A Bristish Mini Swap

2903277689

C’est avec plaisir que je participe au mini Swap à 4 de Book in my wonderland.

Je viens de recevoir mon premier swap de la part d’Elodie. Merci beaucoup. J’adore 🙂

unnamed-6

Le swap d’Eulalie
Capture d’écran 2015-05-20 à 19.34.28
Le swap d’Amandine qui m’a renvoyé une partie de ce que je lui avais adressé (non mis sur la photo).

Capture d’écran 2015-05-20 à 19.34.44

Voici l’objet du challenge :

Le mois que j’aime le moins dans l’année? Janvier. On en a déjà marre de l’hiver alors qu’il commence à peine, il fait froid, nuit à cinq heures et surtout, surtout, Noël, c’est fini. Et c’est toujours un peu triste quand s’achève cette période que vous avez longtemps attendue et longtemps préparée. Du coup, rien de tel que de se lancer dans de nouveaux projets et de prévoir de nouveaux cadeaux. C’est pour ça qu’aujourd’hui, j’aimerais vous proposer un mini swap à 4.

Explications: N’ayez pas peur, ça paraît compliqué mais ça ne l’est pas. Pas tellement en tous cas. Au lieu d’envoyer et de recevoir un gros colis, vous envoyez et recevez 3 petits colis. Le thème principal est la Grande-Bretagne mais ensuite chaque participant choisira 3 sous-thèmes (Jane Austen, Harry Potter, la Reine Victoria, l’Irlande…) afin de recevoir 3 colis différents. Quant aux paquets, ils devront contenir 1 livre, 1 goodie et 1 gourmandise et l’envoi devrai se faire durant la deuxième quinzaine d’avrilVoilà pour le principe de base. S’il vous séduit, tout ce que vous avez à faire pour le moment, c’est de vous inscrire ici ET en m’envoyant un gentil petit mail (itismywonderland@gmail.com). Si vous savez avec qui vous voulez échanger, dites-le moi, sinon je vous attribuerai des correspondantes.

Donc merci 🙂

Publicités

Troc livres

Samedi, je suis allée participer à un troc de livre organisée par la ville avec la médiathèque. L’objectif est très simple, donner un livre contre un livre. Sauf, que la personne de la médiathèque voulait un peu allégé le stock de don, et pour un livre j’ai pu en avoir beaucoup, mais beaucoup plus.

19 livres contre 5.

En effet, je voulais me débarrasser de livres mais comment résister à l’appel des mots?

J’ai ramené :
– Dino Buzzati – Le désert des Tartares
– Italo Calvino – Collection de sable
Albert Cohen – Belle du seigneur
– Philippe Claudel – La petite fille de Monsieur Linh
– Didier Daeninckx – Un château en Bohême
– Arnaud Dufour – Internet
– Philippe Hucher – Le jazz
– Douglas Kennedy – L’homme qui voulait vivre sa vie
– Dennis Lehane – Prières pour la pluie
Hugo Paradero – C’est comment un souvenir?
– Armistead Maupin – Nouvelles chroniques de San Francisco
– Val McDermid – Quatre garçons dans la nuit
– Patricia Moyes – La mort en six lettres
– Christine Orban – La mélancolie du dimanche
– Elif Shafak – Soufi, mon amour
– Claude Voilier – Les cinq contre le masque noir
– Hillary Waugh – Cherchez l’homme

Le conseil constitutionnel – La documentation française

Dans ma PAL pour 2013

Capture d’écran 2012-05-18 à 12.33.20

A lire pour l’année 2013

A
Pedro Almodovar – Patty Diphusa
Anonyme – L’oeil de la lune

B
Richard Bach – Jonathan Livingston le goéland
Anne-Marie Bertrand – Les Bibliothèques municipales
Samuel Benchetrit – Récit d’un branleur
Catherine Bernié-Boissard – Vote FN, pourquoi?
Mikkel Birkegaard – La librairie des ombres
Ketil Bjornstad – La société des jeunes pianistes
Boileau-Narcejac – Sans atout et le cheval fantôme
Dominique Bona – Stefan Zweig, l’animal blessé
Larry Brown – Joe

C
Paola Calvetti – L’amour est à la lettre A
Italo Calvino – Le vicomte pourfendu
Italo Calvino – Le baron perché
Noam Chomsky – Comprendre le pouvoir. L’indispensable de Chomsky. Premier mouvement
Noam Chomsky – Comprendre le pouvoir. L’indispensable de Chomsky. Deuxième mouvement
Noam Chomsky – Comprendre le pouvoir. L’indispensable de Chomsky. Troisième mouvement
Noam Chomsky – De la propagande
Jérôme Clément – La culture expliquée à ma fille
Jonathan Coe – La vie très privée de Mr Sim
Jonathan Coe – Testament à l’anglaise
Jonathan Coe – Bienvenue au club
Albert Cohen – Belle du seigneur (abandon)
Albert Cohen – Le livre de ma mère

D
Dantzig – Que lire?
Tonvoisin Debureau – Travailler avec des cons
Pierre Desproges – Chroniques de la haine ordinaire I
Sophie Divry – La côte 400

