Femme au foyer – Jill Alexander Essbaum

3d2f63ca-cc80-40ec-b614-c1a612e81406Anna est une femme au foyer, mariée avec trois enfants. Elle pourrait être heureuse et se contenter de son quotidien. Elle a besoin d’autres choses pour se sentir bien. Le bonheur est-il vraiment possible? 

Sa vie pourrait paraître idyllique pour un regard extérieur. Anna vit dans une grande maison avec ces trois enfants et son mari, Bruno. Elle a quitté les Etats-Unis pour vivre en Suisse allemande et son quotidien est très monotone. L’ennui la gagne vite alors pour passer le temps elle couche avec des hommes. Pas d’attachement, juste de quoi se faire plaisir et de libérer des hormones. Un homme lui a touché un peu plus le coeur, Stephen et avant son départ, il lui a fait un sacré cadeau. Pas d’ami, pas d’hobbie, pas d’envie, elle doit pourtant avancer chaque jour. Puis quelque chose se passe et tout va bousculer.

Je m’attendais à quelque chose d’autre surtout lorsqu’en quatrième de couverture, on fait référence à Anna Karénine ou Emma Bovary. Ces deux femmes ne passaient pas leur temps libre à faire l’amour pour aller mieux. Elles préféraient se lamenter et c’est en cela que le point commun se fait avec Anna. Jill Alexander Essbaum passe beaucoup de temps à raconter les états émotifs de son personnage principal. Comment elle va bien et comment souvent, elle ne va pas bien. Heureusement que l’histoire se ponctue de sa vie lorsqu’elle va prendre des cours de suisse allemand où lorsqu’elle va chez le psy car sinon tout sera terriblement chiant. J’ai mis 15 jours à le lire tellement j’ai eu des difficultés à accrocher à l’histoire. Et pourquoi en plus? Une fin qui vient sans aucune surprise qui va juste perturber un peu l’esprit suisse.

Si ce livre est au top des ventes au Etats-Unis, je me dis qu’ils doivent être drôlement déprimé en ce moment. Au moins, l’éditeur français a fait le choix d’annoncer clairement la couleur en donnant comme titre français Femme au foyer, au moins on ne s’attend ni à de l’aventure et ni à de l’action. L’ennui est déjà présent dès la couverture.

Lire l’avis des Expériences autour des livres, Bric a book, Les livres de Georges Sand et moi

a0e0ef49-2297-49bd-9a22-f425aa8c16e6

 

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

10 réflexions sur “Femme au foyer – Jill Alexander Essbaum

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 300 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Effectivement, le titre a lui seul aurait du nous signaler de passer notre chemin. J’ai l’impression que tu l’as moins aimé que moi. Même si on s’ennuie autant qu’Anna je les ai quand même trouvé des qualités : l’alternance du récit, la description des états d’âmes minutieuses et délicates.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s