Tony Chu – Détective Cannibale – Tome 1 – Goût décès – John Layman et Rob Guillory

gout_deces_tony_chu_detective_cannibale_tome_1John Layman & Rob Guillory, titulaires de deux Eisner Awards, sont les créateurs d’une série totalement loufoque et pleine d’humour. Peut-être connaissez-vous Tony Chu, inspecteur cannibale? C’est un policier qui a un don bien particulier. En mangeant quelque chose, il peut y voir son passé cela va du mode de culture aux derniers souvenirs. Prêt à en savoir plus? 

Tony Chu possède un don assez rare, il est cibopathe. Cibopathe??? Cela signifie qu’il est capable de retracer psychiquement la nature, l’origine, l’histoire et même les émotions, de tout ce qu’il mange qu’importe si c’est un fruit, un légume ou de la viande (humaine ou animale). Alors la nourriture, ce n’est pas trop son truc car toujours trop chargé d’émotions. Uniquement la betterave rouge est neutre. 

Le quotidien avec son partenaire n’est pas rose tous les jours. En bref, ils se détestent. Et quand enfin, ils peuvent arrêter un gros caïd meurtrier, la R.A.S. débarque et leur interdit de bouger le petit doigt. Par contre, on les autorise à rentrer dans le restaurant et manger du poulet qui est interdit au niveau national. Mais voilà, quand Tony mange sa soupe une vision lui est venu. C’est fou ce que peut dévoiler quelques gouttes de sang. L’homme a tué quelques femmes et mettait quelques morceaux dans la tambouille du resto. Classe non?? 

selection_comics_chu_cibopathe

Puis son secret est dévoilé et il doit quitter son poste. Par chance, la R.A.S. (Répression des Aliments et des Stupéfiants) passait par là et ces talents sont très recherchés. Toutefois, il ne va pas être accueilli les bras grands ouverts par son responsable. Ces gens qui mangent des cadavres et qui peuvent devenir le passé et les souvenirs, c’est trop dégueulasse. Mais au combien efficace??? Car pour la peine, une peine de mort va planer sur sa tête et le vrai visage de certains vont se montrer. 

9782756023212-15240-large-tony-chu-detective-cannibale-tome-1-gout-deces

Comme j’avais commencé par le tome 8, je me suis dit qu’il fallait peut-être que je commence à les lire dans l’ordre. Alors direction le tome 1 pour découvrir le passé de ce héros atypique que j’adore. Lorsqu’on pense mangeur de viande, on pense à des zombies bien méchants et horribles à la Walking Dead. Mais que néni, ici on a un héros, un gars presque ordinaire, asiatique à qui il arrive souvent des merdes. Lutter contre le crime, c’est sa vocation. Initialement, il n’avait pas prévu de manger de la viande en putréfaction ou de croquer un cadavre frais pour trouver un ou plusieurs coupables. Mais maintenant, c’est sa vocation, sa vie, son quotidien et c’est rarement sympathique et décontracté. 

Les petites phrases drôles fusent. On trouve même des mots dans les murs de restaurant qui m’ont bien plu. Et puis, il y a aussi l’autre sujet de fond. L’interdiction nationale de manger du poulet sous prétexte de grippe aviaire qui a fait des millions de morts. Cela cache quelque chose de plus grave. Mais quoi??? Ce sujet fait écho à beaucoup d’esclandres comme la vache folle, le cheval dans le boeuf, le poulet aux hormones…. En tout cas, cela pousse à réfléchir sur la nourriture que nous mangeons, sur son origine jusqu’à la préparation dans les restaurants. Voudrait-on vraiment le savoir??? 

planchea_114799

Ce n’est pas le seul qui a des dons. Un de ces collègues possèdent le même don et lui, il a de la bouteille et ne prend pas à coeur les réflexions de son responsable. Et puis, il y a surtout cette sublime journaliste qui sait décrire avec une précision extrême tout ce qu’elle mange. Ainsi les lecteurs ont aussi l’impression de les manger. Par contre, lorsque les critiques sont assassines, les lecteurs ont envi de vomir leur tripe. Un pouvoir qui a fait craquer le coeur de Tony. 

En plus, le dessin est vraiment magnifique. J’adore cet univers loufoque, travaillé, coloré…. J’apprécie beaucoup le découpage quand Tony à une vision avec le changement des gammes de couleurs. J’ai rigolé comme une pintade devant des scènes sanglantes avec des éléments comiques. Attention, cela ne fait pas rire tous le monde. Ce qui fait que tout se lit très bien et les pages se tournent vite avec une certaine curiosité pour savoir qu’elles sont les prochaines aventures qui vont se dérouler. Maintenant que le tome 1 est terminé, il va falloir que je lise le tome 2. Au final, je pense que je vais lire toute la série publiée en France. D’ailleurs, bientôt le 11 va sortir chez votre libraire préféré. 

Alors si vous aimez les policiers, les meurtriers bien méchants, des scènes bien clauques, pleins d’humour, du suspens, des cannibales, vous allez être servi. Mais attention, lorsque vous commencerez, vous ne pourrez plus vous arrêter. 

9782756023212_pg

Publicités

12 réflexions sur “Tony Chu – Détective Cannibale – Tome 1 – Goût décès – John Layman et Rob Guillory

  1. Pingback: Challenge lecture – 250 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Tony Chu, détective cannibale – Tome 2 – Un goût de paradis – John Layman et Rob Guillory | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Objectif bd – à lire d’ici la fin d’année | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Tony Chu – Tome 3 – Croque-mort – John Layman et Rob Guillory | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s