Folio fait swiguer les livres

rSK5sM

 

Folio propose une série de romans autour du rock et de la science-fiction. Les deux genres ne sont pas des étrangers l’un pour l’autre, alors pourquoi pas vouloir leur donner une mise en avant.

Folio qui appartient au groupe Gallimard, spécialisé dans l’édition poche, propose de la science-fiction depuis 2000 avec principalement de la réédition et peu d’inédits. Avec 473 titres publiés en 2013, Pascal Godbillon, directeur de la collection SF, propose une série de cinq titres faisant un lien entre la musique et le genre. Les premiers ouvrages apparurent dans les années 70 où soufflait un vent de liberté et de rébellion. Des thèmes communs sont présents comme la peur du nucléaire, prise de conscience des dangers de la pollution, fascination pour l’espace…

Alternative-Rock-Folio-SFPour rendre hommage à ces ouvrages un peu oubliés, Folio propose quatre romans et un recueil de nouvelles. Le recueil, Alternative Rock, est d’une part trois nouvelles (Elvis le Rouge de Walter Jon Williams, Un chanteur mort de Michael Moorcock et En tournée par le trio Gardner Dozois, Jack Dan et Michael Swanwick) qui étaient rassemblées dans un petit livre offert pour l’achat de la collection Présence du futur (1954 – 2000 chez Denoël) qui fait partie du fond Gallimard maintenant. Le directeur a complété avec deux autres nouvelles qu’il a recherché pour faire un ouvrage harmonieux avec Le douzième album de Stephen Baxter et Snodgrass d’Ian R. MacLeod.

Les quatre romans ont une autre histoire. Par exemple, 4ZxGyQ Le temps du Twist de Joël Houssin avait déjà été publié il a fort longtemps mais dormait depuis. Voilà une belle occasion de le remettre en valeur, mettre une belle couverture et de parler à de le proposer à de nouveaux passionnés de sf. A cela on rajoute, Armageddon Rag de R. R. Martin, l’auteur à succès du Trône de fer qui se déroule dans l’Amérique post-Vietnam. Puis Fugues de Lewis Shinner qui rend hommage au rock des années 60, 70. Et enfin, La mort peut danser de Jean-Marc Ligny qui s’inspire des légendes celtiques et de la quête musicale.

Alors si la musique est bonne, l’aventure est de mise. Partez à la découverte de Folio SF.

Lien vers les ouvrages de cette série.

 

Publicités

Alternative Rock chez Folio SF

Alternative-Rock-Folio-SFUne couverture bien alléchante me propose Alternative Rock avec son Elvis élevé telle une statut stalinienne entouré de drapeaux rouges et d’un ciel bleu légèrement couvert. Le ton est donné pour les nouvelles de science-fiction uchronique autour de la musique. Mais la saveur correspond t’elle à la mise en bouche proposée? Lire la suite

M comme Merveilleux

images-2Après avoir découvert que M était en concert, il ne me restait plus qu’à trouver une salle agréable pour l’écouter hors Bercy et consorts. Direction Epernay pour le Millesium…

J’ai toujours aimé M en album, et lorsque j’ai eu le plaisir de le voir en live lors de Rock en cirque, j’ai été conquise, il fallait le voir sur scène. De plus, je n’ai entendu que des échos positifs de ces précédents concerts. Je trouve assez doux voir chiant son dernier album, mais le live à le pouvoir de tout changer. Je comprend beaucoup mieux pourquoi la vente d’album baisse mais que la vente de spectacle de concerts sont en hausse. Le live, il ni a rien de mieux que cela.

A la suite de ce concert, je ne vais pas dire le contraire. Cela a débuté avec une première partie, des écossais dont je n’ai pas retenu le nom. Ils étaient vraiment très bons, dommage qu’à la fin du concert, ils n’étaient pas présent pour vendre leur ep ou album. Puis M débute et la température de la salle à monter d’un coup. C’était parti pour 2h20 de mouvements de popotins, de cris et bien sûr de chants. J’ai senti cet amour du public, d’ailleurs il a remercié le public d’être là et de l’apprécier car artiste n’est pas un métier si facile dans la durée. Pendant le concert, il s’est balladé dans le public, dans la fosse avec une « machine » en chantant.

