La femme parfaite est une connasse – Tome 1 – Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard

71ImWOfAOwLLa femme voudrait être toujours au top ce qui engendre du mal être. Alors pourquoi ne pas prendre cela à la dérision et en faire un livre ? C’est ainsi que Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard ont décidé d’écrire La femme parfaite est une connasse. La femme parfaite n’existe pas alors rions en tous ensemble.

Je lis assez rarement ce genre de livres d’autant qui se trouve au top des ventes. En faisant un troc de livres, il s’est trouvé sur mon chemin et c’était le moins pire des ouvrages proposés. Il faut rappeler que le livre a été vendu à plus de 560 000 exemplaires, traduit en 7 langues, qu’un second tome est sorti en 2014, il existe en bd illustrée par Margaux Motin et qu’une adaptation au cinéma est en prévision. Ce qui est bien significatif d’un livre à succès.

Un succès très mérité ?

Bridget Jones a été un raz-de-marée dans la littérature pour fille avec cette anti-héroïne avec des rondeurs, qui adore manger de la glace, boire… Elle est diamétralement opposée aux femmes qui suivent les diktats imposés par les médias,la pub, la mode… Les pressions relatives à l’apparence sont extrêmement fortes et créées beaucoup de malaise. Il n’est pas possible d’être toujours parfaite et correspondre à une image de papier. Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard en sont conscientes et c’est pour cela qu’elle ont fait ce livre.
Les femmes peuvent être superficielles tout en étant crédibles et intelligentes. Car ce livre, est une gloire à la femme qui assume se préoccuper que de son apparence. Alors c’est sans surprise que l’on va parler de chaussures, maquillages, fringues, épilation et consommation d’alcool. On va trouver alors des chapitres comme « Quelle buveuse êtes-vous? », « Comment savoir qu’on est trop vieille pour ces conneries? », « Au secours! mon mec porte des Crocs! » ou « La théorie du pot de cacahuètes ».

Je ne me suis absolument pas retrouvée dans ce portrait de femme, ce qui peut être veut dire que je suis une connasse. Toutefois, je ne pense pas faire envie ou me faire jalouser par qui que ce soit. C’est un petit livre à prendre au deuxième, voir même troisième degré. Je n’ai pas rigolé mais j’ai souri. Au final, la lecture s’est retrouvée moins catastrophique que j’aurais pu le croire. Un petit ouvrage pratique entre deux gros pavés ou une histoire bien glauque. Toutefois, il n’a aucun intérêt à rester dans les rayonnages de ma bibliothèque et ne nécessite aucune relecture prochaine.

Un livre plus sympathique que j’aurais pu le croire qui pourtant n’aurait pas mérité que je dépense 5€ de ma poche. Léger et drôle, il a la vertu de vider la tête pendant que les pages se tournent sans pour autant en rester mémorable.

Publicités

7 réflexions sur “La femme parfaite est une connasse – Tome 1 – Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 300 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Bon tu es la seconde à avoir un avis très mitigé sur ce livre et à ne pas s’y retrouver. Après l’engouement amusé du titre, il me tente de moins en moins du coup. 🙂

  3. Coucou! Ben moi je me suis trop marrée en le lisant et je me suis reconnue dans certaines règles! J’aimerai en faire un article, mais en même temps pas trop de matière! En tout cas, merci de me l’avoir envoyé, j’ai passé un trajet en RER à sourire voire m’esclaffer seule avec le bouquin. Les gens m’ont regardé étonné – oui on peut rire avec un livre-, mais comme je m’en tamponne 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s