Sayonara Monsieur Désespoir – Tome 1 – Koji Kumeta

Etre enseignant n’est pas toujours facile. C’est d’autant plus compliqué quand on a une seule obsession : celle de mourir. Va-t-il arriver à mettre fin à ces jours ?


De quoi ça parle ?
La rentrée va bientôt avoir lieu. C’est l’occasion d’aller se pendre à un arbre. Le professeur de lycée, Nozomu Itoshiki pensait mourir tranquillement. Mais voilà, qu’une jeune fille, très optimiste, Kafuka Fuura voit l’homme pendu à l’arbre et lui sauve la vie. Elle lui dit que ce n’est pas bien de se pendre une si belle journée et devant de si jolies arbres.

Il ne lui est pas du tout reconnaissant car il va falloir qu’il essaie à nouveau. En plus, il est obligé d’aller faire son travail. Il découvre le jour de la rentrée que la gamine en question est dans sa classe. Elle est insupportable car elle est toujours souriante et de bonne humeur. Elle n’arrête pas de le suivre et de l’empêcher de mourir. C’est l’amour qui la pousse à se comporter ainsi. Lui, il voudrait juste mourir tranquillement. Pas de chance pour lui, sa classe est pleine de cas sociaux et doit aider certains à s’en sortir. Tout cela retarde le moment fatal. Rien de tel pour le mettre de mauvaise humeur.


Ce que j’en pense ?
J’avais fini mon livre et je n’avais plus rien à lire pour le trajet du retour à la maison. Je suis allée à la médiathèque et j’ai pris le premier manga où je trouvais le tome 1. Parfois, on peut tomber sur des pépites par hasard. Et là, qu’elle n’a pas été ma surprise de tomber sur un manga jeunesse sur le suicide. On parle de suicide à toutes les pages et sous toutes ces formes. Je pensais que le sujet était tabou au Japon mais apparemment pas assez pour en faire une série d’une trentaine de tomes au pays du soleil levant. Il a même reçu en 2007, le 31ème prix du manga par son éditeur dans la catégorie shonen.

Plus je tourne les pages et plus je désespère. Mais qu’est-ce que ce récit tout loufoque ? C’est en plus censé être drôle et on doit rire à la chute de chaque histoire. Je suis plutôt désemparée que pleine d’hilarité en tournant les pages. J’aime l’humour absurde cependant rire du suicide et des dépressifs me semble plus compliqué. Pierre Desproges me fait rire toutefois ce n’est pas le cas du tout de M. Désespoir. Les avis en ligne sont tous positifs alors soit les gens qui n’aiment pas n’osent pas le dire soit j’ai vraiment pris un coup de vieux. Je ne préfère pas trancher. Une certitude en tout cas, je ne vais pas tenter de lire le tome 2. Il y a trop de choses géniales à lire pour perdre mon temps avec quelque chose qui me laisse dubitative à ce point.

Donc adieu M. Désespoir, je ne saurais pas si vous mourrez au tome 30. Ce n’est pas grave, il y a Sébastian de Black Butler qui m’attend au tome 12.

Publicités

2 réflexions sur “Sayonara Monsieur Désespoir – Tome 1 – Koji Kumeta

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s