20 000 lieues sous les mers – Théâtre du Vieux Colombier

imgresLa Comédie Française a décidé d’accueillir dans ces murs un spectacle de Jules Verne qui m’a emmené dans les profondeurs des océans. Direction « 20 000 lieues sous les mers » à la rencontre d’animaux marins fantastiques et d’un navigateur hors pair. Prêt pour un voyage onirique? 

Jules Verne est un amoureux des voyages. Après être parti à la découverte des airs en 1863 avec « Cinq semaines en ballons« , puis sous la terre en 1864 avec « Voyage au centre de la terre« , il décide d’aller sonder l’océan avec « Vingt mille lieues sous les mers« . L’histoire est d’abord publiée sous forme de feuilleton entre 1869 et 1870 dans la revue Le Magasin d’éducation et de récréation. En 1882, l’auteur décide de l’adapter sur scène avec Adolphe d’Ennery. Alors il est normal de retrouver cette histoire sur scène à la Comédie Française, adaptée par Christian Heck et Valérie Lesort.

20000_lieuessouslesmers_pmweb

Les premiers spectateurs furent frileux de découvrir ce genre de texte dans la maison de Molière. Pourtant, quand la Comédie Française prend des risques que cela soit pour faire de la danse où faire un spectacle en muet, le résultat est toujours époustouflant. Quand les premiers spectateurs sortirent les étoiles dans les yeux, totalement émerveillés, le bouche à oreille s’est rapidement fait pour jouer presque maintenant qu’à guichet fermé.

Vingt-mille-lieues-sous-les-mers-la-magie-retrouvee-de-l-enfance_article_main

La magie commence vite car lorsqu’on arrive dans la salle, on voit sur scène un morceau de bateau avec quelques lettres. Il n’est pas difficile d’identifier le Nautilus. Assis, quelque chose se passe qui se concrétise aussitôt le rideau levé. Nous sommes directement plongé dans le sous-marin qui appartient au Capitaine Némo (Christian Heck). D’autres personnages vont faire leur place comme les trois marins qui tentaient de couler le bateau avec Ned Land, un maître harponneur survolté (Christian Gonon), le Professeur Aronnax passionnée d’animaux marins (Nicolas Lormeau) et Conseil, le serviteur  du Professeur Aronnax (Jérémy Lopez). Le bateau ne pourrait tourner qu’avec un capitaine. Alors certes dans le roman, il y a beaucoup de serviteurs mais pour l’adaptation, seul un serviteur sera présent. Nous avons un serviteur au début Flippos, second du Capitaine Némo qui a sa propre langue (Louis Arene) puis le Sauvage, un cannibale (Elliot Jennicot). L’action se passe sur scène accompagné d’une douce voix off de Cécile Brune.

hd1516_20000lieues

La petite compagnie va voyager dans le monde entier. Ned Land et Conseil rêvent de terre ferme. Cependant le Capitaine Némo leur interdit de sortir. Il leur a sauvé la vie en contre partie, ils devront rester dans le sous-marin pour garder le secret. Bien entendu, ils vont essayer de trouver toutes les occasions de s’enfuir sans jamais vraiment y arriver.

2OOOO-lieues-sous-les-mers_003_-c-Brigitte-Enguerand-coll.CF_scalewidth_714

Le lieu est rempli de technologie d’époque comme l’électricité, teinté de bleu. Ce qui est le plus magique est ce gigantesque hublot qui permet de voir les tréfonds de l’océan avec ces habitants. De sublimes poissons viennent se coller à la fenêtre, d’autres rôdent curieux des habitants de morceau de fer, des méduses se baladent tranquillement… C’est émerveillée comme un enfant que ce monde marin apparaît devant mes yeux. Tellement beau, simple et fantastique.

J’ai adoré beaucoup de choses comme le fait que les comédiens avec des scaphandre découvre les fonds marins. C’est incroyablement bien fait, on croirait vraiment qu’ils marchaient dans l’eau. Il ni a pas dire les comédiens du français sont vraiment extraodinaire. Il y a la scène ou la tête de Christian Heck est sur un corps de crabe. L’effet est hallucinant et très drôle. Gros coup de coeur pour la fameuse attaque du bateau par un poulpe géant où sur scène viennent de partout des énormes tentacules. L’effet était saisissant de réalisme surtout lorsqu’une tentacule attrapa un personnage pour l’emmener dans les méandres de la mer. La disparition dans le fond noir était bluffante. Les enfants n’ont pas pu réfréné un cri de stupeur et le fait de dire « il est mort » tout triste.

Od6pk

Valérie Lesort a crée et réalisé les masques et les marionnettes de l’ensemble du spectacle. La manipulation est réalisée par l’ensemble des comédiens qui se vêtissent tout de noir pour prendre possession des poissons et oiseaux. Un travail extraordinaire qui prouve le talent hors-du-commun de ces comédiens qui se donnent toujours à 200% sur scène. J’ai trouvé cela très bien qu’à la fin du spectacle les comédiens se montrent comme manipulateur.

5227363_11-1-1606930396_545x460_autocrop

Qu’il est bon de voir un spectacle qui émerveille et qui emmène loin de tout. Les étoiles dans les yeux et le sourire jusqu’au coin des oreilles, voilà dans l’état où beaucoup sont sortis. Un souvenir d’un excellent moment qui va rester longtemps dans la mémoire.

Lien vers le théâtre

L’avis de L’étoffe des rêves

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s