Le théorème du homard ou comment trouver la femme de sa vie – Graeme Simsion

bm_cvt_le-theoreme-du-homard_9742Ne croyez pas que c’est parce qu’il y a le mot homard dans le titre que ce livre est un livre de cuisine. Il ne va pas non plus vous donner des conseils pour séduire les femmes avec du homard. C’est l’histoire d’une rencontre improbable entre deux personnes diamétralement opposées qui pourtant vont trouver quelque chose dans l’autre d’exceptionnel. Vous voulez en savoir plus ?

Le théorème du homard ou comment trouver la femme de sa vie, voilà un titre bien intriguant. Qu’est-ce que cela peut cacher ? Une histoire d’amour, entre un homme et une femme, entre un homme, Don, rempli de toques et une femme, Rosie, totalement libérée. Lui n’est pas très sociable et peut compter ces amis sur les doigts d’une main. En plus, cela ne le dérange pas. Elle, elle a beaucoup d’amis, de potes et se retrouve rarement seule. Toutefois, ce n’est pas pour autant qu’elle se sent bien dans son corps et dans sa vie.

Suite à une discussion avec son meilleur ami, Gene, Don décide de mettre en place une expérience pour sa vie personnelle, le Projet Epouse. Afin de trouver la bonne personne qui lui correspond, il y a quelques principes à respecter comme le fait qu’elle ne doit ni fumer, ni boire, ni être végétarienne, ni aimer la glace à l’abricot… Par conséquent, il y a aussi des choses qu’elle devra être prête à faire et à accepter comme faire du sport, être ponctuelle, apprécier le système de repas normalisé… Il a essayé les sites de rencontres, une marieuse, des speed datings… mais il y a toujours quelque chose qui ne va pas.

Ces amis savent que c’est quelqu’un d’assez asocial car il dit tout ce qu’il pense sans aucun filtre et sans bien enrober ces paroles. Il ne fait pas attention aux autres et ne se préoccupe jamais s’il peut blesser quelqu’un avec ces paroles ou actions. Comme c’est un chercheur sur l’Asperger, on soupçonne beaucoup que c’est ce qu’il a, même si ce n’est jamais affirmé. On pourrait le rapprocher de Sheldon dans la série The Big Bang Theory mais version généticien.

sheldon-cooper-1

Puis un jour, une jeune femme très séduisante, Rosie, débarque dans son bureau et à juste le temps de dire qu’elle vient de la part de Gene. Don croit tout de suite que c’est une candidate probable pour son projet personnel. Alors, il va discuter avec elle et lui donner un rendez-vous. Rien ne se passe comme prévu et c’est une suite d’évènement imprévisible qui va se dérouler. L’air de rien, il va s’attacher à elle qui est force et fragile à la fois. Il ne comprend pas trop ce qui lui arrive car jamais il n’avait ressenti cela. Heureusement que ces amis, Gene et son épouse, Claudia, vont l’aider à mieux voir ce qui se passe. A partir de ce moment-là, tout va changer.

On m’a prêté ce livre que l’on m’a très chaudement recommandé. J’ai commencé à lire le roman sans lire la quatrième de couverte et on ne m’avait rien dit sur l’histoire à part que c’était du love love. J’ai vraiment aimé l’écriture de Graeme Simsion tout en délicatesse. Les personnages ne semblent jamais grossier, trop exagéré, trop imparfait. Il semble tout simplement vraisemblable. Je me suis attachée aussitôt à Don et à Rosie qui forment un couple improbable et pourtant qui a une dynamique propre à créer du bien-être et du confort de vie. J’ai tourné les pages avec gourmandise car j’avais hâte de savoir ce qui allait se passer. Oui, je vous grille la fin, c’est un livre qui finit bien et qui met du baume au cœur.

Il y a plein de petits moments que j’ai adorée. Déjà le questionnaire de 16 pages à remplir pour trouver la femme idéale. Comment pouvoir trouver quelqu’un qui répond à un maximum de bonnes réponses s? Et surtout, est-ce que les bonnes réponses veulent dire bonne entente lorsqu’on rencontre la personne ? La réponse est forcément non mais la démarche et les résultats sont assez drôles. Se pose la question de l’amour qui n’avait pas été abordée. Les sentiments sont un sujet tabou pour notre héros puisque cela ne peut s’étudier comme la science. C’est peut-être cela le secret de l’amour !

Et puis cette quête de père avec Rosie qui vont les mener aux Etats-Unis. L’histoire se déroule en Australie, pays natal de l’auteur. Les journées avec et sans programme, la complicité qui va se créer entre eux, les choses les plus folles qui vont leur arriver, la discussion entre Dan et un inconnu avec qui il va garder le contact… J’ai trouvé cela follement drôle et divertissant. Après ce passage, comment ne pas adoré Don et Rosie ??? C’est impossible.

Vous l’aurez compris, vous risquez de passer un très moment de lecture en compagnie de ce petit pavé qui a déjà conquis beaucoup de lectrices. Alors laissez un peu Gilles Legardinier, et venez à la rencontre de Don et Rosie, ils vont redonner foi en l’amour.  

Lire l’avis de Bricabook : « Une très jolie histoire bien ficelée … J’en oublierais presque de vous parler de génétique et de paternité, parce qu’en filigrane de toute cette histoire, il y a une autre opération que celle de l’épouse, celle de la recherche de paternité, opération qui promet de belles anecdotes drôles comme tout …« 

L’avis de Sylectures : « Si vous désirez une lecture douce, généreuse, originale et heureuse, ce livre vous conviendra… L’auteur a une écriture fluide, imagée, avec des impacts, des accroches, des pirouettes, des temps d’action et d’émotion cadencés comme un tango. »

L’avis d’Adalana : « J’ai passé un très bon moment avec ce roman plein d’humour. Don est un protagoniste à la personnalité particulière pour qui on se prend rapidement d’affection malgré ses bizarreries.« 

L’avis de Titine : « « Le théorème du homard » est un livre hautement sympathique. »

L’avis de Cajou : « Vous voulez découvrir comment Rosie, la barmaid exaltée, va entrer comme une tornade dans la vie de Don, le généticien cérébral rempli de TOC, et mettre sa vie sans dessus dessous ? Vous aimez rencontrer des personnages secondaires variés qui enrichissent l’histoire, comme une vieille dame charmante, un sale con malhonnête, ou une danseuse avec un balai dans le cul ? »

L’avis de

 

Publicités

9 réflexions sur “Le théorème du homard ou comment trouver la femme de sa vie – Graeme Simsion

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s