L’homme de la montagne – Joyce Maynard

homme-de-la-montagne_maynardRachel ne descend pas de la montagne à cheval. Elle y a vécu de nombreuses aventures avec sa petit soeur, Patty. Tout aurait pu être que bonheur et bons souvenirs si un tueur en série n’avait pas sévi. L’inspecteur en charge en l’enquête est leur père et il va tout donner pour trouver le meurtrier. Prêt pour un voyage à San Francisco?

Joyce Maynard m’avait totalement subjuguer avec son roman Long week-end. Alors lorsque Lydie m’a proposé de faire une lecture commune de l’auteure, je n’ai pas pu résister à lui dire oui. C’est avec plaisir que je me suis plongée dans L’homme de la montagne.

Direction une petite communauté de San Francisco, fin des années 70, où Rachel et Patty vivent avec leurs parents à flanc de montagne. Elles sont très complices et font presque tout ensemble. Le bonheur était presque parfait jusqu’au jour où leur père, inspecteur de police quitta la maison et que leur mère les laissa un peu de côté, pour vivre dans la tristesse. Toutefois, elles continuaient à s’inventer des histoires et avancer chaque jour. Mais voilà qu’un jour le cadavre d’une jeune femme est retrouvé dans la montagne. L’accès devient interdit et son père est mis sur l’enquête.

Les soeurs veulent aider leur père et les émotions liées à l’adolescence ne vont pas aider où pas comme il faut. Les cadavres vont commencer à s’accumuler et la pression va monter. Le père va être de moins en moins présent et des changements physiques vont progressivement se faire. Les soeurs vont continuer de profiter de leur vie d’adolescente avec les premiers émois. Rachel va avoir son premier petit copain et Patty va découvrir sa passion pour les chiens et le basket. Elles vont devenir de charmantes et courages jeunes femmes qui vont suivre leur coeur. Rachel d’ailleurs va devenir écrivain, c’est elle qui va raconter l’histoire de sa vie. Elle va chercher pendant presque toute sa vie ce meurtrier qui a tué son père. C’est lorsqu’elle aura la certitude que justice a été rendu qu’elle pourra enfin reprendre sa vie en main et avancer.

J’ai dévoré ce roman qui pourrait être au premier abord un roman policier mais qui est en faîte un roman d’apprentissage sur les rapports entre les membres de la famille Torricelli. Inspirée d’une histoire vraie, Joyce Maynard, m’a véritablement prise par la main pour entrer dans la tête et le coeur de Rachel. Les faits décrits avec beaucoup de sensibilité et de vraisemblance m’ont touchés. Je n’ai pas pu m’arrêter de tourner les pages pour mieux les comprendre et les rencontrer. Et j’ai été émerveillée par la justesse des mots jusqu’à la dernière page. Aucune déception, juste un très bon moment de lecture.

Une lecture très agréable qui m’a donné très envie de continuer à découvrir l’oeuvre de Joyce Maynard. Elle sait parler des vrais gens sans en faire trop et pour que cela sonne juste.

On se refait une LC de Joyce Maynard bientôt Lydie?

Lire l’avis de Lydie 

 

Publicités

16 réflexions sur “L’homme de la montagne – Joyce Maynard

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: L’homme de la montagne – Joyce Maynard | Nos expériences autour des livres

  3. J’ai publié un peu plus tard que prévu, je m’en excuse mais c’est fait. Je suis contente que tu aies apprécié cette lecture. Joyce Maynard est vraiment un roman que j’aime beaucoup.
    Evidemment je suis partante pour une autre lecture commune autour de cet auteur. On dit en février ? Cette fois, je te laisse choisir le titre.

  4. Pingback: Le challenge USA | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s