Souriez – Reina Telgemeier

A 11 ans, Raina voudrait être une adolescente comme les autres. Mais voilà que le verdict tombe : elle doit porter un appareil dentaire. Comment faire alors sans avoir la honte? Y a t’il une bonne réponse à cette question? 


De quoi ça parle? 
Raina n’est pas contente. L’orthodontiste a confirmé qu’elle doit porter un appareil dentaire. Sa petite soeur en profite pour la taquiner : « Tu vas avoir une bouche d’enfer ». La tristesse est au rendez-vous. Mais voilà qu’une heure plus tard, quand une maman d’une de ces copines de scout la dépose devant chez elle, elle se mit à courir. Et vlan, qu’elle s’écrase au sol. Aucun os de casser toutefois les deux dents de devant ont pris cher. Un peu de sang et un peu de stress aussi bien pour la maman que la petite fille. 

Directement, le dentiste qui donne les premiers soins. Malheureusement ce n’est pas suffisant pour que les dents de devant retrouvent leur place. Il va falloir aller voir un nouveau spécialiste, un endodontiste pour trouver la solution. Un coup de bistouri par-ci et un peu de plâtre par là, Raina peut retourner chez l’orthodontiste. Ce n’est pas forcément pour lui faire plaisir car elle va devoir faire des gros travaux dans sa bouche. On retire les deux dents de devant et on tire les autres dents vers le devant. Un appareil dentaire et des travaux de fond vont la pousser à des rendez-vous réguler chez le spécialiste. 

En parallèle sa vie d’adolescente n’est pas toujours très facile. Elle doit gérer les moqueries des autres surtout de ces copines. Un garçon qu’elle trouve mignon ne la voit même pas. Un sixième la trouve mignonne mais il n’est pas très beau. C’est important de plaire aux garçons qui sont beaux. Les autres sont beaucoup moins importants. Il faut apprendre à se construire une identité et savoir bien s’entourer. Elle va apprendre à faire le tri dans ces amis. Jusqu’au lycée, elle va avoir une bouche qui va changer tout comme son corps et ces amis. 


Ce que j’en ai pensé? 
J’avais découvert le travail de Reina Telgemeier avec la bd « Fantômes » que j’avais adoré. Alors quand j’ai trouvé une autre bd qu’elle a crée, je n’ai pas hésité deux secondes avant de craquer. En plus, la couverture est assez sympathique avec un énorme smiley jaune avec un appareil dentaire en volume. Et oui, pourquoi s’interdire de sourire quand on a un appareil dentaire?

La dessinatrice a décidé de parler de son expérience d’adolescente pour faire sa bd. La période où l’on doit porter un appareil n’est pas facile. Le regard des autres est quelque chose de très important quand on commence à se construire. On a envie de plaire, d’être apprécié, d’avoir des amis. Mais ce n’est jamais très simple. Avoir un appareil n’arrange pas les choses. Mais au moins, il permet de faire le tri dans ces amis. Quand ceux que l’on croyait qu’il vous appréciait vous tourne en bourrique ou vous humilie devant tout le monde, il faut faire un choix. Parfois, il faut apprécier la solitude pour rencontrer des personnes qui vous accepte comme vous êtes.

Un récit très bien amené avec une grande justesse sans tomber dans la facilité. Tout est bien construit autour d’une petite fille adorable et une famille très présente. Une bd qui devrait plaire à de nombreux adolescents qui vivent mal leurs dents d’enfer.

Publicités

3 réflexions sur “Souriez – Reina Telgemeier

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturelle Juillet | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s