Magritte. Ceci n’est pas une biographie – Vincent Zabus et Thomas Campi

Magritte n’est pas un artiste totalement ordinaire. Son imaginaire arrivait à construire des images d’une étrangeté qui pouvait en surprendre plus d’un. Alors quand M. Singulier doit rentrer dans l’univers de l’artiste, c’est un autre monde qui s’ouvre à lui et à nous.


4ème de couverture
Charles Singulier, un petit commis de bureau, s’offre un chapeau melon pour célébrer la promotion qui lui sera annoncée dans quelques jours. Mais voilà, le couvre-chef a appartenu à René Magritte et son nouveau propriétaire ne pourra l’enlever sans avoir percé les secrets du maître. Du coup, il se voit plongé dans un univers fait de feuilles-arbres, de miroirs facétieux, de trains qui sortent des cheminées et de personnages suspendus dans les airs.


Ce que j’en ai pensé ?
Charles Singulier est un homme bien ordinaire. Sa vie n’est pas très palpitante. Mais un jour il décide d’acheter un chapeau melon au marché aux puces de Marolles à Bruxelles. Et là commence une histoire assez extraordinaire. Je suis tout de suite rentrée dans cette aventure au combien bien écrite par Vincent Zabus et combien magnifiquement dessinée par Thomas Campi. Notre personne si Singulier commence à avoir des hallucinations et rentre dans les peintures de Magritte. Imaginez la surprise que cela doit être. C’est un vrai ravissement pour les yeux et pour l’esprit avec lequel le scénariste joue.

On va dans les œuvres, dans le caché des œuvres elle-même et rencontre même quelques personnages qui les peuplent. Cette femme au visage bien étrange est là pour l’aider ou pas. En tout cas, elle l’amène à se poser des questions. C’est un véritablement ravissement de tourner les pages tellement c’est riche, étrange et drôle à la fois. Une prouesse de mélanger les toiles, leur histoire, l’histoire du peintre que l’on croisera le tout dans une histoire assez cohérente quand même. Malgré que je ne sois pas une fan de Magritte, j’ai vraiment adoré la présentation et l’enchevêtrement des choses. C’est une certitude, je relierais cette bd et je la conseillerais que l’on aime ou non l’art des surréalistes. Et puis ce titre qui est vraiment excellent, « Ceci n’est pas une biographie » qui n’est pas sans rappeler « Ceci n’est pas une pipe ». Alors vraie ou fausse biographie ? Peut-il en exister une vraie ? A vous de voir. 

Si vous avez envie d’essayer une bd qui change des histoires traditionnelles et des structures standards, laissez-vous aller dans ce monde. Vous serez conquis.

Lire l’avis de Mo : »Quelques éléments de la vie de Magritte sont donnés, nous partageons quelques pages avec quelques-uns de ses contemporains et vraiment… vraiment je suis grande fan du travail de ce duo d’auteurs. Un émerveillement. Chaque occasion de lire un de leurs albums est à prendre. Dépaysement garanti. Etre touchée tant par le fond que par la forme, et de de façon quasi systématique, c’est rare. »

3 réflexions sur “Magritte. Ceci n’est pas une biographie – Vincent Zabus et Thomas Campi

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Magritte – Ceci n’est pas une biographie (Zabus & Campi) – Bar à BD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s