Les vieux fourneaux – Ceux qui restent – Tome 1 – Wilfried Lupano et Paul Cauuet

1454_rot_preview

Antoine vient de perdre Lucette, avec qui il a vécu 54 ans. Il sait qu’il peut compter sur ces deux amis septuagénaires, Mimile et Pierrot pour être là pour lui. Et quand, il dérape suite à une ancienne querelle amoureuse, une aventure surprenante va se mettre en place pour le plus grand plaisir du lecteur.

Lire la suite

L’enfant qui voulait vivre sa vie – Rosalie Bird et Mamzelle Roüge

unnamed-8

 

Chloé est une petite fille pleine de ressource. Elle sait qu’elle veut devenir une fille-violon mais voilà, sa mère veut qu’elle soit une fille-miroir. Comment pouvoir alors s’épanouir?

L’histoire
Cette petit fille se sent mal car sa mère souhaite qu’elle lui ressemble et qu’elle soit alors une fille-miroir. Pourtant elle sait que sa mère tout comme son père ne sont pas heureux. Sa mère serait une femme-oiseau et son père un homme-bâteau et non voiture. Mais chacun préfère se voiler la face. Un jour, lors d’une sortie scolaire, Chloé rencontre une femme-violon qui va lui donner l’inspiration pour devenir qui elle est. Aidée de son amie Souad, une fille-peinture, elle va apprendre à s’affirmer et aider ces parents à accepter qui ils sont.

unnamed-6

Mon avis
J’ai été un peu décontenancée au début par cette histoire de femme-quelque chose et homme-quelque chose. Cela m’a rappelé l’univers de Mathias Malzieu. Le choix de cette lecture c’est surtout faîtes grâce au talent graphique de Mam’zelle Roüge que je suis depuis des années en ligne. J’adore son coup de crayon qui ici m’a beaucoup aidé à vouloir tourner les pages pour me laisser au fur et à mesure séduire par cette histoire. La petite fille de triste et renfermée passe à une jeune fille épanouie et heureuse. Le texte se lit doucement pour mieux apprécié les multiples petits détails qui se cache dans les dessins.

unnamed-9

Un jolie livre aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Bravo pour le travail de la graphiste qui fait toujours un aussi beau boulot et à l’éditrice qui a pris la plume pour raconter une histoire d’une quête de soi.

Tendres bêtises à faire quand on est amoureux(se) – Davide Cali et Thierry Robin

Impression4ème de couverture
Il s’imagine qu’un radar dans son coeur perçoit où elle se trouve, rêve qu’il remporte la coupe du monde et lui dédie sa victoire, se met derrière elle pour deviner le parfum de son shampoing…Elle s’imagine que son coeur émet des signaux pour lui dire où elle se trouve, rêve qu’il remporte la coupe du monde et lui dédie sa victoire, change sans arrêt de shampoing pour deviner le parfum qu’il préfère… Côté garçon, côté fille, c’est (presque) pareil. Sauf quand ils se retrouvent face à face au milieu de ce livre tête-bêche : c’est elle fait le premier pas !

Capture d’écran 2015-02-13 à 09.47.50

Il ni a pas d’âge pour tomber amoureux et il ni a pas d’âge pour être maladroit quand on veut déclarer sa flemme. Le petit garçon est tombé sous le charme sous le charme de la petite blondinette mais comment lui dire? comment faire?

Le livre se découpe en deux parties recto-verso. La première concerne l’histoire du petit garçon qui voudrait bien dire à la jeune fille qu’il l’apprécie beaucoup. Beaucoup d’occasion se présente à lui mais il n’ose pas les saisir. L’autre versant concernant la jeune fille qui se lamente car elle aussi apprécie le jeune garçon mais ne veut pas lui dire. Elle attend qu’il fasse le premier pas.

Malgré de très jolies dessins, je vous avoue n’avoir pas spécialement séduite par cette histoire que je trouve très rétrograde. D’accord, je suis un peu féministe. Alors l’histoire d’une jeune fille qui aime un garçon et qui ne lui dira rien parce que ce n’est pas à elle de le faire mais au garçon. Alors elle espère et elle attend… On se croirait revenu en arrière dans un siècle où les femmes avaient juste de le droit de se lamenter. Un peu trop viellot pour moi comme esprit même si je ne doute pas un instant qu’elle trouvera un public partageant cette façon de voir.

