L’opium du peuple – Karl Marx

9782755507065Un des articles le plus connu de Karl Marx (1818-1883), L’opium du peuple a été publié chez l’éditeur Mille et une nuits. Une occasion de découvrir ce texte qui a permis à son auteur de se faire connaître auprès du grand public à travers le temps. Mais la religion, le nouvel opium du peuple est-il au coeur de cet écrit? 

Karl Marx découvre la philosophie avec Hegel et va se plonger dans sa réflexion. D’ailleurs, ce dernier va poser les premières pierres de sa réflexion qui va aller de plus en plus vers la critique. Il va quitter la Prusse à cause de la censure pour trouver une liberté de pensée qu’il va trouver en France, sous la monarchie de Juillet. Dans son article, il va critiquer le pouvoir oppressant de la religion mais aussi de la bourgeoisie. Le peuple n’est plus libre de penser et d’agir. On le bride afin qu’il ne puisse surtout pas réfléchir. Alors il dénonce et demande une liberté totale pour chacun.

Ce qui m’a tout d’abord surprise dans la lecture, c’est l’écriture de Karl Marx. Il critique l’élite mais il s’adresse quand même à ces semblables qui possèdent des codes de compréhension qui ne sont pas propre à tous. J’ai relu plusieurs fois certaines phrases tellement elles sont complexes. Il parlait du peuple mais pour le peuple, c’est une certitude. Par chance, l’éditeur a prévu que le texte ne serait pas accessible à tous, alors l’autre moitié du livre est consacré à l’explication. Ainsi de façon clair et simple, l’auteur de cette partie prend le temps de nous expliquer le contexte, la vie de Karl, le sens des phrases alambiquées… Ainsi tout prend sens et tout se comprend. Le petit Karl n’avait pas sa langue dans sa poche et voulait critiquer une société dont il se sentait exclu.

Une lecture intéressante et intelligente qui pousse à se poser des questions.

Publicités

9 réflexions sur “L’opium du peuple – Karl Marx

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. « La religion est l’opium du peuple » si j’ai bien retenu ma leçon ! 😀 Ça remonte à ma terminale, alors… 😉 Mais sur ce coup-là, je suis tout à fait d’accord avec Marx ! 😉

    • moi aussi, j’ai étudié cela en philo en terminal mais je ne m’étais jamais penché sur le texte. Le texte l’évoque mais ce n’est pas vraiment le sujet de l’article. Il parle de l’asservissement de la religion à l’homme. Pour lui l’homme ne peut être libre s’il est trop croyant. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s