Kobane Calling – Zérocalcare

2599769461Zérocalcare avec des amis à lui sont missionnés par un journal italien pour aller au Nord de la Syrie dans le cadre d’une mission humanitaire. Une occasion de prendre des notes pour en faire un récit en images pour réaliser un roman graphique. La situation assez complexe a besoin d’un autre regard, peut-être plus neutre et/ou plus authentique. 

De quoi cela parle? 
Zérocalcare est assez connu en Italie et commence à faire sa place en France grâce à cette histoire. Avec d’autres personnes, il part pour une mission humanitaire commandité par le journal L’Internationale pour aller dans le nord de la Syrie et la ville de Kobane. Qu’est-ce qu’il y a d’étrange dans cela? 

capture-decran-2017-02-07-a-20-52-40

Et bien, la Syrie n’est pas une zones très tranquille avec les kurdes, Daesh, le PKK, les soldats qui soutiennent Bachar el Assad, les bombardements américains…. La réalité sur le terrain est encore plus complexe qu’il l’aurait cru. 

Depuis 2011, les Kurdes ont proclamé l’autonomie de la région de Kobane, le Rojova. Les militants sont peu armés par rapport aux attaques de l’état islamique qui n’hésitent pas à trancher des têtes, violer des enfants et des femmes…

capture-decran-2017-02-07-a-20-52-18

Il fera un autre séjour l’année suivante qui se déroulera moins bien que le premier mais le séjour est fort en émotion. L’investissement des femmes musulmanes dans le combat pour la liberté et l’égalité le touche profondément. D’ailleurs, c’est pour cela qu’une partie de la bd est consacrée à ces femmes de courage. 

kobane-calling-head

Ce que j’en pense
Le succès a déjà été au rendez-vous en Italie avec plus de 400 000 exemplaires vendus. Et le même succès se profile en France puis l’ouvrage a été rapidement en rupture de stock.

zerocalcarerojava
J’ai été très vite au dépourvu en lisant la bande dessinée. Je l’ai choisi car je trouvais que la couverture était sympathique alors je m’attendais à une histoire drôle. Très vite, j’ai compris que le sujet ne l’était absolument pas. Je ne m’étais pas imaginé une seconde que cela allait être un témoignage de la vie difficile proche de Kobane. Heureusement que l’auteur s’y attendait et fait un récap pour les incultes comme moi. 

Même si Zérocalcare raconte son vécu, il essaie de ne pas se mettre au coeur de tout le récit. Au final, il ne reste pas très longtemps sur place avant de retourner dans sa petite vie confortable. Toutefois, ce qu’il y voit lui donne beaucoup de matière à écrire et surtout beaucoup de questions à poser. 

capture-decran-2017-02-07-a-20-53-12

Il met vraiment en avant le système politique laïc à la Rojova qui promeut l’égalité hommes-femmes, l’éducation et l’entraide qu’importe l’origine, au cœur d’un des territoires parmi les plus tendu qui soit. Une ouverture qui permet même d’avoir une armée composée uniquement de femmes et même une politique écologique qui ne dépend pas que du pétrole. 

kobane-extrait1

Il n’a pas osé représenter toujours les personnes qui sont alors transformés en olive piquante, en poule, en oie… C’est en totale cohérence avec les références à Stars Wars, Dragon Ball ou Ken le Survivant. 

 

Une bd drôle et percutante qui ne peut laisser son lecteur complètement froid. Un trait léger tout de noir et blanc qui rend ce roman graphique singulier pour nous proposer un autre regard. 

5454670lpw-5455072-jpg_3801849

zerocalcare-kobane-calling-extrait-single

3865637867

Publicités

4 réflexions sur “Kobane Calling – Zérocalcare

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s