Démons – Théâtre du Rond-Point

ad8b106c5f95904a892f435e525be50ePour débuter sa saison, le Théâtre du Rond-Point sort le grand jeu avec l’adaptation théâtrale du film Démons du suédois Lars Noren par Marcial Di Fonzo Bo. Sur scène, on va retrouver un quatuor de comédiens qui va se déchirer avec fougue et violence autour de l’amour.

1156336_demons-a-petit-feu-au-theatre-du-rond-point-web-tete-021330899440_1000x300

Sur scène on va retrouver le couple phare qui s’aime tout en se haïssant avec Romain Duris – Frank et Marina Foïs – Katarina. D’ailleurs, ces comédiens habitués du grand écran y sont pour beaucoup dans le fait que le spectacle se joue à guichet fermé malgré des critiques très mitigées. L’autre couple, plus gentil mais finalement pas plus heureux est interprété par Gaspard Ulliel – Tomas et Anaïs Demoustier – Jenna.

image6

La mère de Frank est morte et il a reçu ces cendres. Son frère devait passer pour boire un verre mais au dernier moment ce dernier se décommande. Légèrement contrarié par cet évènement, il va partager un moment avec sa femme de pure rage, de violence et de haine où des mots d’amour viennent ponctuer ces échanges difficiles et distants. Ils s’insultent, s’humilient, s’écorchent, se battent.  « Soit je te tue, soit tu me tues, soit on se sépare, soit on continue comme ça…choisis ! » clame Katarina. Pourquoi alors ne pas inviter les voisins Tomas et Jenna pour boire un verre et faire de nouvelles rencontres. Très vite, chacun s’enivre, le chaos arrive très vite et tout explose. Lars Noren veut le prouver, les hommes et les femmes ne sont pas faits pour vivre ensemble.

une-4437_def-tt-width-1600-height-1067-lazyload-0-crop-1-bgcolor-000000

Heureusement que la pièce est interprété par quatre comédiens talentueux dans une sublime mise en scène très/trop cinématographique dans des décors très mode et chics signés Yves Bernard, sinon j’aurais inévitablement sombré dans un sommeil profond. Les décors tournant pour proposer des points de vue différents est une idée géniale en totale harmonie avec l’histoire. L’esthétique est très jolie et rend de très belles photographies. Mais c’est également problématique, car j’ai l’impression de voir un film français prétentieux et sans saveur se créer sous mes yeux. Avec des renforts de noir très courts, le récit se fait lent, violent, manquant de véracité et d’authenticité. Alors vient l’ennui qui jamais ne me quittera.

Demons-huis-clos-toxique-avec-Romain-Duris

Bienvenue dans un huis clos toxique et malheureusement ennuyant. J’ai été une spectatrice désabusée tout comme les comédiens sur scène. Alors quitte à voir Romain Duris et Marina Foïs, autant continuer les apprécier à l’écran.

4758914_7_c1e8_marina-fois-katarina-et-romain-duris-frank_01e07a712f4ae140b901d0da7baca0c7

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s