Demon – Tome 1 – Jason Shiga

Quand tout ce qui vous entoure tourne tragiquement, certains ne voient plus qu’une chose à faire : mourir. Jimmy Yee essaie la pendaison, l’empoisonnement, la balle dans la tête… mais rien n’y fait, il ne peut mourir. Que se passe t’il? 


De quoi ça parle? 
Tout était comme d’habitude. Jimmy Yee vivait son quotidien de comptable. En rentrant chez lui, il retrouvait sa femme et sa fille. Puis un jour, tout va basculer. Un accident de voiture va lui prendre les deux femmes de sa vie et lui s’en sort presque indemne. 

Après un certain temps, il a repris le travail mais le coeur n’y est plus. Le gouffre de la noirceur devient de plus en plus profond. Une solution alors lui vint à l’esprit. Direction un motel où il prend une chambre. Une fois à l’intérieur, il rédige une note expliquant son geste puis va se pendre. Mais voilà que quelques minutes plus tard il se réveille dans une chambre du motel. 

La motivation le pousse à faire un nouvel essai. Il écrit à nouveau une note, va dans la salle de bains et se tranche les veines. Quelques minutes plus tard, il se réveille toujours dans une chambre du motel. Est-il au coeur du film « Un jour sans fin »?

C’est suite au fait qu’il se jette sous les roues d’un camion qui va le conduire qu’il commence à se poser des questions. Puis la police va l’arrêter et là, c’est le déclic. Il déballe tout ce qu’il s’est passé toutefois la police ne semble pas très à l’écoute. Un agent du FBI commence à mettre son nez et veut discuter avec lui. Une seule solution s’impose à lui : s’enfuir. Un nouveau monde et une nouvelle vie s’offre à lui.


Ce que j’en pense
Presque tous les libraires bd sont unanimes. Ce comics est une pépite à côté de laquelle il ne faut pas passer. Alors, il ne me restait plus qu’une chose à faire. Trouver la bd pour me plonger dans un univers loufoque à l’humour noir. 

Jason Shiga a mis près de deux ans pour boucler le projet Demon. Environ 720 pages pré-publiées sur son site web. Puis deux maisons d’édition, une française, les éditions Cambourakis et une américaine, First Second qui vont publier simultanément l’ensemble sous forme de quatre tomes, d’ici mars 2018. 

L’histoire est assez particulière. Le personnage principal ne peut pas mourir. Mais reste t’il de son identité et de son humanité? Ne vous inquiétez pas, ce sujet n’est pas abordé dans l’histoire. On n’est pas une histoire d’introspection. Déjà, il faut qu’il faut comprenne ce qu’il lui arrive et après il va choisir une nouvelle vie. En apparence, cela à l’air tout facile mais le concret des bulles, c’est une autre histoire. 

Le récit est très dynamique avec des scènes d’actions qui vont laisser de très nombreux cadavres, qui vont nécessiter des courses poursuites, des scènes de suicides…. Le tout servi avec une très grosse dose d’humour noir. Par exemple, il y a une scène qui m’a fait rire, c’est quand le gars tout nu dans une cellule doit se tuer. A sa disposition : juste un morceau de papier toilette resté coincé dans son anus et son imagination. Il n’y a qu’une seule et unique solution. Durcir le morceau de papier toilette avec des couches successives de sperme qui se durcira à l’air. Il faut une sacré imagination pour créer une tel scène. 

L’ensemble est réalisé dans un style graphique minimaliste, naïf et tout en rondeur permettant de mettre en avant l’histoire. L’oeil ne se fatigue pas trop avec les détails où les couleurs. Une certaine cohérence se créer case après case grâce à la mise en place des énigmes liées en partie au cas particulier de Jimmy Yee et à l’enquête policière menée par le FBI. 

Jason Shiga afin de ne pas surprendre son lecteur, il explique tout dans l’avant-propos : « Si vous êtes un enfant, merci de reposer ce livre calmement et de vous en aller. Les personnages disent des gros mots réservées aux adultes. Par exemple, le meurtre, les relations sexuelles homme-chameau ou l’usage de stupéfiants. Et passez votre bac d’abord. Mais si vous êtes un adulte, oh là là! laissez-moi vous dire que cette histoire va vous faire halluciner! Vous êtes parti pour un de ces kifs! » .

Il avoue avoir réalisé un vieux rêve : « celui de franchir les limites de la décadence et du bon goût à toutes les pages. » Si vous aviez encore un doute encore sur la véracité du road trip déliro-sanguinolant. J’espère vous avoir convaincu que ce comics n’est pas à mettre entre toutes les mains. Mais si vous aimez l’humour noir, vous risquez de vouloir l’acheter pour le mettre dans votre bibliothèque.

Un conte cruel et drôle qui saura en surprendre plus d’un. Attention, quand vous aurez commencé, vous ne pourrez plus vous arrêter.  

Lien vers le site de Jason Shiga

Si vous avez aimé vous aimerez Journal d’Edward, hamster nihiliste

Publicités

3 réflexions sur “Demon – Tome 1 – Jason Shiga

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bookhunter – Jason Shiga | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s