Ces gens-là – Terreur Graphique

1540-1Terreur Graphique manie avec férocité et humour sa plume et son crayon. En montrant « Ces gens-là », il montre tout le monde. Il montre l’absurdité d’une société qui part dans tous les sens. Prêt pour un moment de franche rigolade ?

De quoi cela parle ?
On retrouve ces gens ordinaires dans des actions du quotidien comme boire un verre dans un verre dans un bar, prendre le soleil à la plage, faire du sport pour échanger sur le monde. En plus, il n’y a pas de discriminations puisque autant les hommes que les femmes, adultes ou enfants sont représentés, seuls, en couple ou entre amis.

capture-decran-2017-01-18-a-19-15-07

Les sujets abordés sont souvent liées à l’actualité de 2016 qui a encore des échos en cette nouvelle année. Le pourquoi est assez simple à expliquer. Les gags sont pré-publiés sur le site internet de Libération. Nos personnages vont aussi bien parler des migrants, du chômage, des fumeurs, des vacances en septembre que Charlie. Les sujets abordés sont assez variés et tout le monde y trouvent son compte.

L’innocence des échanges est voulue pour montrer et critiquer l’absurdité de ce qui est ou fait.

0ce2f36dff1366f29fec4b30b3f4cca9Ce que j’en pense
Terreur Graphique sévit quelques temps aussi dans la presse spécialisée comme Psikopat, L’écho des Savanes ou Fluide Glaciale pour donner un état d’esprit du personnage. Il ne laisse pour autant de côté des éditeurs assez variés avec des publications chez Dargaud, Dupuis ou Six pieds sous terre. Tout en oubliant pas ses publications dans des fanzines, des webzines et bien entendu, sa première vitrine, son blog et sa page Facebook. Un auteur/dessinateur prolifique qui n’hésite pas à être un poil méchant pour savoir faire rire.

Cet ouvrage se construit sous la forme d’une page/une histoire et la bonne humeur est de rigueur. Les pages se tournent tranquillement et le rire est au rendez-vous. Attention a bien fait attention où vous lisez cette bd, vos éclats de rire risquent de surprendre votre entourage.

J’ai apprécié deux gags en particuliers.
Le premier est celui où l’on voit un chien renifler d’autres chiens pour deviner de quelle religion ils sont. Puis la dernière image est celle d’un chien mort qui lui ne sent plus rien. Il existe une certaine égalité face à la mort.

693dc951e39df36c6f8a0a9acaf2322c

Le deuxième débute avec deux enfants qui se disputent rudement car leur père respectif leur a interdit de se fréquenter. L’un parce que l’autre est musulman et l’autre parce le premier est raciste. Alors les enfants vont se disputer avec les mots des adultes. Au final, ils vont faire la paix car eux ils s’apprécient pour ceux qu’ils sont. On voit l’influence de ce qu’ils peuvent entendre de la bouche de leurs parents et cela peut-être pendant les vacances de l’été.

0c480e6c5ecd3b28e9fd5068095639a9

Le style est percutant avec beaucoup de réflexion pour amener les choses en douceur afin d’appuyer là où ça fait mal. Son travail n’est pas sans rappeler celui de Pétillon ou de Claire Bretécher. Il utilise assez peu de couleurs pour se concentrer sur l’essentiel : le message. Peu de chose pour éviter au regard de ce perdre et laisser l’esprit s’emparer de l’essentiel : les mots. I

ll y a un petit truc en plus pour montrer le parler vrai. Terreur Graphique rajoute des fautes d’orthographe et appuie sur les mauvaises prononciations des mots avec ces expressions modernes. C’est assez drôle à voir. 

Simple et efficace, Terreur Graphique sait parler des gens et du monde qui ne tourne pas très rond. Alors prenez le temps de lire, de rire et de réfléchir en bonne compagnie.

16112792_10210790337746201_4516511767819571503_o

51370ae14a4e3559745aeec76a0d0622

70ba120fe3bfbb07f96cb08161ec365e

50f353d6aabd793c2349c3ff725d568e

 

Publicités

6 réflexions sur “Ces gens-là – Terreur Graphique

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 200 chroniques | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s