Qui est Richard Avedon? – Vieux Monde/ New Look

expo_avedon

Presque 10 ans après la mort du photographe Richard Avedon (1923 – 2004), la BNF a décidé de montrer ce lien qu’il a eu avec la France pendant presque un demi-siècle. 200 pièces pour affirmer qu’il était bien plus qu’un photographe de mode. Pour découvrir ces facettes, l’exposition se construit autour de trois thématiques : un film, un livre et un magazine. Partons à la découverte dans un premier temps de Richard Avedon.  Lire la suite

Visite guidée de Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910 – Musée d’Orsay

DSC09942Comme à son habitude, le musée d’Orsay décide de faire une exposition autour d’un sujet choc pour faire parler d’elle. Objectif réussi parce que Splendeurs et misères, images de la prostitution, 1850-1910 ne désemplit pas. Alors je suis partie à la découverte de l’histoire mise en image accompagnée d’une très charmante guide.

Lire la suite

Lartigue, la vie en couleurs – MEP

Capture d’écran 2015-08-21 à 08.18.26

La MEP décide montrer une autre face de Jacques Henri Lartigue. Ce photographe connu pour ces photos en noir et blanc, a toujours pratiqué la couleur. L’exposition a pour but de faire découvrir une autre partie de son oeuvre qui est pour une grande partie inédite. Direction l’histoire d’un homme qui a commencé la photo à 8 ans et qui n’a arrêté qu’à sa mort. Lire la suite

Alice Springs – MEP

Capture d’écran 2015-08-21 à 08.18.18

June Newton est l’épouse d’Helmut Newton. Elle partage une passion en commun avec son mari : la photographie qu’elle va pratiquer sous le nom d’Alice Spring. La Maison Européenne de la Photographie présente le deuxième volet d’une exposition de portraits dont la première partie a été montrée en 2012. Se sont les créations à partir de 1975 où elle a réalisé des portraits de célébrités du monde entier ainsi que des portraits des jeunes des années 80 qui nous sont présentés.

Capture d’écran 2015-08-21 à 08.20.19

L’épouse d’Helmut Newton dépose sa carrière de photographe en 1970 à Paris. Un jour, Helmut, devait allé à un shooting mais comme il est malade, il ne peut s’y rendre. Il explique alors à sa femme, June comme se servir de l’appareil photo ainsi que du luxmètre pour faire les photographies pour la publicité pour la cigarette Gitanes. La photo connu un grand succès.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.17.24

José Alvarez, direction d’une agence de publicité commande à June Newton des photographies pour des campagnes pharmaceutiques ainsi que des commandes de portraits. Sa carrière est lancée.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.24.48

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.34.17

Au début des années 70, Jean-Louis David lui commande aussi des photographies. Les portraits réalisés commencent à être publiées sous son propre nom dans la presse comme Elle, Vogue, Marie-Claire…

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.27.18

Depuis 2005, ces travaux sont présentés dans la Fondation Helmut Newton dans une salle nommée June’s Room.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.29.48

J’ai beaucoup aimé sa série de portraits de personnalités en noir et blanc et aussi de ces femmes d’un autre âges.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.30.54

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.32.40

Une très jolie muséographie comme à son habitude. L’éclairage rend difficile les photos car cela fait beaucoup de reflet sur les vitre des cadres.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.32.05

Elle a réalisée une série en Californie au début des années 80 sur le mouvement punk et hi-hop.

as05-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000

© Alice Springs

J’ai été beaucoup été touchée par la photo ci-dessous.

Los Angeles - 2004

Los Angeles – 2004

Le modèle préfère d’Alice Spring est son mari qu’elle aime passionnément. Ainsi on le retrouve seul, dans des conférences, dans des scènes de la vie quotidienne et avec d’autres célébrités.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.37.12

Lien vers l‘exposition à la MEP jusqu’au 23 août 2015

Au Temps de Klimt, la Sécession à Vienne – Pinacothèque

dadc9383b8a399a99ca89b6af36f3d0aJusqu’au 21 juin, la Pinacothèque accueille en partenariat avec Arthemisia Group et 24 ORE Cultura – Gruppo 24 ORE, l’exposition : Au Temps de Klimt, la Sécession à Vienne. Un rassemblement de 180 œuvres qui permettent de découvrir la richesse de l’Art nouveau qui s’est développé à Vienne au début du XXème siècle sous le nom de Sécession dans l’empire Austro-Hongrois.

