Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé

9782290349106fs-185x300Après l’Afrique avec La mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé emmène le lecteur en Italie du Sud dans les Pouilles. Il nous propose de rencontrer une famille qui malgré quelques tentatives d’exil, vit au village de Montepuccio. Mais que cache ce nom des Scorta ?

Tout commence par l’arrivée dans le village d’un homme à dos d’âne. Mais comme il arrive à l’heure la plus chaude de la journée, à l’heure où le soleil rend fou, il n’y a pas une âme dans la rue qui empêche son passage. Cela l’arrange car ainsi il va pouvoir prendre sa revanche sur ce village. Il va pouvoir violer une femme en particulier, même si après coup, il s’est rendu compte qu’il s’agissait de la sœur de la femme qu’il aimait. Son sort était jeté après cet acte. Il le savait que juste la mort l’attendrait.

De cet acte naquit un enfant orphelin, Rocco, qui a son tour deviendra brigand. Il est craint pour sa cruauté et respecter en même par l’argent qu’il a accumulé. A sa mort, il lègue tout son argent à l’église à condition que tous les membres de sa famille soient enterrés comme des rois. En faisant cela, il laissa sa femme et ces trois enfants sans argent ainsi ils pourront construire honnêtement leur destin. La vie n’est pas aussi simple pourtant. Ils vont essayer de fuir à New-York toutefois, ils devront revenir car refuser à la frontière. Ensemble, ils reviennent où tout à commencer car leurs racines sont à Montepuccio.

C’est là qu’ils vont faire couler leur sueur afin de se construire une nouvelle vie et gagner le respect de tous. C’est là qu’ils vont se marier, faire des enfants et mourir. L’esprit des Scorta doit à jamais vivre.

Laurent Gaudé utilise son talent de conteur afin de nous plonger au cœur de ce village où les mots m’ont fait sentir la chaleur du soleil, l’odeur des olives et le laurier dans le grill. Les rues du village et les visages des habitants me devenaient net comme si je lisais une bande dessinée. Les mains calleuses, les regards froids, les visages secs, les regards brillants, les silences lourds de sens, la montage rude et caillouteuse… Je me sentais plongé au cœur des tourments de chaque de cette famille au lourd passé qui a toujours fait de son mieux pour exister et trouver un sens à sa vie.

Je l’ai trouvé différent de son précédent roman dans l’émotion qui est transmise. Je l’ai ressenti moins forte, moins dense malgré le fait que nous sommes aussi dans l’histoire d’une famille, d’un nom. On retrouve une famille sur plusieurs générations avec des personnalités différentes mais toujours avec les mêmes interrogations. J’ai apprécié l’idée que chacun doit transmettre à un membre de sa famille un savoir qu’il a acquis. Les belles histoires, les sentiments les plus sincères ont été le plus souvent exprimés à ce moment. Au final,  ce petit roman passionnant à lire se dévore assez rapidement. Les pages se tourner rapidement avec une certaine gourmandise. C’est toujours un vrai plaisir de retrouver la délicate et douce plume de Laurent Gaudé.

Une très belle histoire qui fait voyager à travers le temps et l’espace à la rencontre d’une famille marqué par l’infamie. Les Scorta risque d’être un nom que vous n’oublierez pas de sitôt.

Prix
2004 : Prix Goncourt

Une lecture réalisée avec la fabuleuse Lydie avec qui je vais lire tous les romans de Laurent Gaudé.

Lire son avis : « Laurent Gaudé aime ses personnages, il semble les connaitre comme de véritables amis. Il nous raconte leur histoire et rapidement je n’ai pas pu m’empêcher de m’attacher à eux. Je les ai tous aimé. Ils sont imparfaits. Ils défendent leurs valeurs. Ils sont vrais. « 

Nous avons déjà lu :
– Cris (L’avis de Lydie, mon avis)
– La mort du Roi Tsongor (L’avis de Lydie, mon avis)

Publicités

8 réflexions sur “Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé | Nos expériences autour des livres

  3. Pingback: Elorado – Laurent Gaudé | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Eldorado – Laurent Gaudé | Nos expériences autour des livres

  5. Pingback: La porte des enfers – Laurent Gaudé | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s