Tebori – Tome 1 – José Robledo et Marcial Toledano

9782205073713-couvDirection le Japon, dans un monde tout en encre où les mafieux yakusas font leurs lois. Yoshi est placé par son père chez un proche ami, Seijun, un grand maître tatoueur qui va lui apprendre l’art de son savoir-faire. A sa grande surprise, ce dernier apprend très vite toutes les techniques même celle traditionnelle du tebori. Dix ans passent et les fantômes du passé reviennent faire surface. 

Mais que raconte la bd???
Yoshi faisait partie d’un gang de moteur. Pour l’éloigner de ce milieu violent, son père décide de l’envoyer chez un ami à lui, Seijun, un grand maître tatoueur. Pour s’en sortir, il va être très assidu. Il va apprendre aussi bien le tatouage occidental à la machine que le traditionnel japonais à la main, le tebori. 

Pour lui le tatouage n’est plus l’apanage des yakuzas. C’était avant, maintenant tous le monde vient se faire tatouer. D’ailleurs, dans son salon, en bas il y a pleins de gens différents même s’ils viennent se faire tatouer les même motifs. Son vieux maître, horiseijun a sa clientèle qui passe par l’arrière boutique pour terminer les tatouages commencés, il y a des années. Mais un jour, le maître ne peu plus pratiquer son art. C’est alors que le jeune garçon doit prendre la relève. Il devient alors horiyoshi (hori (tailler) est ajouter au nom du tatoueur lorsqu’il arrive au statut de maître) ou horiseijun II. 

Expression@Datacenter@05_v6

Il rend compte alors que le monde des yakuzas et de leurs tatouages est toujours d’actualité. Il doit créer le motif par rapport à leurs histoires tout en pratiquant l’art traditionnel. Il va voir alors sous ces doigts de redoutables criminels qui ont du sang sur les mains. 

teboaig

Patiemment, il conquière la confiance de ces clients mais ce travail l’épuise. Il voit même moins ces amis qui comme lui ont la passion de l’encre. Mais cela lui a permis de rencontrer une femme au bar. Pas n’importe quelle femme. Une femme tatouée qui laisse aux maîtres une totale liberté d’expression. Son tatouage dans le dos le surprend. Comment se peut-il?? 

Ce que j’en ai pensé
Je suis tout de suite tombée sous le charme de la couverture. Un fond jaune éclatant. Un mot en japonais sur le côté droit avec son sens français en dessous, tebori. L’ombre d’un homme regarde devant lui,  avec un pistolet de tatouage en main. En fond, de façon légère un morceau de La grande vague de Kanagawa d’Hokusai. Et enfin, une éclair jaune sur l’ombre humaine. Le mystère, la modernité et la tradition japonaise vont être au coeur du récit. 

interview-jose-manuel-robledo-marcial-toledan-l-f8v7_t

Puis l’histoire, c’est montrée à la hauteur de l’intrigante couverture. Le style graphique m’a assez surprise puisque le trait se rapproche plus de celui de la ligne claire que de l’univers des mangas. Mais le récit en lui même mélange les différentes influences. Tout comme notre héros, Yoshi, José Robledo et Marcial Toledano mélangent les cultures avec la pratique traditionnelle du tebori, assez douloureuse face au pistolet, celle des anciens face à la celle des nouvelles générations. 

capture-decran-2016-12-11-a-09-39-16

J’ai tout de suite adhéré aussi bien à l’histoire, à la couleur, aux dessins. J’adore le tatouage et les bd consacrées à cette thématique sont assez rare. Alors quand en plus, les motifs, les pratiques sont au coeur de l’intrigue, je ne peux dire qu’une seule chose : j’aime. Les pages se tournent en faisant bien attention aux détails des motifs. Le clin d’oeil discret à Hokusai montre l’importance du traditionnel chez les jeune culture. La connaissance des estampes sert dans l’art du tebori. Il faut avoir une bonne base d’images pour créer de nouveaux motifs personnels et unique.

yoshi

J’ai hâte de lire la suite qui est déjà sortie de cette trilogie. Si vous aimez le tatouage, le suspens, les yakuzas vous trouverez votre bonheur dans cette série.

9782205073713_p_3_2

bd-planche-tebori-700x923

Le + : une quinzaine de pages avec des croquis de la bande dessinée et un lexique.

 

teb1

9910000045240_pg

Publicités

11 réflexions sur “Tebori – Tome 1 – José Robledo et Marcial Toledano

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques Littéraires | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Tebori – Tome 2 – Marcial Toledano et José Manuel Robledo | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s