Qui ne dit mot – Stéphane De Groodt et Grégory Panaccione

Couv_258021John a bien dormi. Il a juste oublié que c’était le changement d’heure et le voilà très en retard. De nombreuses choses vont se mettre sur son chemin pour rattraper le temps qui fuit. Son avenir est en jeu et il va devoir faire des choix. Que va t’il faire? 

Stéphane De Groodt après avoir été pilote de course, humoriste, animateur, auteur, il se met à écrire le scénario de la bande dessinée « Qui ne dit mot« , avec aux pinceaux, Grégory Panaccione. Il ni a pas de raison qu’il n’explore pas un nouveau média pour y présenter ces bons jeux de mots, quiproquos et son univers bien absurde. Le neuvième art est un temple qui correspond bien à son univers bien particulier. Car John, son héros, n’est pas un homme ordinaire. En effet, il a un chez soi, une famille proche, des amis et une petite-amie, Julie. Mais voilà, il va falloir prendre un engagement et prononcer le mot qui change tout.

qui-ne-dit-mot_4

John est un gars qui va devoir faire un choix entre la réalité et la fiction. Il passe un week-end chez ces beaux-parents qu’il vient juste de rencontrer. A un moment où à un autre, il faut passer par cette étape qui va l’amener à celle d’un autre niveau. Mais lorsqu’il se réveille le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, il est heureux d’être à l’avance jusqu’au moment où la radio annonce qu’il y a eu le changement d’heure. Le voilà maintenant très en retard. C’est alors qu’il va rencontrer bien des gens lui vont lui faire des requêtes bien étranges, puis il y a ce chauffeur de taxi bien narcissique… Lorsqu’il va arriver sur place, la compétition sera toujours en cours et là, va falloir faire un choix.

QUI NE DIT MOT_INTcs6_R.indd

Stéphane De Groodt m’avait fait assez rire comme chroniqueur sur Canal +. Son univers assez atypique se retrouve très fidèlement dans l’histoire. Puis quel plaisir également de rencontrer à nouveau le travail de Grégory Panaccione qui m’avait totalement conquise dans Un océan d’amour. Le rythme est soutenu sans jamais se relâcher, les mots claquent, la tension règne… John va devoir dire le mot. La lecture se fait et avec gourmandise mais il manque un petit quelque chose pour en faire une lecture inoubliable. Ce n’est pas parce qu’on réunit deux être talentueux que cela en fait quelque chose d’exceptionnel. Le buzz fonctionne mais je crains que cela s’essouffle assez vite malgré l’originalité du récit, même si c’est Patrice Leconte qui a fait la préface.

1811_rot_preview

Un moment agréable dans un monde loufoque à souhait qui permet de s’aérer l’esprit un moment. J’aurais apprécié un aboutissement plus précis ce qui fait que cette bd ne sera pas dans mes coups de coeur de 2016. En tout cas, je vais suivre le travail de ces deux génies qui ont de la créativité à revendre.

Stephane-de-Groodt-L-absurde-c-est-tout-sauf-du-n-importe-quoi_article_landscape_pm_v8

QUI NE DIT MOT_INTcs6_R.indd

qui-ne-dit-mot-extrait

Publicités

Une réflexion sur “Qui ne dit mot – Stéphane De Groodt et Grégory Panaccione

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s