C’est Lundi, que lisez-vous ? #1

logo-lundi-2Grâce à Lydie qui tous les lundis nous dit ce qu’elle lit, je me suis dit que je tenterais bien aussi l’aventure. En plus, très gentiment, elle me permet d’utiliser son magnifique logo. Merci beaucoup 🙂
Alors qu’est-ce que je lisais lundi et qu’elle est le programme de cette semaine?

Lire la suite

Publicités

Le tag des blogueurs lecteurs

tagblogueurslecteurs

Grâce à Pativore qui a découvert ce tag chez les tribulations d’une lectrice, je m’autotag pour le tag des blogueurs Lecteurs.

Alors si ce tag vous tente, laissez-vous tenter 🙂

1. Plutôt corne ou marque-page ?

Et bien les deux. J’aime bien corner mes livres et juste les miens. Je prend en photo des phrases que j’apprécie. Et je mets parfois plusieurs marques pages mais il est plus difficile de retrouver ce qui nous avait touché à un moment.

2. As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Juste un?? Oui, et principalement de mes copinautes. Merci les filles, vous êtes géniales. 🙂

3. Lis-tu dans ton bain ?

J’aime bien lire dans une baignoire avec de la mousse, de la musique. Mais je n’ai pas de baignoire chez moi… trop petit 🙂

4. As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Oui mais je n’ai pas le talent d’écriture.

5. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

J’évite de mettre mon nez dedans car après cela agrandit la PAL déjà trop grande.

10437011_1615655241996381_1909301294333012936_n


6. As-tu un livre culte ?

Non pas du tout. Je le trouverais un jour 🙂

7. Aimes-tu relire ?

J’aimerais bien mais ma PAL est trop grande. Alors pour la peine, je prête les livres que j’aime.

8. Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

J’aime rencontrer des auteurs que je ne connais pas. Souvent, j’ai encore plus envie de les aimer après 🙂

9. Aimes-tu parler de tes lectures ?

Oui, beaucoup. D’ailleurs, mon blog est mon outil numéro 1 pour cela.

10. Comment choisis-tu tes livres ?

Presque uniquement sur des conseils que cela soit de libraires ou de copinautes. Ce qui fait que presque tous les livres que je lis sont bons. Moins de mauvaises surprises.

campagne_vert_femme_55

11. Une lecture inavouable ?

Pas à mon souvenir.

12. Des endroits préférés pour lire ?

J’aime bien lire dans les transports car cela réduit le temps considérablement.

13. Un livre idéal pour toi serait…

Un livre idéal?? Un livre que je pourrais lâcher avant d’en arriver à la fin.

1499462_10152146129059645_546440557_n

14. Lire par-dessus l’épaule ?

Non jamais.

15. Télé, jeux vidéo ou livre ?

Je ne joue jamais aux jeux vidéos. J’adore la télé pour regarder des films et des séries. Se ne sont pas les même moments pour lire et pour voir.

16. Lire et manger ?

Je peux manger en lisant mais je fais très attention pour ne pas tâcher le livre. Surtout le chocolat car cela est irrattrapable.

17. Lecture en musique, en silence, peu importe ?

J’aime bien lire avec un fond sonore.

18. Que deviendrais-tu sans livres ?

C’est impensable un monde sans livre.

19. Tu achètes un livre sur le Net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ?

J’achète très très rarement en ligne. Si c’est abimé mais c’est un poche ce n’est pas trop grave. Par contre, si c’est un beau livre, je fais les démarches nécessaires pour en avoir un nickel.

20. Quel est l’élément qui t’a donné le goût de la lecture ?

C’est vraiment le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire qui a été un déclic par sa drôlerie.

le-lys-dans-la-vallee-honore-de-balzac-6668852

21. Que penses-tu de toutes ces adaptations cinématographiques ?

Si cela permet à des gens de découvrir des romans, pourquoi pas.

22. Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?

Aucune idée.

23. Quels sont les 5 livres de ta PAL qui te font le plus envie ?

1. Des fleurs pour Algernon

2. Le Club des Tricoteuses du Vendredi soir

3. Un parfum de jitterbug

379722_581937138555159_1655950581_n

24. Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livre, lequel ce serait ?

J’aime tout lire. Alors

25. Comment classes-tu tes livres dans ta bibliothèque ?

J’ai une bibliothèque pour les mangas, pour les bd, pour les romans poches, les gros formats, et les autres.

26. Es-tu livre papier ou e-book ?

J’adore les livres papiers mais je me mets doucement au numérique.

27. Que fais-tu de tes livres une fois lus ?

Je garde ceux que j’aime vraiment et les autres voyages chez de nouveaux propriétaires.

Page9928. Connais-tu la règle de la page 99 ? Et si oui, est ce que tu l’appliques parfois à tes lectures ?

Non.