Lire la suite

Visite guidée de Picasso – Musée de Montmartre

106497-exposition-picasso-a-montmartre

Le musée de Montmartre consacre une exposition à Pablo Picasso d’après l’oeuvre de Julie Birmant et Clément Oubrerie jusqu’au 31 août 2014. Les collections permanentes se mélangent aux planches de la bande dessinée pour un plongeon direct dans l’univers artistique de Montmartre.

L’exposition nous emmène dans le Montmartre de Picasso, dans les années 1900 où il arrive et rencontre ces amis, ces amours. Sa passion pour l’art a toujours présente, c’est pour cela qu’il quitte son Espagne pour la capitale française. C’est son histoire que raconte Julie Birmant et Clément Oubrerie à travers quatre bandes dessinées sorties entre 2012 et 2014.

 

La visite guidée débute par les jardins et les bâtiments extérieurs. En effet, sous la verrière se trouvait l’atelier du 12 rue Cortot. Il a été occupé de 1906 à 1909 par le peintre Emile Bernard. Puis c’est le trio infernal connu de tout Montmartre qui s’installe en 1911. Son ce nom se cache Suzanne Valadon, son fils Maurice Utrillo et son compagnon André Utter. Les rapports étaient tendus d’une part car le compagnon de Suzanne Valadon a le même que son fils. Et que c’est ce dernier apporte l’argent permettant la subsistance de la famille. L’atelier est en cours de restauration et ouvrira en octobre 2014.

unnamed-51

Photo prise vers 1920

unnamed-8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite photo qui prouve la ressemblance entre Pablo jeune et le personnage de la bd.

unnamed-48

Le musée était avant des ateliers d’artistes. Deux petits jardins entour le lieu qui a inspiré de nombreux artistes impressionnistes. Par exemple, La Balançoire de Renoir, peint en 1876 dans le jardin où une balançoire est maintenant fixée en mémoire de ce moment. L’oeuvre présentée à l’exposition des impressionnistes en 1877 a été mal accueillie. Caillebotte pour faire plaisir à son ami a décidé de l’acheter.

unnamed-10unnamed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

unnamed-7

unnamed-2

unnamed-3 Avant l’accès au musée, on passe devant le buste de Poulbot qui a donné son nom à une expression pour parler d’enfants. D’ailleurs, quelques une de ces peintures sont présentes dans le musée. C’est également une figure phare dans l’histoire du quartier car il a fait en sorte de préserver l’esprit de Montmartre et a empêché beaucoup de constructions modernes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de rentrée dans le musée, un petit arrêt pour regarder les vignes du 19ème siècle avec au fond la fameuse guinguette du lapin Agile.

unnamed-31

Après quelques marches, on pénètre dans l’espace de l’exposition et nous sommes accueillis par un mur rouge avec des dessins, des explications. Alors, tout ce qui va toucher la bd sera en rouge et le reste dans une autre couleur. Une muséographie très bien pensée et très complète.

unnamed-17

unnamed-16

Sur une magnifique planche en bois sculptée on découvre le destin de St Denis. En effet, ce dernier a voulu convertir aux christianisme et sa punition fut sa décapitation. Mais il se leva, pris sa tête sous son bras et parti mourir à St Denis. C’est pour cela que l’on peut maintenant visité la basilique St Denis où l’on peut apercevoir un probable espace où aurait été son corps.

unnamed-15

Montmartre est un espace où l’on peut trouver beaucoup de moulins. De nos jours, il n’en reste que deux.

unnamed-14

 

unnamed-13

 

Le paysage de Montmartre a beaucoup changé car avant c’était une zone où vivait les reclus de la société. C’est Haussmann, sous Napoléon III qui a entrepris les travaux dans cette zone avec aussi le remblai des carrières qui créaient beaucoup de mouvements de terrain.