Un trés beau dessin et de l’imagination pour créer un livre qui se lit dans les deux sens toutefois j’aurais aimé une histoire plus moderne. L’égalité s’apprend tout jeune et cela marche dans tous les cas de figure aussi bien dans l’Amour que dans le travail.

tendres-betises-p2-3

 

Tamara, Tome 5 : A la folie ! – Christian Darasse et Zidrou

9782800138763_1_754ème de couverture 
Tamara ?… une adolescente comme les autres. Enfin presque…
Elle a un physique plutôt ingrat, ainsi que des problèmes à l’école ou dans sa famille.
Tamara ?… c’est la vie, les petits tracas au jour le jour de cette ado un peu banale.
Cette fois ci, Tamara est amoureuse. Mais les premiers émois d’une adolescente ne sont pas forcément ceux des garçons sur qui elle a des « visées »…

Capture d’écran 2015-01-23 à 09.54.17

 

Tamara fait partie d’une famille aimante et recomposée. Elle est un peu enrobée et ce n’est pas tous les jours faciles de ne pas être comme tous le monde. Mais l’amitié l’aide à avancer et d’être toujours quelqu’un de gentil et de souriant.

Tamara a des rondeurs et est une grosse gourmande. Comment résister à l’appel du chocolat ou d’une gourmandise? On ne peut pas. Alors elle doit faire face aux remarques des autres enfants à l’école ou de certains commerçants. Mais cela ne l’empêche pas d’avoir l’amour inconditionné de sa famille recomposée et de ces amis toujours présents. En plus, elle a des petits copains qui l’acceptent comme elle est et d’ailleurs, cela n’empêche pas de s’embrasser.

Une bonne bande dessinée pour jeune qui met en scène des enfants de toutes les couleurs, de toutes les tailles et de toutes les formes. Pétillantes, légères et drôles, les petites histoires se lisent simplement avec humour et bonne humeur. On s’attache à cette pré-adolescente qui essaie de faire sa place dans un monde pas toujours très facile et très juste.

Dans la série pour jeune, cette bd est très sympathique. C’est plaisant de relire une bd découverte toute jeune. Alors, si le hasard me fait retomber sur un autre tome, je le lirais avec plaisir.

 

Paris y es-tu ? : Le grand livre-jeu de la ville – Masumi

61RWF5P27RL._SX258_BO1,204,203,200_4ème de couverture
Potchi, le petit chien de Théo, n’a qu’un seul défaut : il n’arrête pas de se perdre dans Paris. Qui voudra bien aider son maître à le retrouver ?
Attention ! il ne faut pas avoir peur d’arpenter la ville en long et en large ; du musée du Louvre à la gare Saint-Lazare en passant par le Jardin des Plantes et les Champs-Elysées, on est prié d’ouvrir l’œil. Pour tout compliquer, il semblerait bien que certains détails ne soient pas tout fait à leur place dans cette ville. Aux petits malins de trouver lesquels…

Capture d’écran 2015-01-23 à 09.54.17

Parigramme donne la chance à Masumi de laisser court à son imagination et à son talent pour raconter ce qu’elle aime. Alors à travers un grand livre avec des énigmes à la découverte de Paris en cherchant Théo, son chien, Potchi et un ballon. Avec à trouver en plus à chaque page un petit détails supplémentaire. Prêt pour l’aventure?

Paris est une ville magique. Masumi a décidé alors de valoriser cette ville pour la faire découvrir ou redécouvrir aux enfants et aussi aux parents. Sur chaque double page, un magnifique dessin montre un lieu dans Paris : le musée du Louvre, la place de concorde, la place Charles-de-Gaulle, l’avenue des Champs-Elysées, la place de l’Opéra, la gare St-Lazare, Montmartre, les toits de Paris, le canal St-Martin, la place de la Bastille, le Marais, le musée Carnavalet, la piazza Beaubourg, la place de l’Hôtel-de-ville, le parvis de Notre-Dame, les quais de Seine, la ménagerie du jardin des Plantes, les arènes de Lutèce, le jardin du Luxembourg, Saint-Germain-des-Prés, le musée d’Orsay, la tour Eiffel, le Champs-de-Mars, le métro aérien, la place Denfert-Rochereau et le château de Versailles.