29. Quel est, parmi toutes tes lectures, ton « méchant » préféré ?

Aucune idée.

ChallengeUSA30. Que penses-tu des challenges littéraires ?

J’adore ! Cela me pousse à lire de nouvelles choses.

31. Quel est le livre que tu as le plus détesté ?

Pas encore trouvé. J’essaie d’oublier ceux que je n’ai pas aimé.

32. Ton dernier coup de cœur littéraire ?

Je ne sais que choisir.

Lire le tag du Cannibal Lecteur

Défi Un livre, un lieu

10437011_1615655241996381_1909301294333012936_nC’est avec plaisir que je répond au tag de Grigrigredin avec du retard sur le lieu où je lis et les souvenirs de lieux rattachés à des livres.

Cela est assez difficile pour moi à dire car je rattache très peu de lecture à un endroit en particulier. A des personnes éventuellement qui m’ont offert des livres qu’ils aiment ou parce qu’ils m’ont mis un petit mot dedans. C’est pour cela que j’ai tardé à répondre au tag.

Je lis tous les jours dans le bus que je prend pour aller au travail. J’aime lire tranquillement quand je ne suis pas en situation de sardine écrasée où malheureusement il est bien difficile d’ouvrir un livre.

2856502102_1

Je pense lire bientôt le début du roman Le cercle littéraire des amateurs de patates à Guernesey. Ce livre m’a vraiment donné envie de partir sur cette île.

51KCLqLYGNL._SY344_BO1,204,203,200_

 

La fille qui dévorait les livres – Pierdomenico Baccalario

unnamed-24ème de couverture
Dans un coin perdu, de l’autre côté des Alpes, vivait une fille qui dévorait les livres comme des beignets au sucre. Elle passait ses journées à la bibliothèque du village. Ce lieu, son refuge, abritait des milliers d’ouvrages qu’elle engloutissait l’un après l’autre.

Dans ce même coin perdu, vivait un vieil homme solitaire. Il rêvait d’écrire un roman parfait, une histoire incroyable, capable de conquérir le cœur de jeunes lecteurs. Pour cela, il avait besoin de l’aide d’une lectrice très particulière. Et Antonino, le solitaire, rencontra Domitilla, la fille qui dévorait les livres..

Capture d’écran 2015-02-13 à 09.47.50

 

Une douce couverture où l’on voit une jeune fille serrant prêt de son coeur un livre et ce titre : La fille qui dévorait des livres, comment résister? Je n’ai pas pu et je me suis laissée doucement à la lecture de ce roman jeunesse qui parle du plaisir de la lecture et de l’échange intergénérationnel.

La lecture de ce livre, c’est faîtes suite à la réception d’un mail d’une copine. Elle m’a dit qu’elle avait trouvé ce livre à la médiathèque et qu’il lui avait fait penser à moi. Alors, direction la médiathèque du coin pour trouver le livre et le lire. Trois jours plus tard ce dernier était fini.

35 chapitres qui racontent l’histoire d’une rencontre entre une jeune fille, grande lectrice à la bibliothèque et un vieux du village, M. Antonio qui écrit un roman. C’est la bibliothécaire qui les a mis en relation. L’un raconte l’histoire qu’il écrit chapitre par chapitre et la demoiselle écoute tout en faisant des remarques.

Chaque chapitre commence par le nom d’un personnage du roman comme Naquet ou Jara. Cela correspond au chapitre du roman que le vieux écrit et qu’il va lire à Domitilla. A la fin de la lecture, elle fait ces remarques. Au début, elle est très dure et distante puis au fur et à mesure elle passe d’un sentiment de peur et d’inquiétude à celui d’affection profonde et sincère.

Elle s’attache de plus en plus au personnage et ne peut plus attendre plusieurs jours pour savoir ce qu’il va se passer. D’ailleurs, elle ne va pas hésiter à exiger qu’il change littéralement certains passage pour tous les héros ne meurent pas et surtout qu’il puisse y avoir une histoire d’amour. Ben, oui, les lectrices filles ont besoin d’histoires d’amour qui finissent bien. Merci l’auteur d’oser glisser ce genre de phrase dans la bouche d’une petite fille.

Heureusement que l’histoire se passait au temps des romans et non dans un siècle pas si loin. Sinon, elle aurait rêver de trouver une génial histoire d’amour avec une femme qui reste enfermée à la maison pour faire le ménage et préparer le manger en attendant son doux mari le soir. Et après souper, il souhaitera rester seul pour mater youporn avec un rouleau d’essuie-tout.

Ouf,  nous partons dans le passé où des jeunes héros se battent pour la liberté de leur ville accompagné d’un chien légendaire : Bayard. Un combattant, un jeune adolescent qui passait juste à l’âge adulte s’est entouré d’amis fidèles et courageux pour lutter contre la sauvagerie et l’injustice. Heureusement tout va bien finir pour tous le monde.

