Verte – Marie Desplechin et Magalie Le Huche

Devenir sorcière, cela peut en faire rêver certain. Ce n’est pas le cas de Verte qui veut juste être quelqu’un de normal. Va t’elle pouvoir échapper à sa destinée? 


Mais qu’est-ce que cela raconte? 
Verte, 11 ans, est une fillette normale. Elle va à l’école, fait ces devoirs, joue avec des copines, s’intéresse aux garçons, surtout à Soufi. Et elle veut que cela reste ainsi. Mais Verte n’est pas une petite fille ordinaire. Tout comme sa grand-mère et sa mère, c’est une sorcière. Sa mère, Ursule, s’impatiente que ces facultés ne s’exprime pas. Elle s’exaspère de la voir se soucier de futilité comme les garçons. Afin de calmer le stress qui la tenaille et amener un peu de douceur dont elle se sent incapable, elle va faire appel à de l’aide extérieure.

Sa mère, Anastabotte a un bon contact avec Verte. Elle saura avec sa bienveillance et sa gentillesse lui montrer qu’est-ce qu’une sorcière et ce qu’on peut faire avec de la sorcellerie. Il faut dire que les chauves-souris et les mandragores dans les bocaux n’enchante pas du tout Verte. Elle ne reste pas totalement insensible à l’ombre bleue et à la possibilité de retrouver son père. 

Elle veut profiter de son libre arbitre et décider de son avenir, en étant comme tout le monde. Sa grand-mère va lui montrer qu’il est possible de vivre normalement tout en ayant des pouvoirs. Il faut savoir les maîtriser et les connaître. Sa bonne humeur rassure la petite fille d’autant plus que la mamie a invité Soufi pour le goûter. Les deux enfants vont se rapprocher et les papillons dans le ventre vont s’activer. 

Un choix va s’imposer à elle très vite. Que va t’elle choisir pour son avenir? 


Ce que j’en pense
Verte, sortie en 1996, est le premier tome d’une trilogie, qui a rencontré un grand succès. Magalie Le Huche s’empare avec poésie de l’univers de Marie Desplechin en créant une belle identité visuelle. Traits en rondeurs, couleurs pastels assez douces, décors soignés, cases minimalistes, tous les ingrédients sont réunis pour créer un univers féérique. 

Magalie Le Huche a déjà réalisé deux albums chez Dargaud. Cette bd est sa première adaptation. Marie Desplechin, auteure jeunesse, a déjà écrit pour la bd avec le premier tome du « Journal d’Aurore« . Assez vite, la complicité a pu se faire entre les deux femmes ce qui a permis de mettre de la folie douce entre les bulles. 

Le dessin un peu enfantin rend les personnages plus attachants. La mamie un peu ronde et souriante est assez coquette. Elle parle de temps de temps de son premier et véritable amour. D’ailleurs, elle en parle parfois avec la voisine qui est, elle aussi, veuve. L’amour est important pour elle. Elle va utiliser la magie pour aider une voisine à être plus heureuse. Elle adore sa petite fille et va l’aider à connaître aussi l’amour avec le petit Soufi. Et puis, il y a le père de Verte. Ursule ne veut pas en parler et elle ne souhaite pas qu’il fasse parti de la vie de sa fille. Mais Verte n’est pas une petite fille qui se satisfait d’un non. Elle veut savoir et avoir une famille comme les autres. Son souhait de famille normal peut-il se réaliser? 

Elle a un sacré caractère et n’hésite pas à critiquer sa mère et ces petits travers. 

De nombreuses thématiques sont sous-jacentes comme des interrogations sur la famille, l’amitié, la différence, la relation mère-fille, quête du père… Le tout emballé dans une ambiance bon enfant, optimiste et plein d’humour. On peut faire remarquer que c’est un peu trop idéaliste car tout fini bien, pour l’instant. Mais parfois, c’est bien aussi que tout se passe bien et pas seulement parce que c’est une bd jeunesse. 

Alors laissez vous prendre dans un tourbillon de folie et de sorcellerie. Vous en ressortirez Verte de satisfaction. 

 

Publicités

2 réflexions sur “Verte – Marie Desplechin et Magalie Le Huche

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s