paris-yes-tu-06

Les dessins sont très jolies et délicats. J’ai pris grand plaisir à regarder les détails et regarder les très très nombreux pigeons représentés. Le fait de devoir trouver les éléments fait travailler la vue mais permets de voir vraiment le charme de Paris avec ces vieilles pierres et son ambiance particulière et unique. Alors si vous aimez la capitale et son charme ce petit voyage vous fera plaisir. En plus, chaque lieu à le droit à un petit texte d’explication historique. N’oublions pas que dans les murs de Paris respire l’Histoire de France.

paris-yes-tu-03

Un moment agréable de partage seul ou à plusieurs qui va donner envie d’aller se balader pour découvrir ou redécouvrir la capitale.

Akissi. Super-héros en plâtre – Tome 2 – Marguerite Abouet et Mathieu Sapin

9782070639564FS4ème de couverture
Véritable poil à gratter pour sa famille, Akissi est une petite fille effrontée et dégourdie, pas toujours animée des meilleurs intentions. Avec son meilleur copain Edmond, elle songe à jeter un sort à leur maître d’école pour les venger d’une punition ; là voilà ensuite prête à tout pour que sa mère cesse de la coiffer, y compris à attraper des poux ! Mais quand Edmond se prend pour le super-héros Spectreman, Akissi se fait pour une fois la voix de la raison…

Capture d’écran 2014-12-29 à 18.51.27

 

Après Aya de Youpougon, Marguerite Abouet nous propose un nouveau voyage en Afrique avec une petite fille prénommée Akissi avec à ces côtés Mathieu Sapin. Alors partant à la rencontre de cette peste qui a beaucoup d’imaginations et de caries.

A travers sept petites histoires, les auteurs nous racontent le quotidien d’enfants qui s’inventent des mondes et des aventures. Ainsi la bande dessinée commence avec Super-héros en plâtre où Edmond veut encore essayer de ressembler à son héros : Spectreman. Tout comme son héros, il pense qu’il peut voler. Alors, il se vêtit d’un carton, monte sur le toit d’une maison et saute dans le vide. Même s’il entonne le chant de son héros dans sa chute, cela va lui couter deux jambes dans le plâtre. Toutefois, cela ne va en rien achever son rêve. Et c’est sur ce ton, que les histoires vont se succéder pour me faire sourire.

Cette petit espiègle va être de toutes les bêtises que cela soit au sein de la maison, dans la rue ou dans l’école. Elle mange en cachette des bonbons ce qui va l’emmener chez le dentiste qu’elle déteste. Elle nourrit en cachette une petite souris qui va se venger avec ces copines en la croquant un peu partout dans son sommeil. Elle va exprès attraper des poux auprès d’une copine pour que sa mère lui rase sa tête ainsi elle n’aura plus mal lorsqu’elle sera coiffée. Les situations sont cocasses à souhait et comment ne pas s’attacher à ce petit bout de femmes.

Une certitude, je vais lire les autres épisodes de cette série car cela met du baume au coeur et je vous avoue que j’en ai très besoin en ce moment. Les histoires d’enfants bien racontées sont un régal pour rigoler et pourquoi pas faire partager avec les plus jeunes.

IMG_7517.480x480-75

 

Du même auteur
Akissi – Attaque de chats – Tome 1

Lulu-Grenadine se perd dans un grand magasin – Laurence Gillot et Lucie Durbiano

lulu-grenadine-se-perd-dans-un-grand-magasin-9782092549285_04ème de couverture
Pendant que sa maman choisit une robe, Lulu-Grenadine joue à se cacher dans les vêtements. Elle s’amuse beaucoup, quand soudain, elle aperçoit au loin son père et sa chienne Louna !

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30

 

Lulu-Grenadine est une petite fille qui n’écoute pas trop sa mère, surtout lorsqu’elle pense bien faire. Mais voilà dans un magasin, elle croit voir son papa mais elle se perd. Comment faire?

Les parents de Lulu-Grenadine sont séparés. Sa maman a refait sa vie avec François et ensemble ils ont eu un enfant, Malo. Lulu-Grenadine joue avec lui lorsqu’elle aperçoit au loin un chien qui ressemble drôlement à celui de son père. Alors elle va vers l’animal et reste stupéfaite lorsqu’elle voit que ce n’est pas son papa qui est en compagnie du chien, mais un inconnu. L’inquiétude la guette où est sa maman. Elle repart dans le magasin et ne l’a trouve pas et il y a beaucoup de gens. Heureusement, une gentille vendeuse va venir l’aider en passant une annonce au micro. Presque aussitôt, la maman arrive en la grondant gentiment.