unnamed-12

La bd illustre vraiment une époque avec l’évolution des voitures, des sorties, des lieux de création….

unnamed-6

Le Bateau lavoir, lieu d’hébergement d’artiste, proposait certes un lieu précaire mais un lieu pas cher où vivre.

unnamed-44

Une petite coquille dans l’image montrant le Sacré-Coeur, car sa construction fut terminée en 1923.

unnamed-11

Les personnages principaux s’affichent en grand dans l’exposition…. On rencontre Apollinaire et Marx Ernst…

unnamed-19

 

unnamed-29

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’étage, on rencontre ces yeux, ces regards. Ils sont bouleversants de beauté…. A ce qui paraît, Pablo Picasso avait un regard intense.

unnamed-21

Sur la maquette de Montmartre, des petits points indiquent les lieux et les personnages de la bande dessinée.

unnamed-23

Sur deux murs, se font face six décors de théâtre d’ombre qui étaient présents dans le bar du chat noir 2.

unnamed-22

Pablo et son Apollinaire montre à un marchand la peinture des Demoiselles d’Avignon. Peinture considérée comme trop expérimentale à l’époque dont il a été peint. Son premier amour, Fernande Olivier, est représentée sur la toile et elle n’apprécie pas du tout, car elle se trouve très laide.

unnamed-18

Changement d’étage et de pièce, profitons pour faire vite fait un panorama.

unnamed-41

Le cirque Médrano est mis à l’honneur car Pablo avec son ami Apollinaire s’y rendait au moins 4 fois par semaine pour rejoindre d’autres artistes.

unnamed-40

Dans les lieux insolites qui existaient on trouvait deux « bars » côte à côte avec des façades assez surprenantes. L’une représentant l’enfer et l’autre le paradis.

unnamed-39

 

 

unnamed-36

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pablo et Apollinaire étaient des amis très proches et des artistes non reconnus par le public. Ils partageaient ce désespoir ensemble.

unnamed-20

Le cirque Médrano était toujours présent physiquement et se remplissait d’artistes pauvres en quête d’enchantement.

unnamed-33

 

unnamed-47

unnamed-45

 

Le cirque Médrano est le premier cirque français à accueillir le premier clown noir, avec le duo Footit et Chocolat.

unnamed-37

Vite, l’aventure se poursuit…..

unnamed-28

unnamed-35

Plongeon dans une époque avec ces représentations et ces artistes….

unnamed-49

Vue d’une chambre d’artiste…

unnamed-27

Montmartre c’est aussi la fête où toutes les classes sociales se mélangent. C’est le cas en tout cas pour le Moulin Rouge. Ouvert en 1889, il était tout d’abord dans un part où dans un éléphant géant en plâtre, copie d’une structure présentée à une exposition universel, dans lequel était logé l’orchestre. Et puis, sous le chapiteau, les danseuses qui montraient leurs jolies gambettes. unnamed-42Le cabaret fait office de beaucoup de représentations que cela soit dans la littérature, dans les affiches, dans les peintures ou au cinéma.

unnamed-43

unnamed-50

 

Affiche de Toulouse Lautrec avec en avant La Goulue et le décharné, contorsionniste qui danse le flamenco.

unnamed-30

 

unnamed-24

Sublime exposition qui nous plonge dans une histoire vraie racontée à travers la bd et validée en plus par l’ancienne directrice du musée Pablo Picasso à Paris. La muséographie est très jolie avec beaucoup d’explications claires et limpide. En plus, les objets et peintures qui représentent la folie de 1900. La guide est souriante et passionnée par l’histoire du lieu, du quartier et de la bande dessinée. Alors pourquoi passer à côté à côté d’un voyage dans le temps à travers l’art et l’histoire?

La BD Pablo au Musée de Montmartre
Du 28 Mars au 31 Août 2014
Musée de Montmartre
Horaires : 10h-18h tous les jours
Tarifs : 9€ | 7€  18-25ans | 5€ 10-17ans | gratuit -10ans
Bon plan visite guidée, deux places pour le prix d’une