En plus, de s’être jeté sur le public en jouant magnifiquement de la guitare, il a laissé des jeunes champenois jouer 2 morceaux sur scène. Il a lancé un concours de guitare hero. Sur 300 candidatures, 6 personnes ont été sélectionné pour venir jouer sur scène lors de sa tournée. Et chose incroyable, deux personnes d’Epernay ont été sélectionnés et sont venus joués sur scène. Ils ont très bien joué d’une part et chose assez rare pour un artiste de faire monter sur scène avec lui des inconnus. Il a rendu hommage à sa famille : grand-mère, père, mère et même à sa fille.

Bref, j’ai été conquise et prête à revenir le voir. Maintenant j’ai trop envie de danser le mojo….

Miliana et Olivia en ont dans le shorty

oliviaruiz

Envie de vous en mettre plein les oreilles? Envie de sentir en vous l’énergie et la puissance du son? Aller directement au concert d’Olivia Ruiz.

20h00, le concert débute. Deux personnes arrivent, une petite femme et un homme à la guitare. J’entends chuchoter « Mais ils ne sont que deux? C’est nul. » La musique débute, et ce petit bout de femme se met à envoyer un son puissant, la musique débute. Incroyable énergie et quelle qualité de son. Ce qui n’est pas toujours le cas pour la première partie. Je suis conquise par Miliana. J’ai hâte d’aller acheter l’EP et de me le faire dédicacer. Quoi 6 titres, et c’est déjà fini…. Dommage.

Je profite de la pause entre les deux concerts pour acheter l’EP. La scène pour le concert d’Olivia Ruiz se fait installer et de nombreux instruments assez étranges sont présents. La lumière se tamise. Les six musiciens rentrent en scène puis la talentueuse Olivia Ruiz. 2h30 de concert plus tard, je suis au ange, quelle bête de scène. Il faut dire que je ne suis pas une fan de l’artiste car sa voie nasillarde me tape sur les oreilles, mais là. Que dire…. Une présence scénique, un charme naturelle et l’amour du public, car oui, elle nous a parlé à nous, masse sans visage. Les chansons même les plus connues ont été modifiée avec des variations de rythme. Et des musiciens très talentueux, qui jouaient une multitude d’instruments puisqu’une trentaine étaient présents sur scène. Un de ces charmant accompagnateur  a dansé avec la chanteuse sublime dans la danse jusqu’au porté à la Dirty Dancing. Et quand il danse, en montrant son délicat postérieur…. que dire…. Miam?

Un excellent moment de musique et un concert vraiment à faire. Si Olivia Ruiz passe près de chez vous, allez-y.

Cascadeur – Aucun risque à l’écouter

cascadeur

Mais qui se cache derrière ce casque? Alexandre Longo dit Cascadeur revet une combinaison et un  casque de pilote de chasse pour garder l’anonymat, un peu comme les Daft Punk. Il vient du froid, de la charmante ville de Metz. Je peux largement imaginer qu’il reste enfermé chez lui lorsque l’hiver vient et mettre en marche son imagination pour créer de la musique suave.

On sait assez peu de chose de cet artiste. Fils unique, descendant d’une famille d’immigré italien et surtout issu d’une famille musicienne et mélomane. Il aime la musique et en maîtrise ces secrets car seul au commande, il produit la musique et le chant. Au niveau professionnel, il est le vainqueur du concours CQFD des Inrocks en 2008, passe sur scène aux Francofolies de la Rochelle, festival des Inrocks, au café de la danse… On le retrouve dans des projets musicaux comme au clavier dans le groupe Orwell.  Il a autoproduit son premier album en 2005 The Human Octopus, même titre que son dernier album. Jusqu’en 2008, il en autoproduit deux autres. En 2011, c’est Mercury/Universal qui produit son album, d’où une vraie reconnaissance du public. Il sort dans les bacs le 28 mars 2011 avec 11 titres. En 2012, son tube sorti en EP, « Walker » se retrouve dans la bande son du bien médiocre film « La stratégie de la poussette » sortie en début d’année 2013.

Un album magnifique qui appel au voyage, au calme et à la mélancolie avec ces mélodies délicates, douces et harmonieuses.
Label : Casablanca Records/Mercury/universal

The Human Octopus Tracklist :
1. Into The Wild
2. Walker
3. Waitin
4. Meaning
5. Bye Bye
6. Glam
7. The End
8. Memories
9. Your Shadow
10. Highway 01
11. Meaning (Choral Version)