Il m’a fallu quand même une centaine de pages pour pour rentrer quand même dans le roman. Le personnage de Domitilla m’a semblé trop cliché et terriblement cloche avec ces remarques faciles sur la littérature jeunesse. Comment une très grosse lectrice peut dire que les enfants ne veulent pas que le diable soit abordé dans les romans car on sait qu’il n’existe pas ou qu’il faut une histoire d’amour pour les filles. A croire que c’est une grande lectrice de Martine ou de Oui-oui.

Par chance, l’histoire se développe et la cruche fait de moins en moins de remarques crétines. J’ai beaucoup aimé les clins d’oeil à la littérature par le biais des objets présents dans la maison du vieux comme le lit de Little Nemo qui donne un peu de poésie au roman. Puis moi, aussi, je me suis laissée séduire par l’histoire pour savoir comment allait finir cette aventure même si bien entendu aucune surprise en perspective.

Une lecture en demi-teinte avec des images trop clichées pour moi où la femme n’est pas forcement plus niaise ou incompétente qu’un homme. Mais l’histoire parallèle se laisse lire quand même et incite tout de même à lire. Toutefois, ce n’est absolument pas un incontournable de lecture.

 

Les cris dans la cité – Michel Cordeboeuf

cris-dans-la-cite-de-michel-cordeboeuf-955900646_ML

 

Titre : Les cris dans la Cité
Auteur : Michel Cordeboeuf
Dessinateur : Olivier Paquereau
Editeur : L’apart Editions
Parution : 14 juin 2013
Dimension : 24.80 x 16.70 x 0.90
Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

4ème de couverture
Dans ce premier volume de la collection des Histoires (pas) vraies, les auteurs nous entraînent à la découverte de Montmorillon, de ses rues, de ses alentours et… de ses livres. Un soir de septembre, alors que tous les habitants de la paisible Cité sont délicieusement plongés dans leurs lectures un cri strident déchire le silence…

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

 

Michel Cordeboeuf, aux mots et Olivier Paquereau, à l’aquarelle nous racontent une histoire autour des mots et du pouvoir de l’imagination en plein coeur de Montmorillon. Une histoire fantastique remplie de poésie qui propose un voyage surprenant et magique.

Curieux, les gens de la cité vinrent voir ce que l’échoppe de l’étranger recelait. Il y découvrirent des montagnes de livres de toutes sortes et furent captivés par la beauté des ouvrages. Ils tombèrent alors dans le monde sans fin de la lecture. 

Tout était tranquille à Montmorillon jusqu’à l’arrivée d’un auteur Bruhilde Moofecce. Personnage célèbre du monde la littérature a décidé de ce se retirer du grand monde pour écrire. Mais voilà, la nuit des cris émanent de sa maison. Un grand mal l’habite. Il a perdu l’inspiration et n’arrive pas à la retrouver. Sa rencontre avec le bourgmestre et les habitants vont changer petits à petits son humeur. Il va apprendre à voir les choses autrement. La magie de la créativité font réapparaître le talent des mots et une nouvelle magie se créer dans la ville.

Un livre que j’ai pris grand plaisir à lire aussi bien pour le texte qui est vraiment magnifique que les sublimes illustrations. Au fur et à mesure de la lecture, je n’avais qu’une hâte aller à Montmorillon et pourquoi pas rencontrer des auteurs, visiter des librairies et acheter tout pleins de livres. Une fabuleuse histoire qui donne une furieuse envie de lire et s’émerveiller.

Les personnages âgées étaient devenues des virtuoses. Elles savaient lire et tricoter en même temps, une maille à l’endroit, une rime à l’envers!

Si par un hasard vous tombez sur ce livre d’un petit éditeur, laissez-vous tenter à la magie de la cité de l’écrit. Le tout servi avec des illustrations fidèles qui font voyager.

Challenge A tous prix chez Asphodèle

logo-challenge-c3a0-tous-prix

Laure qui gérait le challenge A tous prix a décidé de quitter la blogosphère. La généralissime Asphodèle a décidé de reprendre le challenge. Alors, c’est avec plaisir que je participe de nouveau.

Je m’engage à lire sur une année jusqu’à septembre 2014 au moins 3 romans ayant reçus un prix. Je m’inscris dans la catégorie tableau d’honneur.

Inscrivez-vous : leslecturesdasphodele.wordpress.com/2013/09/17/je-reprends-le-challenge-a-tous-prix-de-laure-qui-me-suit/#comment-37955 

1. Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part – Anna Gavalda
Grand Prix RTL – Lire et le prix des Inrockuptibles.
2. Comme une bête – Joy Sorman
Prix Georges-Brassens en 2012 et le prix François-Mauriac de l’Académie française en 2013

Le nez dans les livres prolongé de deux ans

challenge-le-nez-dans-les-livres

Les livres de George renouvelle son génial challenge Le nez dans les livres pour deux ans, alors comment résister?

