Dans la gueule du loup – Olivier Bellamy

9782283026670-9245aSerge Prokofiev n’a qu’une seule obsession dans la vie : la musique. Sa famille et la guerre font rage autour de lui mais rien ne le touche. Il n’a d’yeux que pour les notes et le rythme. Son monde finira t’il alors par s’écrouler? 

Après un pavé, j’avais envie d’un petit livre pour me changer les idées. Voilà que chez un de mes dealers de ligne, il y avait ce petit livre au coup de coeur du libraire. Ni une, ni deux, je ne regarde pas la quatrième de couverture, je le prends pour aller en caisse. Puis très vite, il s’est laissé glissé dans mon sac à main. Une fois ouvert, je n’ai pu le refermer qu’une fois terminer.

Olivier Bellamy a décidé de nous livrer en quelques pages la vie de Serge Prokofiev. De ce compositeur, je ne connais que Pierre et le Loup. D’ailleurs, c’est sur l’enregistrement de la voie de Lina Prokofiev sur ce morceau que l’histoire débute. Puis on va dans l’intimité de la famille, au coeur de leur logement où il y deux garçons. Les voisins les détestent car ils entendent tous le temps du piano et des va et viens de vélos. 

Par chance, Serge Prokofiev est rappeler par sa mère patrie de la Russie. Il ne croit pas ce qu’il se dit aux Etats-Unis sur ce qu’il se passe là-bas. Pour lui, ce n’est que de la propagande. Mais en 1936 commence l’une des purges staliniennes les plus sanglantes de l’histoire bolchevique. Sur place, petit à petit, il va se rendre compte qu’on lui restreint sa créativité. En plus, il va quitter sa femme qui ira dans un goulag jusqu’en 1956. 

 « Vous ne croyez donc en rien ( demande Chostakovich à Prokofiev)?-Non. Mais j’y crois dur comme fer. Je me demande parfois si vous n’êtes pas taillé dans le même métal que ces gens…Aussi brutal, aussi impitoyable.. »

Pendant cette période, il écrira tout de même Pierre et le Loup qui restera comme un de ces plus grands chef d’oeuvre. Tous le monde connaît au moins une de ces mélodies sans même le savoir. 

« Le communisme ne tiendra qu’un temps, tant qu’il y aura des gens assez bêtes pour y croire. Alors que ma musique est faite pour durer »

Ce livre est très passionnant car on se rapproche d’un génie et de sa créativité. Il déteste tous le monde, ne prend des gants avec personne, pas plus son épouse que les journalistes. La musique est ce qu’il y a de plus important et de plus capital dans sa vie. Il dénigre tous le monde même son propre pays qui ne reconnaît plus son talent. Difficile d’apprécier un tel homme qui n’a jamais vraiment quelqu’un à part lui même. Mais sa musique à traverser le temps et l’espace. Son nom raisonne dans les esprits des plus jeune. Il a réussi son objectif en marquant les esprits.

 » Est-ce que j’ai été un bon père ?(demande Prokofiev à son fils), tu es Serge Prokofiev, papa. »

Ce livre m’a plongé au plus prêt de la création et d’une femme qui a toujours aimé son mari malgré son égoïsme. A lire avec de la musique pour être encore plus proche des notes.

« Les femmes ne sont pas toujours des êtres dignes de confiance pour un artiste »

L’avis Des mots et des notes : « En matière de musique, je suis en manque aussi : Prokofiev se considère comme le Mozart du 20e siècle, et quelques-unes de ses oeuvres les plus célèbres (le 2e concerto pour violon, des sonates pour piano, L’histoire du soldat et bien évidemment, Pierre et le loup) sont citées dans le roman, mais cela en reste là, c’est presque purement factuel, pour servir l’égo démesuré du compositeur. C’est dommage, il y avait vraiment un sujet intéressant (Prokofiev est un bon personnage romanesque, le contexte historique et culturel reste marquant, la musique exceptionnelle) et c’est presque un pétard mouillé à l’arrivée. Ou alors une bonne pièce de théâtre. Mais ce n’en est pas une. Je déteste être aussi déçue (mais j’attendais sans doute trop de ce premier roman) (et puis Olivier Bellamy, quoi !). »

Publicités

Une réflexion sur “Dans la gueule du loup – Olivier Bellamy

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s