Surprises de Noël – Andreï Kourkov

728970Andreï Kourkov aime bien Noël. D’ailleurs, pour l’occasion des fêtes Liani Levi édite quelques nouvelles sous le titre « Surprises de Noël ». Alors direction la Russie et l’Ukraine pour aller à la rencontre de personnages bien étranges.  Lire la suite

Publicités

Stalker – Arkadi et Boris Strougatski

images-134ème de couverture
Des Visiteurs sont venus sur Terre. Sortis d’on ne sait où, ils sont repartis sans crier gare. Dans la Zone qu’ils ont occupée sans jamais interagir avec les hommes, ils ont abandonné des objets de toutes sortes. Objets-pièges. Objets-bombes. Objets-miracles. Objets que les stalkers viennent piller au péril de leur vie, comme une bande de fourmis coloniserait, sans rien y comprendre, les détritus abandonnés par des pique-niqueurs au bord d’un chemin. Adapté au cinéma en 1979 par Andreï Tarkovski, Stalker ou Pique-nique au bord du chemin est le chef-d’oeuvre des frères Strougatski. Un roman qui a eu un tel impact sur le XXe siècle, que c’est sous le surnom de stalkers qu’on connaît désormais les hommes et les femmes qui ont étouffé le coeur du réacteur en fusion de Tchernobyl, entre le 26 avril et le 16 mai 1986.

Un jour des extraterrestres débarquent dans le monde en laissant dans des Zones des objets. Les humains essaient de découvrir l’utilité de ces objets mais la tâche est compliquée et cela implique beaucoup de changements.

Ben, c’est comme s’il avait lu dans un livre: y a rien eu à enterrer… Parce que, dans la Zone, c’est comme ça: si tu reviens avec la gratte, c’est un miracle; si tu reviens vivant, c’est une réussite; si tu as échappé aux balle de la patrouilles, c’est une chance; et tout le reste, c’est le destin… 

Les extraterrestres viennent sur la terre et s’installent dans des zones où ils laissent des objets, des maladies et des évènements inexplicables. L’Etat va protéger ces zones et interdire l’accès. Toutefois, des stalkers vont illégalement chercher des objets pour les revendre au marché noir. Beaucoup n’en reviennent pas vivant et ceux qui reviennent n’en seront pas indemnes. On suit les aventures d’un stalker par comme les autres, Redrick Shouhart. Il possède un travail légal et illégal dans la Zone, à des amis gentils et pas très fréquentables et est entouré d’une femme qu’il l’aime et d’un enfant. Mais rien n’est simple. La Zone modifie tout que l’on y soit aller ou pas sans parler des morts qui sont sortis de leur tombe. On change, on devient un autre. On ne sait pas pourquoi pas les extraterrestres sont venus, ni si un jour ils vont revenir. Sans communication, il ne peut y avoir de compréhension.

Soudain, il sourit et me tapote le dos, histoire de dire: n’aie pas peur, avec moi tu t’en sortiras et même si tu claques, de toute façon on ne meurt qu’une fois. Non, je vous jure, c’est un gars marrant. 

Les frères Strougatski sont des auteurs cultes de science-fiction en Russie. Un genre qui a eu des difficultés à s’implanter comme une vraie littérature pour adulte. D’ailleurs, ce roman a mis presque 8 ans à pouvoir être éditer dans son pays. A la fin des années 1997, le livre a déjà été vendu dans plus de 20 pays dans le monde. D’ailleurs, le livre a même été adapté au cinéma par Andreï Tarkovski. Une histoire de publication surprenante et touchante, racontée en post-face par l’un des auteur, qui rend le livre plus touchant. En effet, rien dans l’histoire ne remet en cause ou critique le pouvoir soviétique, bien au contraire.

J’avais quelques appréhensions avant la lecture car je lis très peu de science-fiction. Je craignais que l’on me rappelle  que les hommes sur terre sont supérieurs à tous l’univers. Mais ce n’est pas le cas ici. Une lecture agréable, légère et passionnante. J’avais envie de suivre les parcours dans la Zone du Rouquin, de connaître les objets qui pouvaient s’y trouver, de voir cette société en mouvement autour de ces endroits particuliers. Me voilà maintenant réconcilié avec un genre que je prendrais plus volontiers au hasard de pérégrinations à la médiathèque. Alors si vous avez des idées reçues sur les auteurs russes ou la littérature de sf, prenez la direction de la librairie et dépassez vos idées préconçues.

wonder