Eloge de la névrose en 10 séances – Leslie Plee

Bonjour docteur. Suis-je malade? – Je crois bien que vous êtes névrosé. – C’est grave docteur? – Non. Mais je vous conseille la lecture de l’Eloge de la névrose en 10 séances de Leslie Plée. Vous irez mieux. 


De quoi ça parle? 
Nous avons tous des névroses, petites ou grosses. On voudrait être parfait, mais on n’y arrive pas. On voudrait être à l’aise en toute circonstance mais très vite des idées néfastes font leur apparition. On voudrait parfois voyager à l’étranger comme nos aînés. Mais pourquoi partir quand tout est sur Paris? En plus, il n’y a aucun risque de crash d’avion. 

Les névroses sont présentes dans nos actions du quotidien. Les connaissez-vous? Les avez-vous identifié? 

Leslie Plée décide de nous en présenter une dizaine. Par exemple le syndrome de l’adultisme, « jeu de dupes qui consiste à mimer l’âge adulte », le syndrome de la personne normale, « volonté malsaine d’être une personne dite « normale » en dépit de sa personnalité fantasque ou encore le syndrome de l’imposteur procrastinateur, « trouble psychologique semi-permanent rencontré par un sujet inhibé qui ne se reconnaît aucun talent ». D’autres termes peuvent être trompeur comme le syndrome de Stockholm qui n’a strictement rien à voir avec l’attachement d’un prisonnier à son tortionnaire. 

Il n’y a pas de doute, il y a beaucoup de vécu dans ce qui nous est raconté. D’ailleurs, cela m’a fait penser à « Moi vivant, vous n’aurez jamais de pause » où elle raconte l’horreur de son travail comme vendeuse à la Fnac. 


Ce que j’en pense? 
Le mot névrose n’inspire pas forcément à sourire. Mais Leslie Plée à le talent de mettre dans l’humour sur sujet dans lequel il y en a rarement. Le mal-être n’est pas facile à gérer mais qu’est-ce qui nous empêche de rire de lui pour aller mieux? Et puis qui ne c’est jamais senti mal à un moment puis avec du recul cela nous a semblé ridicule?

La dessinatrice impose un style avec décontraction en se mettant en scène. Ainsi elle ne se moque ni d’un voisin, ni d’un ami, ni d’un quidam. Il y a juste un peu son ami qui est moqué mais c’est une marque d’amour.

Elle affirme dans cette bd son côté féminin avec le génial syndrome du sang bleue. Il n’y a aucun rapport avec la maladie du sang bleu. C’est plutôt en référence avec la couleur du sang dans les publicités pour les tampons et serviettes hygiéniques. Cachez ce sang que je ne saurais voir. Il ne manquerait plus qu’on montre des protections hygiéniques après usages. Certaines artistes d’art contemporain ont fait des expositions de tampons usagées sur une semaine.

Leslie Plée parle avec beaucoup d’humour des tabous liés à la sexualité féminines. Alors à bas les culottes, on parle de taille de vagin, de masturbation, de pornographie… Et si les femmes pouvaient être autre chose que des clichés?

Elle propose aussi de vivre une aventure incroyable. Il faut partir dans l’acceptation de soi, avec bienveillance et sans cruauté. Le pire ennemi qu’on a c’est soi-même. Elle tente avec légèreté de dédramatiser l’anxiété qui parfois est perçu comme de l’égoïsme.

Une écriture engagée avec un coup de crayon assez original. Pourquoi limiter l’espace avec des cases quand des touches de couleurs suffisent à créer un récit et quelques bulles. Pourquoi s’encombrer de décors quand l’important est dans les personnages et leur vie? Une touche légère et simple l’aquarelle qui rend la lecture très agréable.

C’est avec un optimisme délicieux que Leslie Plée nous parle de ces névroses. Alors ne pas glisser de la bonne humeur et des sourires dans ces peurs?

L’avis du Livroblog : « Le fait de pouvoir s’identifier de temps en temps aux différentes situations est assez amusant et a entretenu mon intérêt jusqu’au bout. J’ai aussi découvert des syndromes que je ne connaissais pas. »

Publicités

11 réflexions sur “Eloge de la névrose en 10 séances – Leslie Plee

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Anarchie & biactol – Leslie Plée | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s