante folledingue servi par quatre comédiens talentueux, pour un moment délicieux. Qu’il est bon de rire intelligemment.

Lien vers le théâtre

Publicités

Une réflexion sur “Voyages avec ma tante – Théâtre de la Pépinière Opéra

  1. Pingback: Trois Hommes dans un Bateau, sans parler du chien… – Théâtre du Petit Montparnasse | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s