Protection rapprochée – Fabien Maréchal

Et si pour être rassuré des voleurs et autres personnes malhonnêtes, vous faisiez de la place pour installer une antenne de la police chez vous ? Mais est-ce qu’avoir des policiers tout le temps dans sa cave ne devient pas dangereux pour sa liberté individuelle ?


4ème de couverture
Fabien Maréchal imagine une société soumise à la peur (ici, née d’un chômage de masse), une société où la question de la sécurité en vient à saturer l’espace social. Pourquoi s’opposer au renforcement de l’arsenal protecteur ? Sauf, bien sûr, à avoir soi-même quelque chose à se reprocher… On devient vite suspect aux yeux des tenants de l’ordre, y compris à ses propres yeux !

 


Ce que j’en ai pensé ?
Je suis encore partagée sur cette lecture car je ne sais pas si j’ai aimé ou pas. L’idée d’être dans une société ultra-sécurisé et où il faut rejeter les chômeurs ne me semblent pas folle comme idée. On vit déjà dans une société où on nous vend que nous aurons un mieux-être avec plus de police et plus de surveillance de tous les citoyens. Comme si la liberté de chacun pouvait exister si toutes les libertés pouvaient être maîtrisées et réduites. Ainsi toutes personnes ayant des idées contre l’ordre établi peuvent être ainsi mieux surveillées et arrêtées. Ne le voyons-nous pas déjà dans notre société où malgré le fait qu’il y a plus de surveillance, d’enregistrements de nos datas personnelles (gérées par des presta, il n’y a pas moins de violence et d’actes criminels. On devrait peut-être se poser quelques questions.

Est-ce Fabien Maréchal voulait pousser ces lecteurs à la réflexion avec son histoire ? Car les policiers dans la demeure de ce couple marier va prendre des dimensions importantes jusqu’à filmer ce qui se passe dans la chambre. Puis cela va aller jusqu’à aller à faire des parties de jambes en l’air à plusieurs. Toutefois, vous aurez le choix, le policier ne sera pas obligé de garder son arme. Rassurez ? 

Il y a aussi une machine bien étrange qui fait des confettis. Il faut que les policiers détruisent les dossiers. Alors ils les mettent dans la destructrice qui en fait des milliers de petits morceaux. Mais une copie du document est réalisée avant destruction. Donc, c’est comme si cela ne servait à rien. En voilà des actions bien inutiles sachant en plus que certains sont morts étouffés sous les papiers. Faut-il en rire ou non ?

Un roman bien étrange et absurde qui se lit quand même assez bien. Mais que faut-il en penser ? Ai-je vraiment apprécié ? Je n’en suis pas certaine toutefois il m’a fait poser des questions.

 

Publicités

Une réflexion sur “Protection rapprochée – Fabien Maréchal

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s