Blond and Blond and Blond au Sentier des Halles

illustrationBBB1

Tø, Glär et  Mår sont frères et soeur et ont grandi dans un orphelinat en scandinavie. C’est grâce au père Olav et radio Nostalgie qu’ils ont découvert la musique et se sont passionnés pour musique française, ils ont décidé de venir sur le territoire pour conquérir le public autochtone. Ainsi, ils décident de rendre « Hømåj » à la chanson pour proposer leur interprétation des grands classiques comme Chantal Goya ou Ophélie Winter.

Lire la suite

Publicités

Vous n’aurez plus de raison de chanter yaourt

Franglaises-2015Un collectif d’artistes nommé Les Franglaises ont décidé de mettre leurs multiples talents (chant, danse, comédie, musique, vidéo…) au service du grand public friand de chansons dans la langue de Shakespeare ou de Bukowski. Beaucoup chante en anglais ou en anglais yaourt, mais que chante t’on vraiment ? Pas d’idée ? Alors on va vous expliquer, prêt pour la rigolade ? Lire la suite

Quand les extra-terrestres rencontrent le succès dans le monde

voca-people

Les Voca People ont traversé le monde entier avec leur spectacle où la musique est au cœur de l’histoire. Habillé de blanc de la tête aux pieds, ils décident avec leurs bouches d’emmener les spectateurs dans un voyage improbable.

Le groupe se forme fin 2008 et établit sa notoriété internationale en 2010 surtout grâce à You Tube. Il a débuté en Italie et maintenant il tourne dans le monde entier. Composé sur scène entre 8 et 9 personnages présentées ainsi : Beat On (bruitage rythmique), Scratcher (bruitage rythmique), Tubass, Bari-tone, Tenoro, Alta, Mezzo, Soprana et parfois Swing, ils sont au total 24 artistes qui se relaient selon les dates et les lieux. Vous l’aurez compris, leur nom correspond à leur tessiture de voie.

maxresdefault 

Les Voca People sont très reconnaissables à leur tenue assez inimitable. Heureusement d’ailleurs. Surement inspirés des Daft Punk et de Kiss, ces artistes cachent leur identité sous un costume largement inspiré d’un suppositoire, d’un préservatif et d’un tic-tac. Ils sont tout de blanc vêtus avec juste un rouge à lèvres. Et pour justifier cet accoutrement, une bonne excuse, et oui, ce sont des extraterrestres. Alors ainsi ils peuvent s’habiller étrangement et aussi parler plus du genre entre des bruits et la langue des snorky. Toutefois, on comprend le sens des mots par la gestuelle qui en découle. Puis quand même on vient écouter des chants.

voca-people-spectacle-théâtre-bobino-paris 

De toute façon, les Voca People ont juste besoin de recharger leur batterie d’énergie (seul élément de décors) avec des chants de la planète terre pour repartir chez eux ou vers de nouvelles aventures. Un des personnages touche la tête d’un spectateur et vient de découvrir la musique de la planète terre. Heureusement qu’ils ne sont pas tombés sur un fan de Chantal Goy ou de Nana Mouskouri. Alors va commencer une succession de medleys où chaque chanteur va montrer son talent vocal le tout accompagné de très nombreux jeux de lumières.

57728229_p

Les choix musicaux effectués sont très pertinents et fonctionnent dans de très nombreux pays du monde. Presque tous les airs sont reconnaissables. Oui presque, car parfois à trop mélanger la soupe on n’entend plus très bien. Le gros plus musical est les deux personnes faisant les accompagnements sonores avec leurs bouches. Les human beat box excellent dans leur catégorie. Les autres aussi savent chanter sauf quand ils essaient de copier les chanteurs d’Opéra où là mes tympans ont souffert. Par chance, cela n’a pas duré longtemps. La Bohème n’a pas été totalement massacrée.  

VOCA-PEOPLE

L’atout le plus important qui fait la force de ce spectacle n’est pas le chant car au final, sur 1h30 de spectacle, nous avons moins d’1h de chant. C’est l’interaction qu’ils arrivent à créer avec un très grand talent avec le public. Sans hésitation, ils descendent à la recherche de spectateurs qu’ils font monter sur scène et jouent avec eux dans la salle. Cette proximité plaît et séduit tout de suite. En plus, ils se contentent pas seulement des personnes devant la scène mais vont dans toute la salle même si ce n’est que pour leur taper dans les mains. De même, à la fin du spectacle, ils sont présents à la sortie alors certes par loin des dvd du spectacle et autres goodies, mais le public sourit émerveillé de ces hommes en blanc.

voca-people1

Mais j’avoue ne pas être du tout conquise. Je m’ennuie très vite et dès le début. Une histoire d’extraterrestre, déjà je suis exaspérée et cette façon de parler et de mimer un colonel avec ces soldats. Je me dis que 1h10 va me sembler très long. Et ce fut le cas et quand les gens debout, hurlant de joie en tapant des mains au-dessus de leurs têtes, réclamant un rappel. J’aurais juste voulu m’enfuir. En effet, après avoir vu les Franglaises où se dégagent une telle énergie, une joie de vivre et où on a envie de chanter, le choc est rude avec ce spectacle tout gentillet et légèrement insipide.

