Katanga – Tome 1 – Diamants – Fabien Nury, Sylvain Vallée et Jean Bastide

Direction le Congo, en 1960, qui après 80 ans passé sous la domination coloniale belge proclame son indépendance. Mais une riche province minière résiste encore. Le Katanga fait sécession. C’est le début d’un nouveau bain de sang.


De quoi ça parle ?
Le Congo va enfin retrouver son indépendance. Du moins, c’est ce qui est bien haut et fort annoncé. Mais certaines grosses entreprises belges bien implantées ne vont pas partir et perdre l’argent qui coule à flot. Le fait que la riche région minière de Katanga fasse sécession va créer des tensions politiques avec des enjeux économiques non négligeables. Le Congo et le Katanga vont alors entrer en guerre car chacun veut garder l’exploitation des territoires miniers. Massacres et exodes s’ensuivent. L’ONU impose alors la présence des casques bleus sur place pour faire de la médiation.

Pour faire avancer le travail, rien de tel que quelques mercenaires sanguinaires pour régler les affaires. Quelques têtes vont tomber et le sol va doucement se nourrir du sang de nombreux innocents. Mais la mission va doucement changer quand un gars se prénommant Charlie parle de diamants. Va falloir le libérer du camp des cannibales et si possible de façon discrète. Un défi un peu compliqué puisque que le camp va être mis à feu à sang. L’obtention de ces fameux diamants ne va pas être aussi facile. Les jeux de pouvoir vont-ils aider à jouer au gagnant-gagnant ?


Ce que j’en pense ?
Ce récit mêlant fiction avec des faits et des personnes réels commence très fort. Pour la première page, un petit rappel historique pour savoir où vous allez mettre les pieds. Le Katanga cela n’évoque rien. Godefroid Munongo, ministre de l’Intérieur du Katanga indépendant va vous faire un petit cours d’histoire. Au 19éme siècle, Msiri voulu sauver enlever une femme de son camp par amour. Malheureusement, il échoua  et du partir du village avec 50 guerriers dotés de mousquets. Grâce à cela et des mariages, il conquiert un royaume qu’il nomme Katanga. Ces petits enfants sont légions et ce n’est Monsieur le Ministre qui dira le contraire.

L’histoire est là pour rappeler qu’il a fallu beaucoup de sang pour créer ce royaume de même lorsqu’il a été pris par les belges. Une sécession est impossible alors il va falloir à nouveau faire parler l’argent et les armes. Le duo Fabien Nury et Sylvain Vallé vont encore donner naissance à un diamant brut qu’ils vont travailler au fur et à mesure des tomes. Le récit est vraiment très travaillé avec des références au réel qui interroge sur la véracité de l’histoire. Les dialogues tombent juste avec des personnages hauts en couleurs qui semblent vraisemblable dans leur cruauté et leur égoïsme.

La structure de la bd est assez originale avec les gros plans, les courriers à brûler après lecture, la variation des tailles des cases… Et les dessins sont vraiment magnifique, quel plaisir de lecture. Il y a tellement de richesse graphiques le travail entre le premier et deuxième plan sur l’histoire de Katanga, les gros plans des visages, la magnificence du corps féminin…  C’est très masculin comme univers mais une femme sort du lot et quelle femme. Je ne doute pas qu’on va le retrouver dans un rôle plus important dans le prochain tome.

Une excellente à suivre qui ne pourra que ravir le lecteur. Ici on lui donne pleins d’éléments dès le premier tome alors qu’est-ce que cela va être dans le deuxième. Prenez un ticket pour le Congo.

Publicités

2 réflexions sur “Katanga – Tome 1 – Diamants – Fabien Nury, Sylvain Vallée et Jean Bastide

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s