Le facteur de l’espace – Guillaume Perreault

On dit que le courrier postal n’a pas d’avenir. Mais Guillaume Perrault va prouver le contraire à travers les aventures de son facteur de l’espace. Et rien ne peut l’empêcher d’aller effectuer sa livraison. Prêt pour en savoir plus ?


De quoi ça parle ?
Bob est facteur. Son travail est d’aller déposer courrier et colis en main propre à leur destinataire. La petite particularité réside dans le fait qu’il ne roule ni en vélo ni en voiture électrique mais en vaisseau spatiale. Ainsi, il peut traverser l’espace intersidéral et faire des rencontres étonnantes.

Tous les jours, il arrivait au bureau et avait sa tournée habituelle. Mais voilà qu’aujourd’hui ne sera pas un jour comme un autre. Son chef lui a donné une nouvelle tournée et cela ne lui fait pas plaisir du tout. C’est un professionnel alors il va agir comme tel. Il prépare les colis, lave son engin et fait le plein. Puis direction l’aventure vers des planètes plus différentes les unes des autres avec des habitants très authentiques.

Il va aller d’une planète habitée par un géant à une en forme d’os habitée par des chiens. La plupart des occupants sont charmants comme cette mamie où le chaos règne autour d’elle mais qui est adorable et fait de délicieux gâteaux. Tout comme cet étrange homme blond qui veut absolument qu’on lui dessine un mouton pour prendre son courrier.

Malgré un peu de boue et choc de pierre sur son vaisseau, c’était quelque chose cette journée. Et si demain, il vivait à nouveau une telle aventure ?


Ce que j’en pense ?
Le facteur de la Poste n’est pas toujours en odeur de sainteté. Qui n’a pas déjà eu un avis de passage dans sa boîte aux lettres en disant que vous étiez absent alors que vous étiez là ? Qui n’a jamais découvert un colis devant la porte alors qu’il pouvait être déposé dans la boîte aux lettres ? Qui n’a pas déjà reçu le courrier du voisin et le voisin le vôtre ? Qui n’a pas déjà reçu un colis ouvert par un facteur malhonnête ? Même si cela n’arrive pas souvent, cela ne devrait pas arriver du tout. Alors faire une bd sur un facteur consciencieux, c’est assez rigolo comme prise de partie.

Bob est installé dans une routine confortable. Dès qu’il faut changer un peu c’est difficile à accepter. En plus, il va se salir et son vaisseau va prendre des chocs. Et rien de cela ne serait arrivé dans sa tournée habituelle. Mais si l’on regarde autrement, il a vu des choses magnifiques, rencontrés des gens assez gentils et fait des choses qu’il n’avait jamais fait. Au final, c’est bien de changer et d’apprendre à s’émerveiller de nouvelles découvertes. C’est une aventure à réitérer peut-être.

Très mignon clin d’œil à St Exupéry avec son Petit Prince devenu adulte qui vit avec sa rose sur sa planète. Il ravit de recevoir une lettre de l’aviateur. Il insiste auprès du facteur pour avoir un dessin d’un mouton sinon il ne signe pas le bon de livraison. En plus, il ne va pas se satisfaire d’un banal dessin, il veut quelque chose de représentatif par rapport à ce qu’il a en tête. J’ai bien aimé le dessin où l’on voit les dessins jetés par terre avec la lettre au milieu qui m’a fait penser à l’histoire et à l’adaptation en dessin animé.

C’est avec un trait assez épuré, de teintes légères et des personnages attachants que Guillaume Perreault propose un univers dans lequel il est agréable de se plonger. C’est dommage que je n’habite pas dans l’espace, j’aurais pu le rencontrer.

 
Publicités

2 réflexions sur “Le facteur de l’espace – Guillaume Perreault

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s