Baronne Blixen – Dominique de Saint Pern

unnamed-8

Dominique de Saint Pern décide de raconter la vie d’une femme qu’elle admire : la baronne Karen Blixen. Sous les traits de son exécutrice, Clara Selborn, elle va raconter la vie incroyable d’une femme qui de la faune sauvage d’Afrique passe à l’écriture en passant bien entendu par l’Amour et l’amitié.

Lire la suite

Publicités

Akissi, Tome 3 : Vacances dangereuses – Marguerite Abouet et Mathieu Sapin

Couv_1627154ème de couverture
Akissi le piment quitte la ville pour passer des vacances au village. Pour commencer, le chauffeur chauffard du taxi-brousse provoque un accident… avec déchargement express de bagages et vol plané de mouton ! Akissi se précipite, bien décidée à trouver la bête… C’est sûr, ça va être des super vacances !

Capture d’écran 2015-02-13 à 09.47.50

 

Akissi est une petite fille tout pleine d’énergie qui rate assez peu d’occasion de faire des bêtises. Alors, lorsqu’elle part en vacances chez ces grands parents, il n’est pas question de bonne résolution mais juste de profiter.

Comme d’habitude Marguerite Abouet et Mathieu Sapin nous proposent une succession d’histoires sur les aventures d’Akissi et de son frère Fofana qui partent en vacances chez les grands-parents. Ils sont tout contents de découvrir un ailleurs, mais il faut quand même aider à la culture du manioc et aussi au tressage. Mais bien entendu, Akilli va accumuler les erreurs comme vouloir bruler le bout des nattes alors qu’on lui a formellement interdit. Elle va faire exprès d’urine sur la couverture de son frère car dans la nuit il a refusé de l’accompagner dehors faire ces besoins. Quelle chipie.

Oui, je l’avoue, je m’attache à cette petite peste qui parfois par certains aspects me fait penser à ma grande soeur. Drôle, libre et très espiègle, les enfants vont avec une grande facilité s’identifier à cette petite fille même si elle vit en Afrique. La lecture du troisième tome reste dans la continuité des deux précédents lus et je pense finir la collection largement avant la fin d’année.

Facile et léger, cette bd se lit rapidement la banane au coin des lèvres. Qu’il est bon d’apprécier de la légèreté pour juste se faire plaisir. Très bonne première bd pour les jeunes lecteurs.

PlancheA_162715

Akissi – Attaque de chats – Tome 1

couv59836798 Akissi
Attaque de chats – Tome 1
Marguerite Abouet et Mathieu Sapin
Editeur : Gallimard
Date de publication : 2010
Nombre de pages : 45
Genre : Bande dessinée
Public : Enfants

Bienvenue dans l’univers d’une petite fille espiègle et têtue, celui d’Akissi. En plein cœur de la Côte d’Ivoire, on suit les aventures de cette enfant, de sa famille et de ces amis.

Marguerite Abouet nous avaient déjà emmené en Afrique dans l’univers d’Aya de Yopougon, accompagné de Clément Oubrerie, ici on repart avec Mathieu Sapin, en compagnie d’Akissi. Cela pourrait être une petite sœur, une cousine d’Aya qui s’adresse à un public plus jeune, à partir de 6 ans, l’âge de notre intrépide héroïne. Les bêtises ne lui font pas peur, bien au contraire, elle court toujours au devant des ennuis.

Composée de 7 histoires de 6 planches chacun, Akissi nous emmène dans le monde de l’innocence et de la jeunesse. Elle se perd lorsqu’elle doit aller faire une course pour sa mère; elle veut jouer au foot comme les garçons et ne veut pas rester dans les cages; elle veut jouer à la poupée et prend pour cela le bébé du voisin ou colle son frère, Fofana et pour se venger va cafter à son père ce qu’il n’a pas de droit de faire.

Léger, simple et drôle, que demander de plus à une bd jeunesse?

Du même auteur
Akissi – Tome 2 – Super-héros en plâtre

challenge-2

 

 

 

Le Dogon – Paris – 10ème

Dogon
30 rue René Boulanger
75010 Paris

 

Métro : République (ligne 9), à 2 minutes à pied
 
Lien: www.ledogon.com
 
Personnes présentes :
Lili, jéjé et Noctenbule
 
Plats consommés
 
 
 
 
 
 
 
 
Boisson
Rhum arrangé
Cocktail sans alcool

 

A la suite d’un petit concert gratuit en plein air, où nous sommes parties avant la fin car trop compresser comme des sardines en boîte, nous sommes partie en quête de ripaille. Nous entrons dans un bar qui annonce jambon et fromage sur sa devanture mais il ne serve les planches jusqu’à 15h. Etrange. Déçu certes, mais la faim est toujours là. Soudain, je me souviens de ce coin et d’un restaurant bien sympathique pas très loin où cela faisait u n moment que je n’avais pas mis les pieds. Aller hop, redécouverte de la cuisine africaine. La décoration et l’ambiance sont bien particulières, cela rajoute du cachet. Aller hop on commande, un apéro et un plat différent chacun. Les assiettes sont très copieuses et difficile à terminer. Du riz, de la viande ou poisson et de la sauce, le tout pour bien remplir le ve ntre. Pourtant nous avions convoité des desserts, mais nous avons juste pris un dessert à trois, et par gourmandise. Lili a raffolé du beignet à la noix de coco qui se rapproche du rocher congolais. Je m’attendais à un beignet qui serait passé à la friteuse comme ceux aux pommes ou ananas. Toutefois, cela reste bon.

 

Notre évaluation (sur 5*)

Nourriture:
 Noctenbule : ****

Décoration:
Noctenbule : *

Ambiance:
Noctenbule : **
Service:
Noctenbule : ***
Sanitaires :
Noctenbule : **
 
Le + de Noctenbule, les plats sont vraiment une découverte gustative
Le + – de Noctenbule, un musicien est présent pendant le repas et joue de la musique traditionnelle. La musique est un peu forte et la personne fait la quête à chaque fin de prestation.
 
La carte