La chute de Londres ou comment les américains ont sauvé le monde, encore une fois

050737.jpg-r_215_290-f_jpg-q_x-xxyxxLes américains n’ont-ils pas assez de sauver le monde? Il faut croire que non, puisque une nouvelle fois nous avons le droit à un film avec un garde du corps hyper entraîné prêt à tout pour sauver son Président. Pour une fois, l’histoire ne se déroule pas uniquement aux Etats-Unis d’Amérique mais en plein coeur de Londres. Prêt pour un film d’action où tout explose? 

Le Premier ministre britannique est mort dans d’étranges circonstances. Les plus grands leaders du monde occidental se déplacent pour rendre un dernier hommage à cette homme important. Mais rien ne se passe comme prévu malgré la très grande vigilance qui a été établie. La voiture du président canadien explose et ce n’est que le début de la débâcle. Par chance, Mike Banning (Gérard Butler), l’homme qui protège le Président Benjamin Asher (Aaron Eckhart) est surentrainé et va arriver à mettre en déroute les gros méchants. Aussi bien à l’aise avec un couteau ou avec une arme à feu, ils va mettre à mort tous ceux qui veulent du mal à son protégé. Et comme, il est américain donc très malin, il va pouvoir mettre en déroute les terroristes et ainsi sauver le monde.

La_Chute_de_Londres

On pourrait croire que le scénario ne vaut pas grand chose. C’est effectivement le cas mais à quoi s’attendre quand les américains arrivent dans une situation où tous les représentants de l’Europe meurent. Les Etats-Unis n’est-il pas le vrai pays de la liberté? Alors s’il faut utiliser des drones pour tuer des gens, qui sont mal-attentionnés, les représentants politiques le font. Mais parfois, il rate leur cible et tue malencontreusement des innocents. Après le méchant est vexé et décide de se venger. Et oui, si tout de suite, il avait tué la bonne personne, il n’y aurait pas d’histoire. Cela aurait été vraiment très très dommage.

lonres-film

Une fois que l’on prend pour acquis que les américains sont les plus beaux et les plus forts, le film se laisse regarder. Bon, si Docteur Who était là, ils auraient moins fait les malins. J’aime beaucoup Gérard Butler qui a un certain charme qui ne me laisse pas totalement indifférente. D’ailleurs, il a déjà joué dans un film très semblable qui se trouve être l’épisode d’avant, mais l’information n’a pas été notée sur l’affiche. En 2013, il avait déjà joué le garde du corps avec « La chute de la Maison Blanche« . Les méchants étaient alors des coréens et maintenant se sont des indiens.

London

Les ponts mythiques vont explosés tout comme l’abbaye de Westminster. Les coups de feu fussent de partout donnant l’impression parfois d’être dans un jeu vidéo. Trop de bruits de balles, de murs qui explosent et de crient d’hommes qui meurent. Mais globalement l’histoire se suit bien et ne donne pas envie de s’endormir même si tout le scénario est prévisible. Les hommes d’actions sur le terrain et les hommes penseurs à Washington, dirigés par le vice-président Trumbull (Morgan Freeman). Très vite, les américains trouvent la faille et savent où logent les gros méchants. Et puis après, ils vont venger tous les morts innocents à tuant le coupable grâce à son drone.

ob_8e21b0_la-chute-de-londres-film

Parfois, il y a des incohérences. Par exemple, les américains aux EU voient que leur Président a pu s’enfuir grâce à un drone. Mais pourquoi n’ont pas chargé des armes à feu sur ce dernier pour attaquer les méchants? Mike Banning manque d’armes et de munitions. Le premier gars qu’il tue, il prend ces armes mais pas aux autres. Pourquoi? Il fonce sans gilet par balle à l’assaut des terroristes et il s’en sort niquel alors que l’équipe d’intervention est presque décimé. Faut-il vraiment que je continue?

5592045_chute-londres_545x460_autocrop

Un film d’action qui devrait plaire à ceux qui aime quand tout explose et quand le monde risque de basculer du côté obscur de la force. Par chance, aucun neurone ne sera victime des quelques blagues et des ballades dans Londres.

la-chute-de-londres-photo-gerard-butler-947555

 

 

 

 

 

Publicités

22 réflexions sur “La chute de Londres ou comment les américains ont sauvé le monde, encore une fois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s