Tony Chu, détective cannibale – Tome 2 – Un goût de paradis – John Layman et Rob Guillory

« Vous prendriez bien un peu de poulet?« . A cette question, il faut répondre avec certitude : NON. Le poulet est interdit à la consommation. Mais si cela à l’aspect du poulet et le goût du poulet et que ce n’est pas du poulet. Est-ce qu’on peut en manger? 


De quoi ça parle?
Depuis que le poulet a été interdit au niveau mondiale suite à d’étranges cas de grippe aviaire, bien des choses étranges se passent.

Tony Chu, agent du RAS, est sur la piste d’une plante assez étrange qu’il a découverte dans le tome 1. Pour en savoir plus, il va accompagner son frère, chef cuisinier renommé, sur l’île paradisiaque de Yamapalu, où l’on peut en trouver. Il y a quelque chose d’étrange et qui lui échappe. Il veut avoir des réponses. 

Son frère est très bien accueilli dans un hôtel luxieux. On lui a demandé de venir pour créer une nouvelle carte pour un restaurant. Le défi est de taille jusqu’au moment où on lui demande de cuisiner cette plante toute étrange. Il refuse catégoriquement ce qui va le mettre au devant de gros problèmes. Va t’il pouvoir compter sur l’aide de son petit frère pour lui sauver la mise? 

Tony Chu, lui de son côté ne profite pas non plus de son séjour. Beaucoup de personnes veulent lui faire la peau et il ne sait pas trop pourquoi. Par chance, certains vont vite finir pour un aller simple au cimetière. Une belle occasion de se servir de son don de cibopathe pour récolter des informations. Mais ces réponses n’amènent pas vers d’autres interrogations? 


Ce que j’en pense
On avance très doucement dans ce nouveau tome.  Toujours très peu d’informations sur notre héros Tony Chu, ces enquêtes de l’impossible et peu de travail sur la psychologie des personnages. Mais tous pleins d’éléments nous sont donnés pour nous mettre en appétit et toujours sur le ton de l’humour et de la bonne humeur, malgré quelques maccabées. 

On retrouve le partenaire de Tony Chu, John Colby. Après un échange musclé dans une cuisine de restaurant où il a pris une hache en pleine tête, il a fini à l’hôpital entre la vie et la mort. Il reprend du service légèrement amélioré. La moitié de son visage est maintenant bionic ce qui donne quelques avantages. Il y a peut-être un petit clin d’oeil à Terminator. 

Tony peut toujours compter sur lui  pour le couvrir pendant qu’il mène une enquête à l’autre bout de la planète. Leur chef, Applebee, le déteste et n’hésite jamais alors à lui confier une enquête où il faut goûter les déjections d’un bébé, un cadavre en grande décomposition où celle d’un camé. Par chance, John a trouvé un moyen de lui dérider l’anus. 

Malgré leur éloignement géographique chacun va trouver un élément trouble : des morsures dans le coup de victimes. Y aurait-il un ou plusieurs vampires dans les parages? Et comment faire sans Buffy pour les aider? Une intrigue qui prendra de l’importance dans les prochaines tomes. 

J’adore les scènes de combat avec pleins de dynamisme, d’énergie et d’humour. J’ai beaucoup apprécié la scène avec la redoutable Lin Sae Woo, qui fera fantasmé bien des hommes avec sa poitrine opulente et sa robe fendue. Belle, intelligente et combattante, elle n’abandonne jamais et va au bout de ces objectifs. Pour cela, elle mettra tout en oeuvre jusqu’à user de ces atouts , aidé de son rat modifié. 

Pleins d’éléments ont été semés pour me mettre l’eau à la bouche. Je veux en savoir plus sur les prochains plats qui vont être servis. L’humour et la dérision seront en plus de service. Table 3, la suite s’il vous plaît. 

Lire l’avis de Belette : « Ce que j’ai aimé, dans cette série, en plus de son pitch amusant, c’est le côté décalé et humoristique. Il y a de l’humour, des situations cocasses, du suspense, des enquêtes, des retournements de situations, des coups fourrés…« 

 

Lire mon avis sur le tome 1 et le tome 8  

Publicités

19 réflexions sur “Tony Chu, détective cannibale – Tome 2 – Un goût de paradis – John Layman et Rob Guillory

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

  3. La série prend son temps, on découvre d’autres trucs, sa conception de la narration la rend aussi originale car on passe souvent du futur au passé ou au présent, tu vois l’avenir et ensuite comment tu y es arrivée. Me reste plus que le tome 11 à trouver !

  4. Pingback: Objectif bd – à lire d’ici la fin d’année | 22h05 rue des Dames

  5. Pingback: Tony Chu – Tome 3 – Croque-mort – John Layman et Rob Guillory | 22h05 rue des Dames

  6. Pingback: Tony Chu, détective cannibale – Tome 4 – Flambé! – John Layman et Rob Guillory | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s