VocaPeople_05

Alors si vous aimez les chants a capella, que vous allez voir peu de spectacles de ce genre, les Voca People vous enchanteront avec ce divertissement léger, familiale et très grand public. Par contre, si vous aimez l’exigence, la fantaisie, la communication d’énergie, écouter vraiment des chants et pourquoi pas partir avec de la bonne humeur, partez voir les Franglaises.

Chante! – Théâtre Déjazet

unnamed

Le théâtre Déjazet accueille une chanteuse de talent Isabelle Georges qui propose son nouveau spectacle de tour de chant. Accompagné de son fidèle compagnon, et de quatre musiciens, elle nous présente son univers musical.

La lumière se tamise et le rideau s’ouvre sur une douce lumière mauve où plusieurs musiciens sont installés, instruments en mains produisants de la musique. Le rythme très vite s’impose et l’univers de cette artiste, Isabelle Georges, hors du commun débute avec son arrivée en robe à paillettes argentées.

banniere-isabelle-1
Entre les chansons, Isabelle Georges nous raconte sa vie de passionnée de musique, de chants, de claquettes et de la vie. Elle illumine la scène de son énergie, de son sourire et de sa passion qui se transmet aussi bien à son amour, Frederik Steenbrink qu’aux autres musiciens : Jérôme Sarfati, Edouard Pennes, David Grebil et Adrien Sanchez. Le plaisir d’être sur scène se ressent tout de suite et l’air de rien se transmet au public qui n’écoute que sa splendid voie.

Equipe-Chante__crop_305x160

Dans une énergie incroyable, cette one-woman chanteuse enchante avec talent et surprise accompagné d’artistes passionnés. Un spectacle qui va vous faire voyager et vider la tête. Sans vous en rendre compte, votre genou va battre le rythme.

Théâtre Déjazet
Mardi au samedi à 20h30 – Matinées samedi à 17h00
Matinées dimanche 21/09, 28/09, 05/10 & 12/10 à 15h00

Théâtre Déjazet
41 boulevard du Temple – 75003 Paris
M° République

 

M comme Merveilleux

images-2Après avoir découvert que M était en concert, il ne me restait plus qu’à trouver une salle agréable pour l’écouter hors Bercy et consorts. Direction Epernay pour le Millesium…

J’ai toujours aimé M en album, et lorsque j’ai eu le plaisir de le voir en live lors de Rock en cirque, j’ai été conquise, il fallait le voir sur scène. De plus, je n’ai entendu que des échos positifs de ces précédents concerts. Je trouve assez doux voir chiant son dernier album, mais le live à le pouvoir de tout changer. Je comprend beaucoup mieux pourquoi la vente d’album baisse mais que la vente de spectacle de concerts sont en hausse. Le live, il ni a rien de mieux que cela.

A la suite de ce concert, je ne vais pas dire le contraire. Cela a débuté avec une première partie, des écossais dont je n’ai pas retenu le nom. Ils étaient vraiment très bons, dommage qu’à la fin du concert, ils n’étaient pas présent pour vendre leur ep ou album. Puis M débute et la température de la salle à monter d’un coup. C’était parti pour 2h20 de mouvements de popotins, de cris et bien sûr de chants. J’ai senti cet amour du public, d’ailleurs il a remercié le public d’être là et de l’apprécier car artiste n’est pas un métier si facile dans la durée. Pendant le concert, il s’est balladé dans le public, dans la fosse avec une « machine » en chantant.

En plus, de s’être jeté sur le public en jouant magnifiquement de la guitare, il a laissé des jeunes champenois jouer 2 morceaux sur scène. Il a lancé un concours de guitare hero. Sur 300 candidatures, 6 personnes ont été sélectionné pour venir jouer sur scène lors de sa tournée. Et chose incroyable, deux personnes d’Epernay ont été sélectionnés et sont venus joués sur scène. Ils ont très bien joué d’une part et chose assez rare pour un artiste de faire monter sur scène avec lui des inconnus. Il a rendu hommage à sa famille : grand-mère, père, mère et même à sa fille.

Bref, j’ai été conquise et prête à revenir le voir. Maintenant j’ai trop envie de danser le mojo….