Un souffle une ombre – Christian Carayon

ob_537edc_souffle-carayonEté 1980, dans un village du Massif Central un drame va se passer et bouleverser à jamais les habitants. Quatre adolescents sont retrouvés massacrés sur une île et l’identité du tueur reste encore incertaine. C’était jusqu’au jour où un professeur d’université décide de se plonger dans l’histoire afin de comprendre ce qui c’est vraiment passé. Voulez-vous connaître la vérité? 

Avec la permission de leurs parents, quatre adolescents, deux filles et deux garçons, peuvent dormir sur une île du lac de basse-Misère. Le lendemain matin à 10h00, personne ne se présente. Alors les parents se rendent sur place pour réveiller les jeunes endormis mais le spectacle qui va leur être proposé va les traumatiser à jamais. Se sont quatre cadavres à moitié nus qui sont découverts, un véritable massacre. Qui a pu faire une chose pareille? La police va enquêter, interroger tous les gens du village jusqu’à semer le doute partout. Un criminel va être arrêter mais jamais il n’avouera ce crime.

Marc-Edouard Peiresoles, professeur d’histoire à l’université de Toulouse, avait 10 ans à l’époque des faits. D’ailleurs, il avait donné un nom, Konitz, à cet homme tueur qui le terrifiait pendant de nombreuses nuits. Maintenant, il est adulte et il veut comprendre. Alors, il va mener l’enquête en allant à la rencontre des familles rescapés, en lisant toute la presse, en discutant avec les personnes présentes ce jour là. Doucement, il avance dans les méandres de l’horreur pour trouver l’improbable vérité. Mais le savoir va impliquer des sacrifices, sera t’il prêt à les faire pour enfin vivre plus tranquille?

6QW1me0

La lecture passionnante du roman n’était pas totalement certaine avec le prologue qui m’a assez inquiétée. « Il fait nuit. Je vois la nuit, le ciel étoilé, la lueur de la demi-lune qui la rend moins obscure. Je sens ses odeurs humides. J’entends son silence. » Mais où est-ce que l’auteur veut m’emmener? Va t’il y avoir une question de secte, de sacrifice humain? Pas du tout, le premier chapitre m’a tranquillisé doucement vers quatre meurtres horribles de quatre adolescents innocents de vouloir juste être heureux ensemble. L’homme est mauvais et la jalousie aidée de l’égo le pousse à faire des actes horribles que les remords ne pourront jamais effacés.

L’auteur passionné de paysage aime les décrire avec précision. D’ailleurs, c’est la vue d’un paysage précis qui lui a donné l’idée de ce roman. Un petit cours d’eau où des canoës naviguaient, tout était tranquille. Trop tranquille apparemment puisque l’imagination a pris le dessus et naquit un récit saisissant qui monte doucement en puissance. Les personnages sont biens contruits pour paraître authentique. Alors je m’attache à Marc-Edouard Peiresoles, compatit dans sa difficulté de s’attacher aux gens, dans sa lutte contre la solitude qui le gagne. La vérité, il va la découvrir à force de quête et d’observation. L’identité du tueur m’a surprise et a contribué à ma surprise. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur qui m’a bien donné envie découvrir ces précédents romans et pourquoi pas le futur en cours d’écriture.

Un roman où un homme ordinaire mène l’enquête pour comprendre un fait qui a marqué son passé. C’est uniquement pour faire fuir sa peur pour avancer et voir le monde autrement qu’il va agir. Un roman saisissant qui vous montrera l’horreur.

Lire l’avis de Manika

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

7 réflexions sur “Un souffle une ombre – Christian Carayon

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Bien aimé aussi la façon dont l’enquête est mené et la place du village de son enfance dans la compréhension des faits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s