Am Stram Gram – M.J. Arlidge

51xfKEE8kgL._SX195_Am, stram, gram, pique et pique et collegram, bourg et bourg et ratatam. Au bout de trois, c’est toi que je vais tuer. Cela aurait pu être plus simple comme méthode pour tuer mais notre tortionnaire  à l’esprit beaucoup plus torturé. Deux personnes enfermées, une arme. Il ne peut qu’en rester un. Vous voulez en savoir plus ?

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés. Sur le sol, il y a deux objets : un téléphone portable et une arme à feu avec une balle. L’espoir jaillit dans le téléphone portable pour pouvoir contacter les secours. Mais il y a juste assez de batteries pour lire le sms : « Ensemble, vous devez décider qui vivra et qui mourra. Seule la mort permettra de vous libérer ». La faim et la soif ont raison de la logique et la folie avec la peur gagnent du terrain. Quelqu’un prend toujours l’arme pour tirer et ainsi la porte s’ouvre. Le survivant se retrouve libre toutefois dans quel état psychologique.

Les enlèvements de duo se font de plus en plus fréquents et toujours avec le principe d’un seul survivant. Le commandant Helen Grace doit mener l’enquête et quelque chose l’intrigue dans cette histoire. Elle connaît les tréfonds de l’âme humaine et sait au combien, les noirceurs peuvent y régner. Les témoignages des victimes lui glacent le sang. Puis des petits cailloux vont être mis bout à bout et là mener vers une évidence qu’elle se refuse  à croire. Devant, une situation au paroxysme de la torture psychologique, elle va devoir accepter une réalité et y faire face. Pourra t’elle en ressortir indemne ?

M.J. Arlidge mène à la perfection ce thriller qui m’a tenue en haleine jusqu’au bout. Perdre la vie ou perdre la raison, voilà l’horrible choix que doivent faire les victimes. C’est avec psychologie que l’auteur nous emmène dans la tête de ces personnes qui vont perdre la raison. Puis surtout dans la perception de d’Helen Grace qui petit à petit nous est dévoilée jusqu’à la scène finale. Une femme bien sous tous rapports, sérieuse, professionnelle et qui sait se faire respecter des hommes. Les blessures à son moral sont nombreuses et nous sont présentés avec beaucoup de finesse. La tension monte au fur et à mesure afin de finir en apothéose dans le sang et la solitude.

Un livre une fois commencé que j’ai eu du mal à lâcher avant de savoir qui était le coupable et pourquoi. Les révélations se font bouleversantes de sincérité pour ajouter du drame à l’horrible. Alors quitte à choisir un bon roman meurtrier, choisissez Am stram Gram…

Merci à Belette pour cette lecture

L’avis de Belette : Un roman court, qui se lit vite, une lecture mouvementée, quelques passages plus hard, un bon moment de lecture, mais rien de transcendantal.

L’avis de Plaisir à cultiver : Trop de scènes dont le seul but est de choquer le lecteur, trop de maladresses dans l’intrigue, pas assez de subtilité m’ont empêchée de prendre plaisir à cette lecture.

 L’avis de Tweetythreepeonies : Tout petit bémol, si le retournement final avait toute son importance, je l’avais deviné une cinquantaine de pages avant qu’il ne soit révélé. Dommage ! Mais le reste est vraiment parfait, tout ce que j’attendais d’un polar est réuni dans Am Stram Gram !
Publicités

7 réflexions sur “Am Stram Gram – M.J. Arlidge

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

    • c’est parce que tu lis souvent ce genre d’histoires. De mon côté, j’en lit peu alors j’ai aimé 🙂
      Je vais poursuivre les conseils de la belette 🙂

      • Oui, continue à suivre mes conseils !! Mais attention, pas tous ! Si je te demande de te jeter dans la Seine, oublie-moi !! 😀

        J’avoue avoir lu souvent ce genre d’histoire, mais il est possible de m’étonner encore ! Là, la flic était trop… trop ! Trop chieuse, trop chieuse, trop sûre d’elle, et le coupable qui sort du chapeau, non, j’aime pas ! 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s