Un petit livre tout simple mais qui signifie beaucoup pour ces jeunes lecteurs qui n’ont pas conscience de l’espace qui les entoure. Il est bon de rappeler qu’il faut écouter ces parents et ne pas n’en faire qu’à sa tête. Les dessins accompagnés de textes écrits en gros encourage une lecture intelligente et intelligible. J’ai aimé cette histoire parce que d’une part, elle est moderne car les parents sont séparés et cela n’empêche pas à la petite fille de faire partie d’une famille. Et puis, c’est important d’expliquer pourquoi les parents imposent des règles qu’il est important de suivre.

Je recommande la lecture de ce petit livre avec des enfants afin de leur faire mieux comprendre le monde des grands. En plus, il existe de nombreux tomes où l’on peut retrouver Lulu-Grenadine.

Aujourd’hui, je suis une Pirate – Patricia Geis

511817DYG0L._SX300_4ème de couverture
Boubou est capitaine d’un grand navire pirate. Avec son équipage, elle navigue sur les mers du globe à la recherche d’aventures. Ils découvrent des trésors et dansent sous la lune..

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

 

Boubou n’aime pas les bains mais une fois dans l’eau c’est l’imagination qui prend le dessus. L’eau qui peut effrayer se transforme en un univers tout particulier.

Boubou n’hésite pas à faire des caprices pour éviter de prendre son bain le soir. Mais voilà, une fois dans l’eau c’est un nouvel univers qui s’ouvre à elle. D’un coup, elle devient la reine des pirates entourés de ces doudous qui écument les mers du monde. Lorsqu’une vague trop grande l’emporte dans les grandes eaux, elle découvre un fabuleux trésor. D’ailleurs, elle va l’offrir à des marins car au fond, c’est une très gentille pirate.

Un livre à partir de 3 ans qui je suis persuadée va beaucoup plaire. En effet, les enfants font souvent des scènes au moment d’aller dans le bain et ce livre leur promet de belles aventures. Les couleurs sont douces et les dessins tout en rondeur. La petite Boubou a son caractère et est très attachante. Les pages se tournent avec sourire sans voir le temps qui passe.

Une très agréable lecture à mettre dans les mains des touts petits qui vont adorer l’eau. Petit, facile à ranger et surtout à relire.

Le trésor de William – Marc Cantin, Patrice Le Sourd et Laurence Croix

le-tresor-de-william-marc-cantin-patrice-le-sourd-laurence-croix-9782351005231

Titre : Le trésor de William
Scénario : Marc Cantin
Illustrations : Patrice Le Sourd
Couleurs : Laurence Croix
Editions : Carabas Jeunesse
Collection : Les petits chats carrés
Publication : 4 février 2009

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

Le trésor de William est une bande dessinée pour les tout petits qui permet une bonne transition avec le livre jeunesse. En plus, le petit William qui part à la plage avec son père est très attachant. Alors pourquoi pas prendre un bol d’air marin à sa rencontre.

William est à la plage avec son père qui cherche des crabes et autres petits animaux comestibles. Mais le jeune garçon préfère lui chercher des coquillages. Et puis voilà, qu’au loin un homme creuse avec une pelle dans le sable. Que peut-il faire? Avec l’autorisation de son papa, il va un peu plus loin et en profite pour discuter avec le marin en quête de trésor. En effet, tout jeune il avait enterré dans une petite boîte ces jouets qu’il va retrouver grâce à William. Pour le remercier, l’homme va lui offrir la boîte et lui va repartir avec ces souvenirs.

Une jolie histoire, magnifiquement mise en image et en couleur qui nous emmène tout de suite au bord de mer. On pourrait presque croire qu’une odeur d’iode émane de l’ouvrage. Son format petit comme beaucoup de livres jeunesses correspond aux plus jeunes car il est adapté à leur taille et leur habitude de lecture. L’histoire se lit vite mais se relit avec beaucoup de plaisir avec ces personnages si attachants.

Une belle rencontre hasardeuse avec l’amour paternel et l’aventure qui plaira aux petits comme aux grands.