Les enquêtes d’Alfred et Agatha – Tome 1 – L’affaire des oiseaux – Ana Campoy

Quel duo cela pourrait produire si Agatha Christie avait rencontré Alfred Hitchcock enfant? Ana Campoy c’est posée cette question et y a trouvé une réponse. Ainsi naquit les enquêtes d’Alfred et Agatha qui mènent des enquêtes où le mystère règne. Vont-ils trouver le coupable dans l’Affaire des oiseaux? 


De quoi ça parle? 
Le jeune Alfred a plein d’idées dans la tête. Il aime réaliser des objets comme ce petit avion, copie conforme d’un grand. Mais parfois à jouer, il lui arrive des bricoles comme retirer la perruque du poissonnier en bas de la maison qui n’est pas très aimable. Pour la peine, il va aller se plaindre à son père et direction la prison pour le jeune Hitchcock. Tout était mal parti pour lui jusqu’à ce que son voisin de cellule lui clame son innocence et lui supplie de contacter Agatha Miller. 

Le lendemain, il sort de prison et s’interroge sur ce qu’il doit faire. Il ne peut pas laisser un innocent enfermée. Alors, il va prendre son courage à deux mains et se rendre dans cette partie huppée de Londres. Lorsqu’il sonne à la porte de la demeure, il est gentiment accueilli par un majordome. C’est avec surprise qu’il rencontre Agatha qui a le même âge que lui et qui a sa propre agence de détectives. 

Très vite, ils vont se lier d’amitié. Il ne va pas avoir le choix d’être impliqué dans l’histoire. Victor le jardinier ne peut pas être coupable. Alors il est hors de question de rester ainsi sans savoir qu’elle est la vraie histoire. Qui a volé les bijoux en or et pierres précieuses? Qui est l’ombre qu’a bien pu voir Arthur? Quels secrets les époux Elster essaient-ils de cacher? Pourquoi les animaux de la volière meurent-ils les uns après les autres? Il y a du mystère la dessous et deux enquêteurs malins ne seraient pas de trop.


De quoi ça parle? 
Après l’Espagne et l’Angleterre, Alfred et Agatha débarque en France chez Bayard Jeunesse pour six aventures. La première aventure parle de bijoux très précieux qui ont été volés. L’histoire se lit très bien et très vite avec des très nombreux clins d’oeil à l’oeuvre Alfred Hitchcock et Agatha Christie. Si les jeunes lecteurs à partir de 10 ans à qui est adressée cette série ne les voit pas ce n’est pas très important. D’ailleurs, l’auteure a mis les références à la fin. Et ainsi les grands, eux, trouvent cela mignon et leur rappelle bien des lectures et des films vues plus jeunes.  

Comme c’est pour des jeunes lecteurs, rien n’est mis pour choquer ou perturber. Il y a des gens méchants et malveillants. Il y a même une grand-mère qui est morte. Mais rassurez-vous ce n’est personne du roman qui l’a tué volontairement. Il faut laisser la télévision et les jeux vidéos pervertir la jeunesse. 

Le titre évoque le film les Oiseaux d’Alfred Hitchcock toutefois aucune scène trop effrayantes avec des oiseaux horribles et agressifs. L’autre référence est au film Vertigo car l’un des personnages porte le nom de Madeleine Ester.  Si vous voulez en savoir plus sur les autres petites références, il faut lire le roman et voir les dernières pages.

Un roman sympathique qui se lit assez vite et devrait plaire aux petites têtes blondes pour leur faire aimer les polars. Première étape avant des mystères avec un peu de noirceur. 

Lire l’avis de Des livres et des livres : « Cette série est un vrai bonheur pour les fans d’Agatha et d’Alfred qui trouveront une multitude de clins d’œil à leurs œuvres mais plairont aussi aux enfants qui ne connaissent ni l’un ni l’autre car les protagonistes principaux sont charmants et attachants sous la plume d’Ana Campoy, et l’intrigue policière est plutôt bien ficelée et captivante. Une belle réussite en somme. »

L’avis de Belette : « Un agréable petit moment de détente avec deux personnages attachants, que tout oppose puisque si Alfred vit dans l’East End, Agatha, elle, vit dans une belle maison de riches, mais dont la soif de résoudre des mystères va faire naître une belle amitié.

Publicités

2 réflexions sur “Les enquêtes d’Alfred et Agatha – Tome 1 – L’affaire des oiseaux – Ana Campoy

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel mensuel : Juin | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s