A silent voice – Tome 1 – Yoshitoki Oima

9782355927713_1_75Shoko Nishimiya est née sourde. Ce n’est pas très facile d’avoir une vie normale lorsqu’on a un handicap. Surtout si à l’école, on se moque de votre façon de parler et que l’on casse vos appareils auditifs. Mais Shoko est courageuse et va essayer d’avancer malgré l’adversité. Prêt pour aller à sa rencontre ?Son père a abandonné sa famille à cause de son handicap. Sa mère a dû l’élever avec sa sœur, seule. Shoko fait de son mieux pour surpasser son souci de surdité et veut aller à l’école comme tout le monde. Elle va tout faire pour s’intégrer mais ce n’est pas au goût de l’ensemble des élèves. Beaucoup se moque d’elle et la persécute. Shoya Ishida en chef de file, essaie d’innover chaque jour pour lui rendre la journée impossible et la pousser vers la porte. Il se moque, casse ces appareils auditifs, fait des graffitis sur sa table, lui hurle dans les oreilles…

silentvoice2

Un jour ces tortures psychique et psychologique vont devenir de trop et la famille de Shoko va porter plainte au niveau de l’école. Le directeur est obligé d’intervenir. C’est Shoya qui va tout prendre et devenir la tête de turc de l’ensemble de l’école. Ils vont tous l’incriminé afin de cacher aussi leur culpabilité. Sa vie à l’école devient un calvaire.

silentvoice3

Un manga assez touchant qui parle de la violence à l’école. On le sait les enfants sont assez cruels entre eux et d’autant plus face à quelqu’un de différent. Alors une fille qui n’entend pas bien et qui a des difficultés à s’exprimer, n’attire pas forcément la bienveillance des malintentionnés. Et puis, quand le tortionnaire est à son tour au cœur des moqueries, il se rend compte de l’embarras de tenir au quotidien. A partir de là, il veut essayer de se racheter et cela ne va pas être facile à faire.

A-Silent-Voice-Tome-3-Planche-4-660x499

Les personnages sont fragiles et touchants. Shoya n’est pas fondamentalement méchant, il est mal dans sa peau. Il a toujours voulu prouver sa bravoure à ces potes pour cacher une vulnérabilité intérieure. Shoko ne veut pas se montrer affecter car elle doit être forte aussi bien pour elle que pour sa famille. Elle a toujours eu l’impression d’être un poids pour elle alors elle doit avancer, coûte que coûte. La construction des personnages est réalisée avec beaucoup de délicatesse et d’intelligence. Je me suis attachée à ces personnages que j’ai hâte de retrouver dans la suite de leur aventure. Vont-ils se retrouver ? Shoya va-t-il se pardonner ? Va-t-il pouvoir être vu différemment par les anciens de son école ?

A-Silent-Voice-Tome-6-Planche-4-660x503

Bienvenue dans un manga où l’innocence de l’enfance se teinte d’une cruauté effrayante et réaliste. Un regard sur le handicap qui change et qui peut donner à réfléchir. En tout cas, j’ai hâte de découvrir la suite de la série avec ces sept tomes.

 

Marié de la série Library Wars est sourde.

Publicités

3 réflexions sur “A silent voice – Tome 1 – Yoshitoki Oima

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s