Jérôme K. Jérôme Bloche – Tome 2 – Les êtres de papier – Alain Dodier, Makyo et Serge Le Tendre

Dans la villa du Baron de Verville se trame des choses pas très ordinaires. On trouve une gouvernante qui ferme toute les portes, un muet qui parle, un notaire qui veut dissuader notre détective d’enquêter. Qu’est-ce que cela peut cacher ?

De quoi ça parle ?
La journée commençait bien pour Jérôme. Il avait reçu un appel en lui demande de lui venir en aide. Mais son enthousiasme étant trop grand. De joie, il raccrocha sans prendre d’information sur le où il devait allait. C’est sa charmante voisine qui lui a fait remarquer sa maladresse. Il espère une lettre maintenant pouvant lui donner plus d’information pour cette mission. Ces dettes devenant de plus en plus importantes, une énigme à résoudre pourrait lui mettre du beurre dans les épinards.

Par chance, le facteur à une lettre pour lui. A l’intérieur un courrier, une adresse et surtout un chèque. Il ne lui en fallait pas plus pour lui faire retrouver le sourire. Ni une, ni deux, direction La Rochelle pour aider ce vieux. A quai, il va être accueilli par un soit disant notaire qui va l’inciter à rentrer chez lui. Mais, on ne lui fait pas. Il va sauter du train en marche et se rendre au point de rendez-vous. On va chaleureusement l’accueillir dans la villa et lui donner une chambre.

Petits à petits des choses se passent. La gouvernante va créer bien des soucis avec sa manie de fermer toutes les portes à double tour. Surtout qu’elle ne sait pas toujours ce qui se manigance. Du moins, c’est peut-être ce que l’on veut nous faire croire.

Jérôme, même débutant, va faire des découvertes bien étranges. Pourquoi celui se fait passer pour le majordome discute avec le soi-disant notaire ? Pourquoi le jardinier muet discute avec le majordome ? Qu’est-ce qui peut bien se passer dans cette villa ?

Voilà qu’en plus meurt le jardinier dans la serre puis elle prend feu. Cette mascarade doit cesser. Presque tout est une mascarade pour que deux frères puissent trouver assez d’inspiration pour écrire un roman. Mais derrière la mort de cet homme, se cache bien d’autres choses. Prêt à le découvrir ?


Ce que j’en pense ?
J’ai décidé de relire tous les Jérôme K. Jérôme Bloche. J’avais lu les tomes lorsque j’étais encore adolescente ce qui commence à dater maintenant. C’était une rare série que la médiathèque achetait. Maintenant, que je suis plus grande est-ce que le souvenir agréable de lecture est toujours là ? Etonnamment, je peux répondre que oui.

Jérôme est maladroit et attachant. Le personnage féminin, Babette, n’est pas encore très présent mais on sait son attachement à ce jeune détective en herbe. Alors elle est là sur quelques pages au début et en fin d’album. Ce garçon à l’aspect simplet avec son chapeau et son imperméable arrive toujours à séduire des femmes. La vendeuse de la boulangerie ne va-t-elle l’inviter à explorer son lit pour une nuit ? Ne va-t-elle pas lui offrir des madeleines ? Ce n’est pas si innocent puisque cette demoiselle va jouer un rôle sur le fin mot de l’histoire.

J’ai trouvé sympathique le fait que les scénaristes aient choisi pour le tome 2 de faire un petit clin à un maître du polar moderne. De qui je parle ? Et bien tout simple de Raymond Chandler qui se nomme dans la bd Edmond Chandelier. Car ceux qui ont orchestré tout cela sont des frères qui écrivent sous ce pseudonyme. Le héros ne se nomme pas Philip Marlowe mais John H. Camel.

Jérôme va lire entièrement le roman qui lui est envoyé : Faux en tous genres. Un gros indice va lui être donné. Et surtout cette citation : « John H. Came alluma une cigarette. Il ne comprenait plus… où plutôt il se rendit compte que depuis le début, en fait, il n’avait rien compris, un peu comme si quelqu’un, quelque part, s’acharnait à truquer les cartes… ». Encore des indices pour toi lecteur afin que tu poses des questions. Rien n’est laissé au hasard dans le scénario de cette bd.

Je me suis laissée guider par l’histoire avec ces rebondissements par-ci, par-là avec un personnage atypique. Une bonne bd polar qui sera être appréciée autant par les aficionados de la lecture roman policier que par les néophytes du genre.

Mon avis sur le tome 1

Publicités

6 réflexions sur “Jérôme K. Jérôme Bloche – Tome 2 – Les êtres de papier – Alain Dodier, Makyo et Serge Le Tendre

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Objectif bd – à lire d’ici la fin d’année | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Bilan Culturel Mensuel : mai 2017 | 22h05 rue des Dames

  5. Pingback: Jérome K. Jérôme Bloche – Tome 3 – A la vie, à la mort – Alain Dodier et Pierre Makyo | 22h05 rue des Dames

  6. Pingback: Jérôme K. Jérôme Bloche – Tome 4 – Passé recomposé – Alain Dodier | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s