Ce qu’il reste d’Alice – T. R. Richmond

liv-8243-ce-qu-il-reste-d-aliceAlice Salmon a 25 ans. Son cadavre est retrouvée dans l’eau pas très loin d’un pont. Comment est-elle arrivée là? Meurtre? Suicide? Accident? Il est bien difficile de trouver la solution. Mais parfois, il suffit de la volonté d’un homme pour trouver la vérité. Toute les vérités sont-elles bonnes à savoir? 

Le livre débute par un prologue qui contient l’article dans le magazine de l’Arts Council en 2001. Un texte d’Alice pour débuter, pour la présenter. Elle dit ce qui se cache derrière un prénom, derrière son prénom. Quelques lettres et pourtant tellement de choses à raconter. Elle a la passion des mots, c’est pour cela qu’elle tient un journal intime et qu’elle veut devenir journaliste. On peut dire beaucoup de choses pour montrer la beauté et dénoncer l’horreur. Un bel avenir s’annonçait devant elle même si parfois elle avait des idées noires. Mais voilà, c’est son corps que l’on a retrouvé dans l’eau, inerte. Pourquoi?

C’est le professeur Jeremy Cooke qui décide de mener l’enquête. Il ne veut pas devenir enquêteur ni policier. Il est touché par le décès de cette ancienne étudiante qui est rattachée à son passé. D’ailleurs, ce livre c’est son enquête. Il veut découvrir Alice, ce qu’elle était de son vivant et ce qui lui est arrivée avant de mourir. Et pourquoi pas d’ailleurs identifier son meurtrier. Alors il va demander à tout ceux qui l’entourait de lui parler d’elle. Il va avoir tout pleins de retour, de traces papiers, physiques et virtuels. Tout va être regroupé dans ce livre : messages sur des forums, des e-mails, des tweets, de sms… Il ne veut pas être partial et tout donner pour que chacun puisse faire son avis.

D’ailleurs, c’est cela qui m’a donné envie de lire ce premier roman. J’aime les changements de supports qui me donnait une impression de dynamisme. J’aurais apprécié un travail plus important dans les nuances dans les polices pour différencier les supports autre que les titres gras et de l’italique. Si je n’avais été déçue que par cela, ce n’était pas grave. Doucement on avance dans l’enquête pour savoir le pourquoi du comment à la fin. Sans grande surprise, je l’avoue car je m’étais doutée du dénouement. Ce qui m’a perturbée c’est surtout le manque de changement de ton. Presque tous le monde parle de la même façon, c’est dommage.

Toutefois, cela ne m’a pas empêché de lire le roman en 4 jours car je voulais savoir comment le prof allait arriver à ces conclusions. Malgré les humiliations qu’il a du subir et les menaces de mort, il a continué car il voulais rendre hommage à cette fille. La question qui tient pendant tous le livre, c’est que reste t’il de nous lorsqu’on meurt. Le souvenir de nous reste t’il après que l’on ne soit plus là? Disparaissons-nous totalement après notre disparition? C’est le fil conducteur de l’histoire. Alice vivra pour toujours grâce à son livre et la vérité sera exposé à tous. N’est-ce pas cela le plus important?

Un premier roman sympathique qui se laisse lire avec un auteur qui sait utiliser tous les nouveaux moyens de communication. Alice est-elle morte inutilement? Pour le savoir, il faut sa voir ce qu’il reste d’Alice.

Le + : les clips font parties des coups de coeur musical d’Alice

 

Publicités

11 réflexions sur “Ce qu’il reste d’Alice – T. R. Richmond

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

    • Pendant le livre, j’avais envie d’écouter la musique dont il était fait référence. Je connaissais certaines chansons mais la plupart des choses que je peux entendre je ne connais pas le titre. 🙂
      merci de ton message

  2. Il ne doit pas rester grand-chose d’Alice une fois morte et passée dans un lac… surtout qu’avec les poissons… Je sors !

    Je doit avoir ce livre dans ma PAL, je sais même plus, tiens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s