Je rempile pour la deuxième fois pour la troisième catégorie Lira bien qui lira le dernier : 10 livres ou plus.

Donc pour mémoire le challenge consiste à lire des romans dont le titre contient le mot : Lecture, livre, lecteur, auteur, librairie ou bibliothèque ou tous mots en rapport direct avec notre occupation principale : Le Lecture  !

Inscrivez-vous ici : http://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/2013/07/28/challenge-le-nez-dans-les-livres-saison-2/comment-page-1/#comment-48879

Challenge Le pavé de l’été

pavc3a9-de-lc3a9tc3a9-logo-2013-v2

Voilà encore un challenge auquel je ne peux pas résister. Les pavés de l’été, en voilà une bonne idée surtout que j’avais prévu d’en lire deux. Et par n’importe lesquels, les coups de coeurs de mes libraires 🙂

Alors si l’aventure vous tente aussi, direction Sur mes brizées🙂

Lectures prévues 
Feroces Infirmes Retour des Pays Chauds
Maître et Marguerite 
de Mikhaïl Boulgakov

 

Challenge 50 livres en 6 mois – Réussi

81330859_p

Je me fixe un nouveau défi comme nous le propose Près de la plume… au coin du feu.

Je dois lire 50 livres d’ici le 31 décembre 2013. L’objectif est d’en lire 150 sur une année. J’en suis déjà à 100. 🙂

101 . Palaces – Simon Hureau
102. Jonathan Livingston le goéland – Richard Bach
103. Les fourmis – Boris Vian
104 . Un homme à distance – Katherine Pancol
105. Narcoses – Nathalie Garance
106. La mécanique du coeur – Mathias Malzieu
107. Sabine et Griffon – Nick Bantock
108. Le livre de ma mère – Albert Cohen
109. Comment j’ai vidé la maison de ma parents – Lydia Flem
110. Joséphine Baker, la danse libérée – Stjepanovic – Sciot
111. J’ai une idée!  – Béatrice Gernot et François Maumont
112. Le garçon du train – Tome 1 – Wataru Watanabe
113. Le dernier jour d’un condamné – Victor Hugo
114. Opium – Maxence Fermine
115. Eric Rohmer, le conteur du cinéma – Aidée Caillot et Gianpaolo Pagni
116. Le garçon du train – Tome 2 – Wataru Watanabe
117. Neige – Maxence Fermine
118. Chagrin d’école – Daniel Pennac
119. Le garçon du train – Tome 3 – Wataru Watanabe
120. Gatsby le magnifique – Melchior-Durand et Bachelier
121 . Petites histoires de mots – Géraldine Faes et Ronan Badel
121. Georges Méliès, le magicien du cinéma – Zéno Bianu et Julia Perrin
122. Pourquoi j’ai mangé mon père – Roy Lewis
123. La tectonique des plaques – Margaux Motin
124. Hubert Reeves, le chercheur d’azur – Vivian Lofiego
125. Les voyages d’Anna – Emmanuel Lepage
126. Et puis Paulette… – Barbara Constantine
127. Tokyo Sanpo – Florent Chavouet
128. La honte – Michel Puech
129. Petit guide des expressions – Pascale Cheminée
130. Vincent et Van Gogh – Gradimir Smudja
131. Spice & Wolf – Isuna Haseka
132. Tous les gratte-ciel sont dans la nature – Didier Cornille
133. Le chat qui lisait à l’envers – Lilian Jackson Braun
134. Le gang des mégères inapprivoisées – Tom Sharpe
135. La Bibliothèque de Villers – Benoît Peeters
136. Canoë Bay – Patrick Prugne et Tiburce Oger
137. Le ciel au-dessus du Louvre – Bernar Yslaire et Jean-Claude Carrière
138. L’attrape-coeur –  J. D. Salinger
139. Le chat noir – Edgar Poe
140. Le journal de Chloé Keller à New-York – Delinda Ellouzi-Jacobs
141. Mon vélo et autres amis – Henry Miller
142. GloomCookie – Ted Naifeh et Serena Valentino
143. Sacrés américains! Nous, les Yankees, on est comme ça -Ted Stanger
144. L’erreur est humaine – Woody Allen
145. Les mystérieuses alchimies de l’Amour – Voutch
146. Complot contre l’Amérique – Philippe Roth
147. Manabé Shima – Florent Chavouet
148 . Motherfucker – tome 1 – Sylvain Ricard et Guillaume Martinez
149. Les aventures du jeune Jules Verne – Tome 1 – La porte entre les mondes – Jorge Garcia et Pedro Rodriguez
150. 43, rue du vieux cimetière – Trépassez votre chemin – Kate et M. Sarah Klise