F
John Fante – Mon chien stupide
F. Scott Fitzgeral – Gatsby
Gillian Flynn – Les apparences
David Foenkinos – Le potentiel érotique de ma femme
Sophie Fontanel – L’amour dans la vie des gens
Dario Franceschini – Dans les veines ce fleuve d’argent

G
Anna Gavalda – Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part
Aliette Gousseau – Nouvelle-Calédonie

H
Mark Haddon – Le bizarre incident du chien pendant la nuit
Helene Hanff – La duchesse de Bloomsbury Street
Megan Hart – La tentation d’un été
Colin Higgins – Harold et Maude
Adlous Huxley – Le meilleur des mondes

J
Rona Jaffe – Rien n’est trop beau
Jonas Jonasson – Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

K
Douglas Kennedy – L’homme qui voulait vivre sa vie
Joseph Kessel – Le lion

L
Ian Levison – Trois hommes, deux chiens et une langouste
Ian Levison – Arrêtez moi là
Ian Levison – Une canaille et demie

M
Marco Mancassola – La vie sexuelle des super-héros
Willa Marsh – Meurtres au manoir
Willa Marsh – Le journal secret d’Amy Wingate
Howard McCord – L’homme qui marchait sur la lune
Ryû Murakami – Love & pop

P
Arto Paasilinna – Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison
Martin Page – Comment je suis devenue stupide
Benoît Peeters – La bibliothèque de Villers
Anne Perry – Le crucifié de Farrier’ Lane
Martine Perrot – Idées reçues – Noël

R
Jules Renard – Poil de carotte
Marcel Rouf – La vie et la passion de Dodin-Bouffant gourmet

S
Antoine de Saint-Exupéry – Le petit prince
Luis Sepulveda – Le vieux qui lisait des romans d’amour
Tom Sharpe – Le gang des mégères inapprivoisées
John Steinbeck – Tortilla Flat
Robert Louis Stevenson – L’île au trésor
Kathryn Stockett – La couleur des sentiments
Léonie Swann – Qui a tué Glenn?

T
John Kennedy Toole – La conjuration des imbéciles

V
Dimitri Verhulst – La merditude des choses

Y
Mari Yamakazi – Thermae Romae

Z
Stefan Zweig – La confusion des sentiments
Stefan Zweig – Le joueur d’échec

Que dois-je lire?

fleurs

Va falloir organiser mes lectures car le temps passe vite.

Bon déjà va falloir organiser les challenges et trier par ordre d’importante d’ici juin.

Gatsby de Francis Scott Fitzgerald pour le challenge Gatsby  d’Adalana en vue de la sortie du film.

– Belle du Seigneur d’Albert Cohen fin mais dans le cadre du challenge Sapristi tu n’as jamais lu – j’abandonne, trop chiant à lire.

–  Testament à l’anglaise de Jonathan Coe avec Valérie pour le 9 juin dans le cadre du challenge Le mois anglais

–  Meurtres au manoir de Willa Marsh avec Titine pour le 11 juin dans le cadre du challenge Le mois anglais

–  Une pièce de William Shakespeare avec Cryssilda, Lydia, Mrs Figg et Valou pour juin dans le cadre du challenge Le mois anglais

– Un livre d’Agatha Christie avec Enna, Lydia, Karine, George, Touloulou, Emma, Valou, Chinchilla et beaucoup d’autres pour le 20 juin dans le cadre du challenge Le mois anglais

Les Fourmis de Boris Vian pour le 30 juin avec Valentyne 

– Le baron perché d’Italo Calvino pour le 3 juillet avec Titine

Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov avec Camille  pour fin août

Fnac alors!

Fnac

Voilà bien longtemps que j’achète mes livres dans des librairies, mais l’on m’a offert un bon Fnac, donc passage obligé en magasin. Et bien entendu, direction le  rayon livre. Quelle surprise ce changement en boutique dans la présentation des livres, à croire que la théorie de longue traîne n’a pas été très productive pour le magasin avec les 4% de baisse des ventes.
Des plafonds plus bas, de la lumière plus directe et plus douce et surtout la valorisation des coups de coeur des vendeurs. Des livres mis en avant et pas forcément des nouveautés ou des ouvrages chers. Des cartels avec quelques mots d’un vendeur Fnac France, cela va des classiques comme Des Souris ou des Hommes ou des ouvrages de Katherine Pancol et quelque soit le genre littéraire. Le plus, des vendeurs livres qui aiment lire ce qui n’est pas le cas pour toutes les enseignes de vente de « produits culturels ». J’avoue que le fait d’avoir travaillé plusieurs fois à la Fnac me confirme le fait que souvent les vendeurs aiment les livres, même si ils sont bien souvent mépriser par la direction.

Il y a aussi un espace avec la sélection des vendeurs du magasins par catégorie qui sont sur un grand panneau noir, couplé par les conseils entre les rayons avec le même code couleur.

Je dis pour une fois bravo la Fnac, mais le positif va s’arrêter là pour un magasin qui vend dorénavant des machines à café et des aspirateurs. L’esprit des deux anciens trotskistes, André Essel et Max Théret, qui créèrent la Fnac en 1954 a disparu.