Les 7 mercenaires – Antoine Fuqua

261619-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxC’est à grand coup de testostérone que les 7 mercenaires reviennent sur les grands écrans. Tchao Steve et bonjour Denzel. Antoine Fuqua signe un remake plein d’énergie à grand renfort d’un casting chargé de vedette. Il faut au moins cela pour sauver la veuve et l’orphelin d’un village perdu dans la montagne. Mais est-ce un film où il faut dégainer sa carte de cinéma ?

les-7-mercenaires-affiche-966378-large

L’horrible et cruel industriel Bartholomew Bogue pour s’enrichir n’hésite pas à faire appel à des hommes cruels pour mettre des villes à feu et à sang pour s’approprier leur terrain. Toutes les villes cèdent, sauf une qui résistent encore à l’envahisseur. Les habitants de la petite ville de Rose Creek ne veulent pas l’injustice triomphe. Une femme qui a vu son mari mourir devant elle, veut justice et à défaut vengeance. C’est pour cela qu’elle va demander de l’aide à un homme de loi contre les économies de toute une vie.

ob_0ecc41_7-mercenaires-02

Il va accepter de les aider mais il ne pourra y arriver seul. Il faut de l’aide et gars désespérés et bons tireurs, il en connaît plus d’un. Sam Chisolm (Denzel Washington) va se faire aider par une belle brochette de stars,  Josh Farraday (Chris Pratt), Jack Horne (Vincent D’Onofrio), Goodnight Robicheaux (Ethan Hawke), Billy Rocks (Byung-Hun Lee), Vasquez (Manuel Garcia-Rulfo) et Red Harvest (Martin Sensmeier). Et dans le respect de l’original, chacun va être un cliqué à lui tout seul même si c’est moins appuyé. Mais ensemble, ils vont se battre pour une noble cause. L’argent n’est pas la véritable raison de se battre. C’est tellement beau que j’en verserais presque ma petite larme.

208041

Comme ils sont 7, chacun ne peut être présent un temps égal comme pour les élections. Les minorités visibles sont les moins présentes, mais par chance, elles sont super calées dans leur domaine. Les couteaux pour le chinois et les flèches pour l’indien. Il faut dire que dans la version originale, ils étaient tous blancs. Cependant les bonnes phrases et les jeux de mots fusent pour détendre l’atmosphère qui est parfois explosive.

les-7-mercenaires-photo-963818

Un western assez sympa, moins rempli de testostérone que bien des anciens où seul l’Homme, le vrai et blanc savait tout faire et comprenait tout. Ici, il y a une femme, Emma Cullen (Haley Bennett), très belle de surcroit qui veut s’imposer. D’ailleurs, cela lui donne des vapeurs car souvent ces chemisiers sont ouverts donnant un point de vu sur la naissance de ces seins. Par chance, c’est la seule bonnasse du film car toutes les autres femmes ont peur, sont beaucoup plus âgées, beaucoup mais beaucoup moins séduisante et doivent s’occuper des enfants. Le rôle d’une femme ce n’est pas de tenir tête à des méchants et encore moins savoir se servir d’une arme. Mais comme elle est veuve et sans enfant, alors elle peut prendre des libertés. D’ailleurs, elle va s’en sortir et tuer plus d’un bandit. Elle en a dans la culotte la petite dame.

les-sept-mercenaires-emma-cullen-chris-pratt

Du côté des scènes d’action, on en prend plein les mirettes. Les coups de feu viennent de partout. Quand les gentils tirent c’est bien rare qu’ils ratent leur cible. Ils ne sont pas mercenaires pour rien. Puis quand vient l’attaque de toute une cavalerie, les stratagèmes vont se mettre en place et là vont avoir lieu à des explosions, des combats, du sang, des flammes de partout. On pourrait presque avoir le doute sur qui va gagner cette guerre : Bogue et les mercenaires. Mais juste presque parce que n’oublions pas que c’est un western et que les gentils repartent en chantant : « I’m a poor lonesome cowboy. I’ve a long long way from home. And this poor lonesome cowboy. Has got a long long way to home…». Certains vont y laisser leur peau mais pas notre héros. Pour une fois, ce n’est pas le noir qui meurt en premier. En même temps, personne n’aurait tué du premier coup Steve McQueen ??

158166-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Parfois, il y a des petites choses comiques hors les répliques normalement comiques. Denzel qui fait une cascade totalement inutile lorsqu’il bascule tout son corps sur un côté du cheval pour éviter des balles et tirer en même temps. A quoi sert cette cascade ? Car si au pire, le cheval se faisait canardé (ce qui n’arrive jamais car les animaux ne sont pas assez gros) il tomberait juste sur le mec qui les genoux pliés sur ces flancs. Ainsi il pourrait bien finir écrasé sous l’animal mort ou mourant. La scène où le séduisant asiatique meurt en montrant du doigt la fiole d’alcool de son ami. Je classerais cette mort en deuxième position après celle de Marion Cotillard dans Dark Night Rises. Et les seins à moitié à l’air de notre « héroïne » qui n’a refermé qu’à une seule occasion son chemisier. La scène se déroutais t’elle le matin de bonne heure ? Les hommes avaient eu toujours froid puisqu’ils étaient tous très bien couvert même sous 40°. La résistance à la chaleur, c’est différent selon les sexes. Cela doit être cela l’explication.

(l to r) Vincent D'Onofrio, Martin Sensmeier, Manuel Garcia-Rulfo, Ethan Hawke, Denzel Washington, Chris Pratt and Byung-hun Lee star in Columbia Pictures' THE MAGNIFICENT SEVEN.

Les 7 mercenaires est un divertissement très efficace. Les presque 2h de films sont passés à grande vitesse. Il me reste plus qu’à voir l’original maintenant.

054538-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Info +
Les 7 mercenaires, remake du film du même nom sorti en 1960, réalisé par John Sturges, lui-même inspiré du film Les Sept Samouraïs sorti en 1954 d’Akira Kurosawa.

sept-mercenaires-visuel2

Publicités

2 réflexions sur “Les 7 mercenaires – Antoine Fuqua

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s